Nombre total de pages vues

jeudi 27 mars 2014

La petite vendeuse (12)

– Qu’est-ce vous nous avez préparé de bon ? Faites voir… Mouais… Mouais… Vous vous êtes pas bien forcée, dites donc… Pour dire que vous avez eu toute la matinée… Et vous avez fait quoi à part ça ?
– Rien… Je… Enfin c’est-à-dire si, mais…
– En fait, si je comprends bien, même vous occuper correctement d’une maison vous êtes pas capable… Quand bien même on vous laisse du temps pour ça… C’est pourtant pas bien sorcier…
– Non, mais c’est que…
– Vous avez flâné… Traînaillé… Et vous n’avez pas vu passer l’heure… C’est pas ça ?
– Un peu, si… Non, et puis…
– Et puis vous avez tellement tout laissé aller à vau-l’eau depuis des mois que vous savez plus par quel bout commencer… Bon… Eh bien je vous vous faire une liste puisqu’il faut tout vous mâcher… Un programme… Vous n’aurez plus aucune excuse… Et même… On va s’occuper de ça tout de suite… Que vous sachiez quoi faire de votre après-midi…


Elle s’est débarrassée de ses chaussures… S’est laissée tomber sur le canapé…
– Faites-moi un café, tiens ! Vous serez gentille…
Qu’elle a avalé d’un trait…
– En attendant c’est bien ce que je pensais, hein ! Je m’en sors beaucoup mieux sans vous au magasin… Je suis à ma main… J’ai les coudées plus franches… Non, le mieux maintenant c’est que vous y mettiez plus les pieds… Que je l’arrange ça à ma façon à moi… Que je le dépoussière… Et vous allez voir qu’elles vont encore faire des sacrés bonds les recettes…


– Venez !
Je venais juste de finir de débarrasser la table…
– Pourquoi ? Qu’est-ce qu’il y a ?
– Venez, j’vous dis… Je vais vous faire belle… Encore plus belle que l’autre jour…
– Pourquoi ? On va quelque part ? On va où ?
– Vous verrez bien… Venez !
Dans la salle de bains…
– Enlevez-moi tout ça… Allez, hop, enlevez !
– On va pas retrouver Stéphane au moins ?
– Ah, vous êtes dans vos petits souliers, hein ! Parce que vu l’état dans lequel vous devez avoir le derrière… Faites voir ! Tournez-vous ! Oh, oui, dites donc ! Ça a marqué quelque chose de bien… Vous vous êtes pas loupée… J’imagine trop sa tête à Stéphane quand il va se rendre compte… Oh, mais il va aimer… Je suis sûre qu’il va aimer… Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ?
– Rien, mais…
– Vaut mieux… Parce que vous savez ce que vous avez promis pour Stéphane… Que la prochaine fois… Et vous avez intérêt à la tenir votre promesse… Sinon alors là, mais alors là !
Elle m’a tendu des sous-vêtements… Des nouveaux… Vert amande avec de petits liserés foncés…
– Enfilez-moi ça ! Oui… Super…
La robe… Verte aussi… Avec un motif ajouré aux poignets et sur les épaules…
– C’est vraiment la couleur qui vous va le mieux au teint… Et de loin… Bon, mais asseyez-vous ! Que je vous coiffe…
Elle m’a aussi maquillée…
– J’adore… J’adore m’occuper de toi comme ça… T’habiller… Te préparer… Jouer à la poupée en fait… Tu es ma poupée… Une vraie poupée… Une poupée en chair et en os…


– Là ! Vous êtes magnifique… Bon… Eh bien il y a plus qu’à y aller… Il a horreur d’attendre Stéphane…
Sur le pas de la porte elle s’est ravisée…
– Et puis non finalement… Non… On va rester là…
– Mais…
– Stéphane ? Il nous attend pas Stéphane… Pas ce soir…
– Mais alors ?
– Mais alors je vous ai faite belle pour le plaisir… Juste pour le plaisir…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire