Nombre total de pages vues

jeudi 5 avril 2012

Escobarines: Escob' fan club ( 5 )


– Un petit point vite fait, les filles ? Alors voilà… On est 39 inscrites… La plus jeune – Schéhérazade – a 19 ans… La plus âgée – Véronique – 64 ans… 122 fessées ont été données et donc – forcément ! – reçues entre membres… La plupart se sont inspirées des dessins de Jean-Philippe… Mais 48 seulement ont fait l’objet de comptes-rendus qui m’ont été adressés… Et que je tiens, bien entendu, à la disposition de toutes celles qui m’en feront la demande… Maintenant s’il y en a qui ont des questions…
– Oui… Moi… Est-ce qu’on va pas finir par tourner en rond à force de rester comme ça systématiquement entre nous ?
– Évidemment il y a un risque, ça…
– Faudrait du sang neuf… Elle a raison…
– On amènerait ne fût-ce qu’une seule nouvelle adhérente chacune…
– C’est pas forcément évident…
– Oui, mais c’est justement ça qui est passionnant… Ce petit côté challenge… Défi…
– Moi, il y a une de mes cousines… Bien pris… Ça devrait pas être trop difficile…
– Et moi une petite jeune au boulot… Une stagiaire… J’y fais des allusions de temps en temps à la fessée… Elle rigole… Ça l’émoustille… Je sens que ça l’émoustille… Et je suis sûre qu’il s’en faudrait de pas grand-chose…
– Eh bien allez-y ! Allez-y ! Foncez ! Toutes celles qui peuvent… Foncez !

– Allo… Lucile ? C’est moi, Carole… Qu’est-ce tu fais ce soir ?
– Rien de spécial… Pourquoi ?
– Parce que tu sais la petite jeune dont j’ai parlé l’autre jour à la réunion… Eh bien c’est mûr… C’est quasiment mûr… Tu me donnes un petit coup de main et c’est dans la poche…
– Si je peux… Faut que je fasse quoi ?
– Je lui ai parlé de toi comme d’une stagiaire qui l’a précédée il y a quelques années…
– Je vois… Je vois ce que tu as pu lui raconter…
– Et que je compte lui présenter chez moi ce soir…
– C’est sans problème… Je serai là…

– Kallista ne veut pas me croire…
– À quel propos ?
– À propos de ce que je t’aurais flanqué des fessées quand je t’avais comme stagiaire…
– Et pourtant Dieu sait qu’il y en a eu… Et des sévères…
– Ah, tu vois…
– Des fessées, mais… déculottée ?
– Évidemment déculottée… C’est pas des vraies fessées sinon…
– Et vous vous laissiez faire ? Vous disiez rien ?
– Valait encore mieux ça que d’être convoquée chez le patron… Parce que tu le connais pas celui qu’on avait avant… Mais quand on avait affaire à lui… Alors elle me laissait le choix Carole… Et heureusement…
– Mais quand même ça doit faire drôlement mal !
– On s’habitue…
– Ah, ça, pour s’habituer elle s’était habituée… Parce que tu sais pas ce qu’elle faisait à la fin ? Je te le donne en mille… C’est exprès qu’elle les commettait les erreurs… Et pas des petites… Histoire que je lui en colle une… Faut croire que c’était pas si désagréable que ça… Et ça lui manquerait maintenant que ça m’étonnerait même pas…
– Pour être honnête…
– T’espérais bien en venant ici ce soir que t’allais pas y couper… Non ? Je me trompe ?
– Ben…
– S’il y a que ça pour te faire plaisir ! Ça nous rappellera de vieux souvenirs… Et ça donnera à Kallista l’occasion de juger sur pièces… Allez… Tu nous retires cette petite jupette… Cette petite culotte aussi… Et tu t’installes sur le canapé… Bien confortablement… Là… Lève les jambes… Mieux que ça… À angle droit… Tu te rappelles bien quand même ?! Comme ça, oui… T’es prête ? Alors en route…

– Eh ben dis donc, Kallista… Ah, t’en as pas perdu une miette, hein ! Et tu verrais comme t’es rouge ! Comment t’as les yeux qui brillent !
– C’est que…
– C’est que ça t’a pas laissée indifférente… Sois franche !
– Jamais j’aurais cru… Jamais j’aurais pensé…
– Moi, si !
– Ah, oui ?
– Oui… Mais on en reparlera… File vite ! Que demain tu pourras pas te lever… Et pas question que t’arrives en retard au boulot…

– Tu as été géniale…
– Tu as été pas mal non plus…
– Ce n’est plus qu’une formalité… Je ne donne pas huit jours avant qu’elle soit des nôtres…
– De quel côté ?
– Du côté de celles qui reçoivent bien sûr…
– Ça te tenterait pas le contraire ? Du moins… avec elle…
– Ça va pas, non ? Elle a vingt ans… C’est une gamine…
– Justement… Raison de plus…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire