Nombre total de pages vues

lundi 9 septembre 2013

Le Centre ( 36 )



Je ne dis plus rien, Valentine…  Je ne dis plus rien… Mais je continue… Je continue à écrire… Chaque jour… Pour toi… Tu pourras pas dire que j’y mets de la mauvaise volonté… Je continue… Jusqu’à ce que… C’est peut-être moi qui vais me lasser à force…


– T’as vu l’heure ?
– Oui, Mathieu, oui, je sais…
– Et on peut savoir où t’étais ?
– Je t’ai jamais menti, Mathieu… Jamais…
– Ce qui veut dire ?
– Il était beau, mais beau ! N’importe qui à ma place…
– Je vois… Et tu l’as rencontré où cet éphèbe ?
– Au palladium…
– Qu’est-ce que tu pouvais bien fabriquer au palladium ?
– C’est parce que… Je t’aime, Mathieu, tu sais bien… Je t’aime… Mais il y a des fois…
– Où t’as besoin d’autre chose, oui, je sais… Alors comme ça t’as recommencé…
– C’est pas ma faute… Il était trop beau… Non, mais t’aurais vu comment il était beau !
– Et donc ?
– Ça l’a fait…
– C’est-à-dire ? Il est venu te brancher ?
– Pas vraiment, non… C’est moi… J’y suis allée…
– Ah, ben bravo ! Bravo… De mieux en mieux… Et pour lui dire quoi ?
– Que j’avais envie de lui…
– Carrément… Et alors ?
– Il m’a regardée… d’une façon, mais alors là d’une façon ! Il a pas parlé… Il s’est levé… Tout doucement… Tout doucement… Il m’a prise par la main… Il m’a emmenée… À l’hôtel juste en face… Et là, il m’a déshabillée… Tout… Il a mis un temps pour faire ça, mais un temps ! Plus de deux heures… En me couvrant, en même temps, de petits baisers partout… Et c’était comme si j’étais remontée au bord de ma peau… Tout entière à vif… Jamais j’avais ressenti ça… Avec personne… Et après… Alors là après… Un vrai feu d’artifice…
– Combien de fois ? Toi ? Combien de fois t’as joui ?
– Je sais pas, Mathieu… Je sais plus… J’ai pas compté…
– Combien de fois, Vanessa ?
– Quatre… Et puis une pas tout-à-fait à la fin…
– Rien que ça ! Bon, mais tu sais ce qu’on avait dit ? Que si tu recommençais…
– Je serais punie, oui…
– Tu le savais…
– Je le savais…
– Et tu l’as fait quand même…
– J’ai mérité, oui, Mathieu, j’ai mérité… Vas-y ! Mais fort, hein ! J’ai mérité…

– Regarde-moi !
– Oui, Mathieu, oui, je te regarde… Je t’aime… Fais-moi l’amour ! S’il te plaît ! Fais-moi l’amour… Maintenant, là… J’ai envie… Tellement…

– C’était bon ?
– Oh, oui alors ! Oui…
– Meilleur que les autres fois ?
– Différent… Mais bien… Bien… Intense… Très…
– Et c’était vrai ? Ce type au palladium ? C’était vrai ?
– Bien sûr que non, Mathieu, enfin ! Bien sûr que non ! Enfin si ! Il existe… Et il est beau… Mais il y a rien eu… Je te jure qu’il y a rien eu…
– Et t’aurais aimé ? T’aimerais qu’il y ait quelque chose ?
– Je sais pas, Mathieu… Non… Je crois pas… Si ! Sûrement… Peut-être… Je sais pas…
– Bien sûr que t’aimerais… Que t’aimeras… T’imagines la fessée que tu recevrais après…
– Tais-toi, Mathieu, tais-toi !
– La fessée que tu recevras après…  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire