Nombre total de pages vues

jeudi 29 mars 2012

Escobarines: Escob' fan club ( 4 )


– T’es chiée quand même !
– Non, mais attends ! Ce qu’était convenu, c’était qu’elles nous en collent une dehors… Dans leur jardin… Ça comporte des risques, okay, on sait… Mais de là à rameuter tout le pays pour voir ça…
– Oh, tu parles ! Trois copines à elles… À qui elles en avaient parlé du fan club… Qu’étaient intéressées…
– Et trois mecs…
– Oui, mais ça, les trois mecs, elles savaient pas qu’elles allaient les amener…
– Qu’elles disent !
– Roule doucement… On va finir dans le fossé…
– Ça m’agace… Tu peux pas savoir ce que ça m’agace qu’on me mette comme ça devant le fait accompli…
– Ça s’est vu… La dégazée que tu leur as mise…
– Tant que ça ?
– Non, mais tu te rends pas compte… Une vraie furie, oui… Les trois filles elles avaient vraiment l’air de se demander dans quoi elles avaient mis les pieds… Ça m’étonnerait que le fan club maintenant elles …
– Oh, tu crois ? Ça ce serait con par contre…
– Et même nous… Parce qu’à la prochaine réunion tu peux être tranquille qu’elles vont se faire qu’un plaisir de le raconter les deux autres… Ça va bien rigoler derrière notre dos… Et grillées on sera… Plus personne voudra faire quoi que ce soit avec nous…
– Avoue quand même qu’elles auraient pu nous tenir au courant, non ?
– Elles auront cru bien faire… Rajouter un peu de piquant…
– C’est pas une raison…

– Tu parles plus ? Tu fais la gueule ?
– Non… Je réfléchis…
– À quoi ?
– À tout ça… Tu crois vraiment qu’elles vont mal le prendre là-bas ? Faudrait pas qu’on nous vire…
– Quand même pas, non… Mais qu’on nous laisse plus ou moins de côté, ça, oui, sûrement…
– Ça m’emmerderait vraiment…
– Et moi donc ! Et tout ça parce que tu nous as fait un caca nerveux… Parce que franchement il y avait vraiment pas de quoi monter comme ça sur tes grands chevaux…
– Et évidemment c’est de ma faute…
– J’ai pas dit ça, non… Mais enfin je vois pas ce qu’il y avait de si dramatique là-dedans… Il allait se passer quoi ? Elles allaient nous mettre au coin les fesses à l’air… Un truc dans ce genre… Et alors ? Ça nous arrivera d’autres fois… Fallait pas s’inscrire à son fan club à Escobar si on voulait pas…
– C’est bien ce que je dis… C’est de ma faute…

– Qu’est-ce tu fais ?
– Ça se voit pas ? Demi-tour… Je tiens pas à ce que tu me reproches ça jusqu’à la fin de mes jours…

– Tiens, tiens, des revenantes !
– On parlait de vous justement…
– Oui… On se demandait pas si vous alliez revenir… Non… Ça on était sûres que oui… On se demandait juste quand… Ça a pas trop tardé finalement… Bon, mais vous savez ce qui vous attend, je suppose… Parce que inqualifiable votre attitude de tout-à-l’heure… Absolument inqualifiable… On va régler ça… Et tout de suite… Allez ! Tout le monde au jardin…

– Déculottez-vous vous deux ! Et installez-vous là… Sur les troncs… Qu’est-ce qu’il y a, Amina ? T’en fais une tête !
– Non… Rien… C’est que… Comment elles l’ont rouge !
– Et c’est pas fini ! Parce que quand on va en avoir remis une couche, je te dis pas… Vous qui vouliez voir comment ça se passe vous allez être servies… Mais d’ailleurs, tiens, ce serait l’occasion de faire vos premières armes… Excellente idée, oui… C’est vous qui allez opérer…
– On osera jamais…
– Mais si ! Le tout, c’est de s’y mettre…

– Eh ben voilà ! Vous voyez que c’était pas si compliqué…
– Et même… ça paraissait pas vraiment vous déplaire…
– Oui, mais… peut-être qu’on a tapé trop fort… Elles ont crié…
– Ça, c’est parce qu’elles sont douillettes… Non… Non… Il y avait de la marge… Beaucoup de marge… En attendant non, mais regardez-les les mecs ! C’est pas tout ça de vous rincer l’œil tant et plus… Faudrait peut-être voir à allumer le barbecue…
– Et elles ?
– Elles ? Elles vont gentiment venir nous tenir compagnie… Dans la tenue où elles sont… Et puis, tout à l’heure, on reprendra les choses là où on les avait laissées…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire