Nombre total de pages vues

lundi 20 mai 2013

Le Centre ( 20 )


– Alors ?
– Alors rien ! Tu le sais bien n’importe comment… T’étais derrière la porte… Tu crois que je t’ai pas vue ?
– Oui… Non… Mais c’était parce que…
– Oh, mais j’m’en fous, hein ! Complètement… Non… Rien… Il m’a flanqué la sempiternelle fessée… J’y ai fait pourtant pour y arriver à autre chose… Je le comprends pas ce type… Je le comprends vraiment pas… Et c’est même pas qu’il soit impuissant… Non… De ce côté-là il y a des signes qui trompent pas quand même…
– Faudrait peut-être…
– S’occuper de la bouffe, oui ! Parce qu’encore… Manquerait plus que ça ! Bon, ben attaque ! Je monte au potager… Il y a plus de carottes…

Elle a lâché le cageot de toute sa hauteur… S’est campée devant moi, les mains sur les hanches…
– Tu sais ce qu’elle vient de m’apprendre Margaux ?
– Non… Quoi ?
– Il est marié…
– Ah…
– Et tu devineras jamais avec qui…
– Ben non… Comment tu veux ?
– Laëtitia…
– Laëtitia ?!
– Laëtitia, oui ! Quelle salope ! Non, mais quelle salope, avoue !
– Tu l’es bien, toi aussi, mariée…
– Mais ça n’a strictement rien à voir enfin ! Moi, j’ai joué cartes sur table… Dès le début… Tout le monde le sait que je suis mariée avec Xavier… Tout le monde… Tandis qu’elle ! C’est quoi, ces cachotteries ? À quoi ça rime ? Tu peux me dire ? Quelle idée elle avait derrière la tête, hein ? Parce qu’elle en avait forcément une… Non… C’est dégueulasse… Parce que tu crois que je m’y serais prise pareil si j’avais su qu’il était marié ? Et avec quelqu’un de notre groupe en plus ! Bien sûr que non ! Ça aurait changé toute ma façon de faire… Je lui en veux… Tu peux pas savoir comment je lui en veux ! Oh, mais attends ! Attends que je les règle mes comptes…

Ça a été à table… Au dessert… Elle a consciencieusement fini d’éplucher sa poire… A reposé son couteau…
– Vous savez quoi, les filles ?
Tous les regards ont convergé vers elle…
– Non… Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ?
– Faut quand même que je vous dise…
– Oui, bon, ben vas-y ! On va pas y passer la soirée…
– Le chef des cuisines, là, Leo, j’ai couché avec…
Laëtitia n’a pas cillé…
– Et je peux vous dire que c’était quelque chose… Ça a donné…
– Tu nous en vois ravies pour toi…
– Faut dire aussi qu’avec sa bonne femme – il m’en a parlé un peu – c’est pas trop le top…
– Oui, oh, ça, c’est le genre d’excuse bidon qu’ils sortent tous quand ils ont envie de nous sauter…
– Pas là ! Apparemment c’est le genre de chieuse qu’a vraiment rien – mais alors là rien – pour elle…
– Ben pourquoi il reste avec alors ?
– Ça va pas durer… Je suis prête à parier ce que vous voulez que ça va pas durer… Je vais faire tout ce qu’il faut pour en tout cas…
Laëtitia a rempli son verre d’eau… À ras bord… Et d’un seul coup, sans prévenir, lui en a lancé le contenu à la figure…
– Non, mais ça va pas ?! Qu’est-ce qui lui prend celle-là ? Elle est pas bien… Espèce de folle, va !
Laëtitia s’est levée… A repoussé sa chaise… Foncé droit sur elle…
– Tu vas le voir ce qui me prend… Tu vas le voir…
Elle a fait le tour de la table… L’a empoignée par les cheveux… A tiré de toutes ses forces, l’obligeant à se lever… À suivre…
– Mais arrête enfin ! Arrête ! Empêchez-là, vous autres !
Personne n’a bougé…

– Qu’est-ce qui se passe ici ?
Tout s’est immobilisé… Figé…
– Hein ?! Qu’est-ce qui se passe ?
– C’est Laëtitia, M’sieur !
– Oui… Elle s’est jetée sur Lucie… Comme ça… Sans aucune espèce de raison…
Il a détaché sa ceinture…
– Bon, allez ! Tu te déculottes, Laëtitia…
– Non, mais que je vous explique… C’est parce que…
– Je veux rien entendre… Tu te déculottes, j’ai dit…
Elle a obéi…
Il l’a fait pencher en avant… Prendre appui sur son genou… La ceinture a fouetté l’air… S’est abattue…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire