Nombre total de pages vues

jeudi 16 mai 2013

Escobarines: La maison aux volets bleus ( 4 )


9 Juin

8 heures… Personne… 9 heures non plus… Ni dix heures… Onze heures… Il viendrait plus Kevin… Mais moi par contre… « Ah, c’est vous… » Ça ne lui faisait manifestement pas plaisir… Elle s’est résolue, à contre-cœur, à m’offrir un café… Alors comme ça elle était toute seule ce matin ? « Vous voyez bien… » Pourtant il venait d’habitude le lundi Kevin… Tous les lundis… Elle avait rompu avec ? C’était ça ? Elle avait bien fait… Ah, oui alors ! Elle avait bien fait… Parce que ça pouvait lui amener que des ennuis cette histoire… Comme quoi, c’était pas pour me vanter, mais comme quoi une bonne fessée il y avait rien de tel pour remettre les idées en place… «  Mais jamais de la vie enfin ! On n’a pas rompu… C’est juste que… » Que ? « Non… Rien… » Qu’elle avait pas du tout envie qu’il voie dans quel état je lui avais mis son petit derrière… Et de devoir lui expliquer pourquoi… Non ? C’était pas ça ? Bien sûr que si c’était ça… Et elle avait inventé un prétexte bidon pour l’empêcher de venir… Pour différer jusqu’en milieu de semaine – mercredi ou jeudi – quand les marques auraient disparu… Sauf que ça ne faisait que déplacer le problème… « Comment ça ? » Ben elle n’imaginait tout de même pas que j’allais la laisser continuer à faire ses cochonneries avec Kevin sans prendre immédiatement les mesures qui s’imposaient, non ? Le soir même elle y aurait droit… Ça, là-dessus, je serais intransigeante… Et du coup c’est des regards de Yoan qu’il allait lui falloir défendre farouchement son fessier… Comme le week-end précédent… Et… Ah, oui, à propos elle s’était débrouillée comment ? Elle l’avait mis au régime sec ou bien… « Je vous hais ! Je vous déteste ! Comment je vous hais ! » Si elle voulait… Ça, c’était son problème… Et ça m’était complètement égal…


10 Juin

Et maintenant ? Elle va faire quoi ? Mettre un terme ? Au moins momentanément ? Oui, ben alors ça il y a pas de risque… Elle est beaucoup trop accro à lui… Ça se voit… Ça se sent… Non… Elle va tenter de m’échapper plutôt… De me rouler dans la farine… Lui fixer rendez-vous ailleurs… À l’hôtel… Un hôtel suffisamment éloigné et discret pour que… Oui, évidemment que c’est ce qu’elle va faire… C’est ce que n’importe qui ferait à sa place… Mais oui, ma belle ! Mais oui, amuse-toi ! Rira bien qui rira le dernier…


12 Juin

Elle avait été où ? Partie à neuf heures… Rentrée à sept… Elle avait disparu où comme ça toute la sainte journée ? Hein ? « Mais ça vous regarde pas enfin ! J’ai pas de comptes à vous rendre…» Oh, que si elle avait des comptes à me rendre… Si ! Parce que quand on se comportait comme elle se comportait… Quand on se vautrait, comme elle le faisait, dans la débauche et le mensonge, alors si ! Si, on avait des comptes à rendre… Et mon devoir à moi, c’était de lui montrer où était le sien… De lui ouvrir les yeux… De lui éviter de courir droit à la catastrophe… la sortir de l’impasse où elle s’était fourvoyée tête baissée… Alors ? Elle l’avait passée où sa journée ? « Je vous le dirai pas… C’est pas vos oignons… » Ah, oui ? Elle voulait que je lui dise, moi, ce qu’elle avait fait de sa journée ? L’hôtel de L’Écluse, ça lui rappelait quelque chose ? Chambre 43… Ils n’en étaient pas sortis… Même pour déjeuner à midi… « Vous êtes une sorcière… C’est pas possible autrement… Vous êtes une sorcière… » Bon… Mais elle savait ce qui l’attendait ? « Oh, non ! Ça va pas recommencer… » Oui… Ben qui avait recommencé, hein ? Qui ? C’était moi peut-être ? Elle savait à quoi elle s’exposait, non ? Elle connaissait le tarif… Eh bien alors ? Allez ! «  Non, mais c’est pas possible ! Vous allez pas m’imposer ça à chaque fois… » Bien sûr que si ! Et c’était amplement mérité… Qu’elle le reconnaisse au moins ! « Non… Non, cette fois ça suffit… Vous me toucherez pas… » Si c’était son choix… Et j’ai sorti mon portable… J’ai composé le numéro… «  Qu’est-ce que vous faites ? » Ça se voyait pas ? J’appelais Yoan… « Non… Attendez ! » Attendre ? Attendre quoi ? C’était pas la peine… Si elle voulait pas reconnaître – c’était évident pourtant – qu’elle avait mérité d’être punie… « Mais si, mais… » Ah, elle le reconnaissait ? « Mais non, mais… » Oui ? Non ? Fallait savoir… J’appelais… « Non ! Non ! Je reconnais… Je reconnais… » Ah, enfin ! C’était pas trop tôt… Et elle reconnaissait quoi ? « Que j’ai mérité… » Et mérité quoi ? Elle a soupiré… Hésité… « Une bonne fessée… » Ah ben voilà ! Voilà !

J’ai pris tout mon temps… Pour l’attirer vers moi… Elle n’a pas vraiment résisté… Pour déboutonner et faire glisser le pantalon… Juste un bref mouvement de révolte qu’elle a d’elle-même réprimé… Pour la déculotter… La faire basculer en travers de mes genoux… Je n’ai pas tapé tout de suite… Je l’ai d’abord longuement sermonnée… Elle savait qu’elle agissait mal… Non ? « Si… » Du bout des lèvres… Il l’aimait Yoan… Il lui faisait confiance et elle… Elle allait faire des efforts pour se le sortir de la tête ce Kevin… Hein ? Elle promettait ? « Oui… Je vais essayer, oui… Je vous promets… » Des mots venus de loin… De très loin… Sincères ? Peut-être… Au moins un peu… Et j’ai dosé… D’abord des claques légères… Espacées… Et puis de plus en plus appuyées… De plus en plus rapides… Elle a battu des jambes… Gémi… Et crié à la fin… À pleins poumons…

Et un petit tour au coin… Elle n’a pas protesté… Un petit tour au coin qui la fasse réfléchir…   


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire