Nombre total de pages vues

lundi 13 mai 2013

Le Centre ( 19 )


– On a raison, tu vois, de dire que la nuit porte conseil… La nuit… Mais pas seulement elle… Tous ces petits instruments spécialement étudiés pour délier les langues sont d’une efficacité redoutable…
– J’ai honte… Tout ce que j’ai dit… Tant de choses de moi… Que jamais…
– Et tant d’autres dont tu ignores que tu les as livrées… En toute candeur…
– Quoi ? Dites-moi…
– Alors ça il n’en est pas question… Va vite rejoindre tes petites camarades plutôt… Allez, file ! À ce soir…

Du plus loin qu’elle m’a vue Lucie s’est précipitée à ma rencontre…
– Je suis heureuse… Tu peux pas savoir comme je suis heureuse…
– Leo ?
– Leo, oui…
– Ah, alors ça y est…
– Oui… Enfin non… Pas encore… Presque… C’est plus qu’une question de… Si je m’y prends bien… Alors c’est pour ça… Si tout-à-l’heure, aux cuisines, tu pouvais…
– Vous laisser tous les deux… C’est ça ? On a déjà fait le coup… Faut pas que j’te rappelle comment ça s’est terminé ?
– Ça n’a plus rien à voir… Absolument rien… On a parlé…
– Si vous avez parlé… alors…

Et je suis allée retrouver Laëtitia au potager… Elle a hoché la tête…
– M’étonnerait qu’elle arrive à quoi que ce soit avec lui…
– Pourquoi ? Il est homo ?
– Oh, non… Non… Alors là il y a pas de risques… Non… Disons plutôt que c’est pas du tout son genre Lucie…
– Comment tu sais ça, toi ? Tu le connais ?
– Un peu, oui… C’est mon mari…
– Ton mari !
– Ça te surprend ?
– Oui… Non… Enfin si ! Je savais pas…
– On le crie pas sur les toits non plus…  Bon, mais parle-moi de toi plutôt… Ça va ? Tu es contente ? Ça se passe comme tu veux ?
– Oh, oui… Dans l’ensemble, oui… C’est pas du tout ce à quoi je m’attendais, mais oui…
– Martial…
– Oh, lui… Je sais pas comment il fait, mais il va te chercher tout au fond… Là où tu savais même pas que t’étais… Et tu peux pas résister… T’as juste envie qu’il continue… D’être de plus en plus toute nue devant lui… Devant toi-même…
– Et Valentine ?
– Oh, elle…
– Je t’avais prévenue…
– Oui, mais finalement…
– Finalement ?
– Elle est insupportable… C’est insupportable comment elle se comporte avec moi… Mais en même temps ça finit par être pas si désagréable que ça… Parce que c’est insupportable justement… Tu comprends ?
– Oh, très bien… Très très bien… Tu as de la chance… Beaucoup de chance… Mais c’est souvent comme ça la première fois… Il y a l’attrait de la nouveauté… Tout le monde s’occupe de toi… S’intéresse à toi… C’est après que ça se gâte… Les années suivantes… Tu fais partie des meubles… On te voit plus… Non… Je reviendrai plus, ça, c’est sûr…
– Oh, mais faut pas le prendre comme ça ! Demain si ça tombe… Demain ou après-demain…
– Tu parles ! Je fais quoi, moi, ici ? La jardinière… Du matin au soir… Moi, dans mes serres… Et Margaux dans les siennes… On voit jamais personne… On n’existe pas… Tu sais combien j’ai reçu de fessées depuis qu’on est là ? Tu le sais ?
– Ben non… Non…
– Une… Le premier soir…
– Ah, oui… Je me rappelle, oui…
– Et c’est tout…
– Oh, mais il y a sûrement des solutions…
– Il y en a, oui… S’en donner toute seule… Ou demander à une bonne copine compatissante de bien vouloir opérer… Mais c’est pas la même chose… Ça n’a plus le même sens… Du moment que t’es obligée de demander…
– Si tu veux je…
– Laisse tomber, va ! Laisse tomber…  Va plutôt voir où ils en sont tous les deux, tiens… Discrètement… Tu me diras… Je crois pas, mais on sait jamais…

Ils n’étaient pas en bas… Je suis montée… À pas de loup… La porte de la chambre était entrebaillée…
– Tu es prête ?
– Je le suis, oui… Pour vous…
Un premier coup…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire