Nombre total de pages vues

lundi 3 octobre 2011

Souvenirs d'avant ( 14 )

14-

Bodillon a repris sa place au conseil… Childeric l’a exigé…
Et Emeline son service auprès de la reine Blitilde…
- Mais je me vengerai… Je le jure… Je me vengerai…

- Tu seras vengée…
- Comment ça ?... Dis… Explique…
- Si tu me promets le secret…
- T’ai-je jamais trahi ?...
- Non… Il est vrai…
- Alors… Dis…
- La façon dont Childeric a traité Bodillon, pour les grands du royaume, est inacceptable… D’ici quelques jours il aura cessé de vivre…
- Merci… Oh, merci…

Tout le monde est au rendez-vous… A l’endroit même où sera tendue l’embuscade…
- Il n’échappera pas… C’est une véritable souricière…
On en désigne deux pour se jeter à la tête de son cheval…
- Que vous maintiendrez solidement…
Quatre pour le percer de leurs dagues…
- Jusqu’à ce que mort s’ensuive…
Les autres se tiendront en réserve…
- Au cas où…
Mon rôle à moi consistera à l’amener là où il faut… A faire en sorte que la chasse emprunte le bon itinéraire…

- Et elle ?...
- Elle ?!... Il n’en a pas été question…
- Il FAUT qu’elle l’accompagne à la chasse… Je m’en occupe…

- Elle y sera…
- Comment as-tu fait ?...
- Ca, c’est mon affaire… Mais elle y sera… Elle suivra dans un chariot… Je l’accompagnerai…

Ils approuvent…
- Elle aussi, oui… Il faut en finir avec eux… Eux tous… Qu’elle ne cherche pas par la suite à nous imposer ses rejetons…

- Par là, sire, par là… C’est beaucoup plus giboyeux…
Il éperonne son cheval…
Il y va… Il y court… Tout droit… Tête baissée…

Un hennissement… La bête se cabre… Se dresse sur ses pattes arrière…
Désarçonné, Childeric chute lourdement… Ils se précipitent, le transpercent de part en part… S’acharnent…
- Cessez !... Il est mort…
Et Bodillon le retourne, du bout du pied…

- Vite !... Vite !... Elle s’enfuit…
En zigzags éperdus entre les arbres…
Ils la pourchassent… On la pourchasse…

Les taillis se font de plus en plus épais… Sa course de plus en plus haletante… Acculée, elle s’adosse à un arbre…
Ils l’entourent… Ils vont frapper…

Emeline surgit…
- Laissez-la moi !... Laissez-la moi !...
Elle s’approche… Blitilde la regarde approcher… Elles ne se quittent pas des yeux…

Elle fait durer… Longtemps… Leurs deux visages à se toucher…

Et elle crache… Trois fois… Ca dégouline sur le nez de Blitilde… Sur son menton… Elle crache… Et elle lui plante son couteau dans le cœur…

4 commentaires:

  1. Mince!:O elle est vraiment sanguinaire , cette histoire!

    RépondreSupprimer
  2. A vrai dire, elle est, comme la plupart des histoires de cette série, fondée sur des événements historiques réels: le ministre Bodillon a réellement existé ( et a effectivement été fouetté), le roi Childéric aussi, bien sûr, ainsi que la reine Blitilde...
    Malgré les apparences, j'ai un peu atténué le caractère sanguinaire de l'histoire: quand Blitilde a été tuée ( non pas par sa servante, mais par les conjurés ) elle était enceinte... !!!!

    RépondreSupprimer
  3. :O Je suis sans voix!
    en tous cas , bravo pour cette histoire intéressante!:D

    RépondreSupprimer
  4. Ils étaient un peu sauvages à l'époque!... Quoique, aujourd'hui, il y en a qui n'ont pas grand chose à, leur envier...

    RépondreSupprimer