Nombre total de pages vues

jeudi 29 août 2013

La passion de Madame la Directrice ( 1 )

– Je peux te parler ?
Bien sûr qu’elle pouvait me parler Camille… Bien sûr…
– Mais pas ici… Pas sur le parking du boulot… Rendez-vous dans dix minutes sur celui du stade…

Elle s’est garée… Est montée, d’autorité, à mes côtés…
– Ça doit te surprendre, non ?
– Un peu…
– Parce qu’on a toujours eu d’excellents rapports, toi et moi… De collègue à collègue… Mais ça s’arrête là… Et ça devrait d’ailleurs normalement s’arrêter définitivement là… Je suis virée…
– Hein ? Mais pourquoi ? Qu’est-ce que c’est que cette histoire ?
– C’en est une longue d’histoire… Est-ce que je peux te faire confiance ? Est-ce que tu peux me jurer que tout ce que je vais te dire là restera strictement entre nous…
– Tu as ma parole…
– Personne l’a su, mais je suis sortie avec son fils à la mère Boudet…
– Ah…
– Et elle a pas supporté… Son fils chéri… Avec l’une de ses employées ! Et puis quoi encore ! Elle a fait tout ce qu’elle a pu – je te passe les détails, mais vraiment tout ce qu’elle a pu – pour nous séparer… Et forcément, au bout du compte, elle y est arrivée…
– Ça peut peut-être se rattraper…
– Oh, non ! Non… Après ce qu’on s’est dit, non… C’est plus possible… Et puis de toute façon j’ai pas envie… Affaire classée… Ça aurait pu en rester là, mais elle s’acharne contre moi l’autre salope… Et elle me vire… Elle me fait payer d’avoir osé lever les yeux sur fiston adoré…
– Mais on fout pas les gens dehors comme ça enfin ! Il y a des lois…
– Oui, oh, alors ça !
– Faut pas te laisser faire… Faut porter plainte… Faut… Et elle a inventé quoi comme prétexte ?
– Je l’aurais volée…
– Elle a pas de preuves…
– Si ! Inventées de toutes pièces, mais elle en a… Elle m’a piégée en fait… La camera de surveillance me montre en train de fouiller dans les tiroirs de son bureau… Sauf que c’est elle qui m’y avait envoyée… Chercher un soi-disant bordereau URSSAF… Qui s’y trouvait évidemment pas…
– Oh, la garce !
– Ça, tu peux le dire…
– Oui, mais quand même… Au tribunal…
– Tu parles ! Avec un atout comme ça dans sa manche… Et puis, à supposer que je finisse par être complètement blanchie, tu sais comment sont les gens… « Il y a pas de fumée sans feu… » Tout ça… La réputation de petite voleuse je vais me la traîner jusqu’à la fin de mes jours…
– Il y a pas de solution, quoi !
– Pas vraiment, non…
– Et tu comptes faire quoi ?
– Pour le boulot je sais pas encore… Faut que je voie… Mais pour elle, elle l’emportera pas au paradis, ça, c’est sûr… Je vais la faire payer… D’une façon ou d’une autre je vais la faire payer… Cher… Très cher…
– Comment ? T’as une idée ?
– Oh, que oui ! Et… éventuellement… tu m’aiderais ?
– Si je peux… Et si ça doit pas me poser de problèmes…
– Ça t’en poserait pas, non… Au contraire… Ça te mettrait en position de force…
– En position de force ? Explique !
– Notre chère directrice, responsable de l’une des plus grandes succursales de l’enseigne, l’irréprochable Madame Boudet – à qui on donnerait le bon Dieu sans confession – éprouve une véritable passion pour la fessée…
– C’est pas vrai ! Tu sais ça comment ?
– Un jour que j’étais chez elle – en son absence : j’étais formellement interdite de séjour – et que fiston dormait du sommeil du juste j’ai un peu visité son ordinateur… Et comme je suis pas née de la dernière pluie, que je me laisse pas abuser par des titres de dossiers rébarbatifs – ce sont souvent les plus intéressants – j’ai fait des découvertes passionnantes… et très édifiantes… Non seulement Madame collectionne les photos de culs rougis – il y en a des centaines – mais s’épanche généreusement sur un forum qui s’est fait une spécialité de cette retentissante passion…
– Je te crois, mais…
– Mais t’as du mal… Je te comprends… On l’imagine mal dans le rôle… Tu veux des preuves ? Tiens ! T’as tout là-dessus… L’adresse du forum… Son pseudo… Le mien… Parce qu’évidemment, du coup, j’en ai créé un… Et ce qui serait bien…
– C’est que moi aussi je m’inscrive…
– Voilà, oui…
– Pour ?
– Tu devines pas ?
– Ben oui… Si ! Seulement…
– Mais essaie ! Essaie ! Je suis sûre que ça va le faire…      

       

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire