Nombre total de pages vues

jeudi 20 février 2014

La petite vendeuse (7)

– Vous savez quoi ? Eh ben c’est ce soir…
– Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ce soir ?
– Stéphane… On va au restaurant… Tous les trois… Et puis, après, je vous laisse tous les deux… Et hop ! Affaire conclue…
– Ce soir ? Non… Je peux pas ce soir… J’ai quelque chose de prévu…
– Vous ? Alors là ça m’étonnerait…
– Mais si ! Si ! Je t’assure…
– Ah, oui ? Et quoi ? On peut savoir quoi ?
– Une vieille copine à moi… Qu’est de passage… Juste pour la journée…
– Vous savez pas mentir… Elle a jamais existé votre copine…
– Non, mais pas ce soir… C’est trop tôt… Une autre fois… Laisse-moi un peu de temps…
– Du temps ? Pour quoi faire ? Vous croyez pas que vous en avez déjà eu du temps ? Beaucoup… Et ça vous a servi à rien…
– Oui, mais…
– Plus vous reculerez et plus ce sera difficile… Alors fermez les yeux et jetez-vous à l’eau… Vous me remercierez, vous verrez…
– Tu crois ?
– Je crois pas… Je suis sûre…


– Bon, allez ! On ferme ?
– Déjà ! Mais c’est pas l’heure !
– Vous êtes la patronne, non ? Vous faites bien ce que vous voulez… Et si vous avez envie de fermer…
– C’est pas si simple… Les clientes ont leurs habitudes et…
– Et nous on a à faire… On a à vous préparer pour tout à l’heure… C’est beaucoup plus important… Allez !
Et, d’autorité, elle a baissé le rideau…


– Essayez-moi ça !
Un soutien-gorge noir, vaporeux, transparent, à motifs brodés entrelacés…
– Ah, ça y est ! C’est arrivé…
– Ben oui, c’est arrivé, oui ! Vous voyez bien… Bon, ben allez ! Qu’est-ce que vous attendez ? On n’a pas que ça à faire… Faut encore qu’on repasse chez Séverine… Qu’elle vous redonne un coup de peigne… Et qu’elle vous maquille…
Elle a agrafé… Ajusté les bonnets sur les seins, passé un doigt entre le tissu et la peau…
– Nickel… Exactement votre taille… On peut pas rêver mieux… Celui-là… Le Parme maintenant…
Qu’elle a tenu à bout de bras pendant que je retirais l’autre… Dont elle m’a elle-même enfilé les bretelles…
– En douce que vous avez encore des sacrés beaux seins pour dire que vous avez 45 ans… Il va se régaler Stéphane… Oui, mais non… On garde le noir… Remettez-le ! Oui… Oui… Il est beaucoup plus sexy… Essayez la culotte qui va avec pour voir… Tournez-vous !… Super… Il y a pas photo… Il y a vraiment pas photo… En attendant vous vous en doutiez que ce serait pour bientôt Stéphane, avouez !
– Hein ? Ah, mais non ! Non… Pas du tout…
– Bien sûr que si ! Vous vous l’êtes pas fait… Vous avez plus de marques… Il y a bien une raison…


– Ce qu’ils peuvent vous mater les types maintenant !
C’était vrai… Des regards se posaient sur moi, s’y attardaient, s’efforçaient d’attirer mon attention… Le serveur… Un homme à la table juste en face… Un autre…Elle a éclaté de rire…
– On voit trop que vous avez pas l’habitude… Qu’il y a des années que ça vous est pas arrivé… Une de ces têtes toute contente vous faites ! Et ça va pas du tout ça… Mais alors là pas du tout ! Il faut faire ou bien celle qui s’aperçoit de rien ou bien celle qui s’en fout complètement… Pour qui c’est tellement habituel que ça n’a plus la moindre importance… C’est ça qui va leur donner envie aux mecs… Envie de tout faire pour que vous vous intéressiez à eux… Tiens, le v’là Stéphane… Le v’là… À vous de jouer maintenant…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire