Nombre total de pages vues

lundi 28 avril 2014

Le Centre (67)



– T’y es retournée ? Tourner tes films de fessée, là-bas… Tu y es retournée depuis l’autre jour ?
– Après-demain j’y vais… Tu veux venir ?
– Oh, non… Non… Qu’est-ce j’irais faire là-dedans maintenant ? Je vais pas y prendre un abonnement…
– Tu serais avec moi… Et puis tu me dirais ce que tu penses de Philibert…
– Ah, parce que… t’as des vues sur lui ?
– Oui… Non… Je sais pas en fait… Il me plaît bien, ça, c’est sûr… Et c’est réciproque, c’est clair…Mais en même temps j’ai peur qu’on fasse une grosse connerie… Il a quelqu’un… Et moi, j’ai Kevin… Alors ça mettrait une de ces zones… Et si c’est pour réaliser, quinze jours après, qu’on s’est royalement plantés le jeu n’en vaut pas la chandelle…
– Ça, c’est sûr…
– D’un autre côté on est tellement complices tous les deux, le courant passe tellement bien… J’ai jamais connu ça avant… Avec personne… Alors si je laisse passer ma chance…
– Mouais… Mouais… Bon, ben je vais venir y jeter un coup d’œil à cette perle rare…


– Alors ? T’en penses quoi ?
– Que ça a rien à voir avec celui de l’autre fois…
– Avec Clément ? Ah, non, ça, c’est sûr que ça n’a rien à voir… Il est très sympa Clément, mais Philibert c’est carrément autre chose…
– Tu sais ce que j’ai cru à un moment, c’est que ça te plaisait qu’il te flanque la fessée mais alors là que ça te plaisait vraiment…
– À vrai dire…
– Ça donnait même l’impression…
– Que j’allais jouir ? J’en étais pas loin… J’en étais vraiment pas loin…
– J’ai du mal… J’ai vraiment du mal à comprendre ce qu’on peut trouver d’excitant à se faire flanquer des trempes comme ça…
– Peut-être que si tu…
– Que si je quoi ?
– Non… Rien… En attendant tu m’as pas dit… Quelle impression il t’a faite… Tu m’as pas dit…
– Comment veux-tu que j’aie pu me faire une idée ! C’est tout juste si on a échangé trois mots…
– C’est vrai que ça s’y est pas vraiment prêté…
– Par contre la femme, là, celle qu’a l’air de tout commander…
– Sandra, oui… C’est la responsable…
– Elle est venue me parler… Un bon moment on a discuté toutes les deux… Et tu sais ce qu’elle m’a dit ? Qu’aux États-Unis et au Canada c’était souvent que les producteurs ils les remarquaient les filles qui jouent dans des films comme ça… Et ils leur donnaient des rôles dans des séries… Ou des vrais films… Du coup il y en a elles finissent par percer… Plusieurs noms elle m’a cités… Qui sont drôlement connus là-bas à ce qu’elle m’a dit…
– Et pas que là-bas…
–  Et… Et tu sais quoi ? Paraît que j’ai exactement le profil qu’ils cherchent en ce moment… Elle m’a proposé de faire un bout d’essai du coup…
– Ce à quoi t’as répondu ?
– Que j’allais réfléchir…
– Réfléchir ! Non, mais attends… Ça fait des années et des années que t’en rêves de faire du cinéma… Et le jour où t’as l’opportunité… Où ça peut te mettre le pied à l’étrier…
– La fessée je pourrai pas… Je pourrai jamais… C’est pas la peine…
– Qu’est-ce t’en sais ? T’as pas essayé…
– Quand même… Rien que d’y penser…
– Écoute… Tu sais ce qu’on va faire ? Tu connais Clément… Tu l’as vu l’autre jour… Je vais lui expliquer… Lui demander… Il viendra à la maison… Avec lui il y aura pas de lézard… Il saura te mettre à l’aise… Et il suffira d’un simple signe de ta part, d’un simple mot pour qu’aussitôt tout s’arrête… On s’en tient là et basta…
– T’es sûre ?
– Certaine…

– Je préférerais… Qu’il me trouve installée… Prête… Que j’aie pas à croiser son regard… Ce serait plus facile pour moi…
– Ben vas-y ! Désape-toi ! Et mets-toi là… Je l’entends… Il arrive…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire