Nombre total de pages vues

lundi 2 avril 2012

Souvenirs d'avant ( 40 )

40-


– Eh ben dis donc ! Quelle nuit ! Mais je m’en doutais… Je m’en doutais que fallait pas se fier aux apparences avec toi… Qu’avec les femmes tu devais savoir y faire…
– Comment ça tu t’en doutais ?
– Ben oui… Oui… Ça faisait un moment que je te zyeutais… Du coin de l’œil… Que je me disais « Celui-là faudra bien que je finisse par en faire un tour… Je sens que je serai pas déçue… »
– Je vois… Et t’as profité des circonstances…
– Oui… Enfin… Tu vas pas être fâché ? Non ? C’est vrai ? Je les ai suscitées plutôt les circonstances…
– Ce qui veut dire, si je te comprends bien, que tu savais que j’étais là, tout près, dans ma voiture, et que t’as fait exprès de te faire mettre une fessée pour que je vienne à ton secours ?
– C’est à peu près ça… C’est très vilain, hein ? Ça en mériterait une autre de fessée… Non ?
– T’es vraiment une drôle de fille…
– Franchement… tu trouves pas que ça mérite ?
– Tu es seule juge…
– Oh, ben alors oui… Oui… Et pas qu’un peu… Vas-y ! Mais vas-y, hein ! Fais pas semblant…



– C’est terrible une deuxième comme ça par-dessus une autre… Ça fait pas du tout les mêmes sensations…
– T’es carrément une spécialiste on dirait…
– J’adore… Et s’il y a un truc dont je pourrais plus me passer maintenant, c’est bien ça… Ah, non alors ! Et puis tu sais pas ce qu’est vraiment génial… Que j’aime par-dessus tout ? C’est me débrouiller pour qu’il y ait des gens, après, qui s’en aperçoivent que j’en ai eu une… C’est trop marrant de voir leurs têtes… Et d’imaginer ce qu’ils doivent penser… Toutes les questions qu’ils doivent se poser…



– Là… Ce sera bon là… Faut pas qu’il y ait trop de monde non plus… Mais tu regardes bien les réactions, hein ! Tu me promets ? Que tu puisses me raconter après…
Elle prend tout son temps… Deux pantalons… Trois… La cabine d’essayage… Dont elle tire consciencieusement le rideau… Des gens vont… Viennent… S’approchent… S’éloignent…
La petite toux convenue… J’écarte résolument le rideau… Elle est de dos… Légèrement penchée en avant… Une jambe en l’air… En train de sortir du pantalon… Le petit string blanc ne laisse rien ignorer de l’état de son derrière…
Une femme a vu… Qui chuchote à l’oreille d’une autre… Elles regardent, avec amusement, dans la direction de la cabine… Échangent encore quelques mots… Rient franchement…



Encore la petite toux… Un jeune homme cette fois… Qui en reste bouche bée… Les yeux écarquillés…Qui s’enfuit en rougissant…



– Et c’est tout ? Il y a des fois où c’est quand même nettement mieux… On recommencera… Ailleurs… Et puis tu sais pas ce qu’on fera ? Faudra qu’un jour tu m’en donnes une dehors… À un endroit où il y aura des gens qui pourront voir… Pas trop loin… Mais pas trop près non plus… Bon… Mais tu t’occupes un peu de moi ?


EPILOGUE


– Tu sais pas ce que j’ai rêvé, là ? Eh bien que mon histoire – la fessée sur le parking, nous deux, tout ça – on la voyait racontée quelque part… Que tout le monde pouvait la lire… Sur des écrans… Au milieu de tout un tas d’autres histoires de fessées… C’était plus tard… Bien plus tard que maintenant… Dans vingt ans… Trente ans… Quelque chose comme ça… En tout cas au XXIème siècle… C’est quand même vachement bizarre comme rêve, non ? Comment t’expliques ça, toi ?



FIN

3 commentaires:

  1. Pour ceux qui souhaiteraient retrouver ces souvenirs en intégralité et "dans le bon sens" ils se trouvent désormais ici:
    http://fesseesetautresdelices.blogspot.fr

    Et, bien sûr, dès lundi prochain, vous trouverez ici le début d'une nouvelle histoire...

    RépondreSupprimer
  2. Super rétrospective, François!:D
    Des histoires qui deviennent peu à peu + douces et + érotiques:) bravo pour tout ton travail de recherche et pour ta façon de nous raconter:)et merci

    RépondreSupprimer
  3. Merci à toi surtout de m'avoir lu avec autant de persévérance et d'avoir illustré l'un des épisodes de ce récit avec autant de talent...

    RépondreSupprimer