Nombre total de pages vues

jeudi 23 octobre 2014

Le Centre (75)



75

– Ça y est ?
– Ben oui, ça y est, oui…
– Eh bien, raconte, quoi !
– Il y a rien à raconter… J’ai fait ce qu’il voulait… Je l’ai fait… Et puis voilà…
– Il te reste plus qu’à espérer qu’il tienne sa promesse… Qu’il aille pas chanter ça sur tous les toits… T’aurais bonne mine…
– Et aussi à espérer qu’il va me foutre la paix maintenant… Qu’il va pas être sans arrêt après moi…
– Parce que ?
– Parce qu’il est allé se mettre dans la tête que j’adore ça les fessées…
– Il est en droit de le penser, non ? Après ce que tu lui as montré…
– Et il se verrait bien m’en flanquer une…
– Ça te tenterait pas ?
– Non, mais ça va pas ! Manquerait plus que ça !
– Je sais pas, moi… C’est pas mon truc… Mais enfin j’essaie d’imaginer… Je suppose que s’en coller toute seule, même si on y trouve d’une certaine façon son compte, ça doit finir par être frustrant au bout d’un moment… On doit avoir envie de la main de quelqu’un d’autre, non ?
– Ah, ben ça !
– Eh ben alors !
– Mais c’est un gamin enfin ! Vingt ans… Non, mais tu te rends compte ?
– Mouais…
– Ça te choquerait pas, toi ?
– Il en a déjà vu pas mal… Alors un peu plus un peu moins…
– S’agirait pas seulement de voir cette fois, mais de… Oh, non… Non… Comment j’aurais trop la honte… Il en est pas question… Alors ça il en est pas question…
– C’est toi qui vois, hein ! Moi, ce que j’en dis…


– Il a voulu que je reste…
– Qui ça ?
– Ben, Léo, tiens… Au boulot hier soir… Il a voulu que je reste… Il a inventé des prétextes… Jusqu’à ce que tout le monde soit parti… Qu’il y ait plus que nous…
– Histoire de t’en flanquer une, j’parie…
– Non… Oh, non… Non… Pas ça… Non… Ce qu’il voulait, c’était voir les traces de l’autre soir en vrai… « Parce que tu comprends… À la cam, c’est pas pareil… On en profite pas autant… »
– Et alors ? Tu lui as montré ?
– Ben, oui… Oui…
– Parce que ? Il t’a menacé ?
– Non… Pas vraiment, non… C’est plutôt… Je sais pas comment expliquer… C’est plutôt qu’il paraissait tellement sûr que j’allais le faire… Certain que j’allais pas dire non… Que c’en devenait impossible de pas en passer par où il voulait… Tu comprends ?
– Pas vraiment, non… Bon, mais… et alors ?
– Et alors… Ben rien… Il a regardé…

– C’est toi qui l’as baissé ta culotte ou c’est lui ?
– Qu’est-ce que ça peut faire, ça ?
– C’est lui, hein ? Je suis sûre que c’est lui… Il a touché ?
– Non, mais ça va pas ! Manquerait plus que ça…
– Même pas effleuré ? Juste sur les marques ?
– Et quand bien même il aurait effleuré, ç’aurait pas été un drame…
– Il faisait quoi alors s’il touchait pas ?
– Il regardait… Et puis il parlait…
– Ah, oui ? Il disait quoi ?
– Oh, mais t’en as pas marre de toutes ces questions sans arrêt ?
– C’est pas bien difficile à deviner ce qu’il disait… Eh ben dis donc ! Toi qui voulais pas avoir honte… T’as dû être servie…