Nombre total de pages vues

jeudi 2 août 2012

Escobarines: En finale...


– Vous vous rappelez, les filles, ce qu’elle avait dit Madame Loubet, la présidente, juste avant que la saison commence ?
– Ah, oui… Moi, oui… Que si on allait jusqu’au bout… Que si on la gagnait la finale elle lui mettrait la fessée cul nu à notre entraîneur… Que ce serait notre récompense…
– Même qu’on avait toutes applaudi…
– Et que lui il avait rigolé…
– Et dit qu’il était d’accord…
– Parce qu’il savait que ça risquait rien… On était tellement nulles l’an dernier…
– N’empêche que maintenant on l’est en finale…
– Et qu’une promesse, c’est une promesse…
– Si on gagne va falloir qu’il y passe…
– Oui, ben ça c’est pas fait… Vous avez vu l’équipe qu’on retrouve en face ? Trente-cinq pions elles nous avaient passés en novembre…
– En novembre, oui… Mais on est en mai…

– Vous croyez qu’on a nos chances, M’dame ?
– Évidemment qu’on a nos chances… Tant qu’un match n’est pas joué…
– Ce sera dur quand même…
– Si vous donnez tout ce que vous avez dans le ventre…
– Ça, oui, c’est sûr… C’est quand même pas tous les jours qu’on a l’occasion de jouer une finale… Mais vous savez le truc qui nous motive le plus ? Sans arrêt on en parle toutes ensemble… C’est ce que vous avez dit en septembre…
– Ce que j’ai dit ?
– Que vous lui feriez à M’sieur Lionel…
– Ce que… ? Ah, oui… Oui… Mais quand j’ai dit ça… Faut pas toujours tout prendre au pied de la lettre, vous savez…
– Ah, oui… C’était juste la carotte pour nous faire avancer alors… Vous avez jamais eu l’intention de lui faire en vrai…
– C’est pas ça, mais…
– Mais c’est ça quand même…
– Vous nous avez prises pour des connes, quoi !
– Jamais de la vie !
– Ben si ! Si ! On s’est décarcassées toute la saison pour rien…
– Si on avait su !
– S’être fait avoir comme ça ! Ça donne vraiment pas envie de la gagner du coup la finale…
– Ni même de la jouer… Je sais pas si je viendrai, moi…
– Oui… Moi non plus… C’est pas la peine…
– Ni moi…
– Oh, les filles ! Vous allez quand même pas nous lâcher maintenant…
– Ben si… Si…
– Bon… Je vais voir ça avec Monsieur Lionel… Je vais voir ce qu’on peut faire…

– Alors, M’dame ?
– C’est arrangé…
– C’est-à-dire ? Si on gagne vous lui mettrez ?
– Oui…
– Mais c’est sûr, hein ? Vous allez pas encore vous défiler ?
– Vous avez ma parole…
– Alors on va gagner… Vous avez la nôtre de parole qu’on va gagner…

– Ah, M’sieur Lionel… On a gagné… Vous avez vu ? On l’a gagnée la finale…
– Et en y mettant la manière… Je suis fier de vous… Très…
– Ah, oui, hein ? On s’est complètement sorti les tripes… Et vous savez pourquoi ?
– Je me le suis laissé dire, oui…
– Ah, la v’là Madame Loubet… La v’là…

– Ça vaut pas ça M’dame…
– Oui, vous faites semblant… À peine vous tapez…
– C’est pas une vraie fessée, ça…
– On s’est encore fait avoir…
– Mais c’est la dernière fois… Faudra pas vous étonner l’année prochaine…
– Ah, c’est mieux…
– Mais c’est pas encore ça…
– Quand même… Ça vient…
– Allez-y, M’dame ! Allez-y ! Plus fort !
– Ah, ça y est ! Elles prennent des couleurs…
– Et elle y prend goût Madame Loubet…
– Peut-être lui aussi à force…
– Il gigote en tout cas…
– Et pas qu’un peu…
– Et il commence à couiner…
– Vous arrêtez pas, M’dame, hein, surtout… Vous arrêtez pas !
– Elle en a pas l’intention… Tu vois pas comment ils brillent ses yeux ?
– Chouette ! Ça fait que commencer alors ! 

2 commentaires:

  1. encore une fessée d'homme, dommage ce blog n'a plus rien à voir avec ce qu'il etait

    RépondreSupprimer
  2. Je suis en train de réfléchir à la création d'un autre blog qui serait exclusivement consacré aux fessées/H ( quand le texte un cours - Un mariage - sera terminé ) ce qui ne laisserait subsister sur celui-ci que des fessées/F...

    RépondreSupprimer