Nombre total de pages vues

lundi 21 avril 2014

Le Centre (66)



– Violaine… Je voudrais te dire quelque chose… Te demander plutôt…
– Eh bien vas-y !
– C’est que c’est pas trop facile…
– Oh, depuis le temps qu’on se connaît toutes les deux quand même !
– Oui, mais bon… Enfin… Voilà… Je suis passée chez toi dimanche après-midi… J’ai frappé… T’as pas répondu… C’était ouvert… Je suis entrée…
– Dimanche après-midi ? Ah, oui… Je dormais… Je m’étais couchée aux aurores… Mais fallait me réveiller… Pourquoi tu m’as pas réveillée ?
– Tu dormais si bien… Mais…
– Mais quoi ?
– T’avais les fesses à l’air…
– Et ça t’a choquée… Ma pauvre chérie !
– C’est pas que ça m’ait choquée, non, c’est pas ça… C’est que… elles étaient dans un état ! Comme si… On aurait dit que tu t’étais ramassé une fessée… Et une sacrée…
– Oui… Et alors ?
– Et alors… Ben, je sais pas… Jamais j’aurais pensé que Kevin…
– Kevin ? Me flanquer la fessée ? Oui, ben alors là il aurait intérêt à courir vite…
– C’est qui alors ?
– Ah, ça t’interpelle, ça, hein ? Bon, mais assieds-toi ! Que je t’explique ! Alors voilà… Des films de fessées il en existe des milliers…
– J’me doute, oui… J’me doute qu’il doit y avoir des tas d’amateurs pour ça…
– Des quantités… Seulement pour que films il y ait encore faut-il qu’il y ait des acteurs – et surtout des actrices – pour les tourner…
– Et tu… Attends ! Attends ! T’es en train de me dire que toi, Violaine, tu… Mais c’est pour quoi que tu fais ça… Pour le fric ?
– Faut reconnaître que ça paie bien… Ce qui est normal après tout, non ? Mais c’était pas ça l’essentiel quand j’ai commencé… Pour moi en tout cas…
– C’était quoi alors ?
– Le défi à relever… J’en étais capable ou j’en étais pas capable ?
– Se faire flanquer des trempes juste pour savoir si on va être en mesure de les supporter c’est quand même cher payer, non ?
– Ça, c’est une question de point de vue…


– Je voudrais pas revenir encore là-dessus…
– C’est pourtant ce que t’es en train de faire…
– Oui, mais non… Juste une question… Les filles qui tournent là-dedans, tes trucs de fessée, là, ça arrive des fois qu’il y ait des producteurs qui les remarquent… Qu’ils les fassent jouer dans autre chose… Des trucs moins… Enfin plus… Pas pour adultes, quoi ! Et qu’elles finissent par y faire carrière ?
– Je suppose, oui… Mais j’avoue que je me suis pas vraiment interrogée là-dessus…
– Et… ça fait très mal ?
– Faut rien exagérer… C’est tout à fait supportable…
– On sent quoi au juste ?
– C’est pas facile à expliquer… Bien sûr que ça pique… Bien sûr que ça brûle… Mais en même temps c’est pas que ça… Il y a plein de trucs qui partent dans tous les sens… Qui se croisent et qui s’entrecroisent en toi… C’est pas souvent que tu t’y retrouves…
– Et… il y a longtemps que tu fais ça ?
– C’est mon troisième film…
– Ah, quand même…
– T’aurais envie de voir comment ça se passe ? C’est sans problème… Je peux m’arranger…
– Ça va pas, non ! Ah, non, non ! Il en est pas question…
– Comme tu veux… C’est toi qui vois…


– Ça tient toujours ce que tu m’as dit l’autre jour ? Que je pourrai assister si je veux…
– Ben, bien sûr ! Mercredi j’y retourne… Je t’emmène…



– Ça avait pas l’air si terrible que ça finalement…
– Mais non ! Je t’avais dit…
– Il te l’a mis drôlement rouge quand même !
– Ben oui ! C’est le but…
– Et il avait l’air sympa le type… Tu rigolais avec après…
– Clément ? Oh, oui… Oui… Il est adorable… Et encore… Tu connais pas Philibert… Ce sera lui la prochaine fois… Et Philibert… Il est complètement craquant Philibert… Oh, mais tu verras… Je te le ferai connaître… Tu verras…
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire