Nombre total de pages vues

lundi 11 février 2013

Le Centre ( 6 )


– Ben oui… Oui… Le soir aussi on mange, figurez-vous ! Allez, au travail… Et, pour commencer, toi, Eugénie, tu vas aller me chercher un cageot de poireaux…
– Où ça ?
– Au potager, pardi ! Où veux-tu que ce soit ? Tu demanderas au jardinier… Et s’il est pas là tu te sers dans la petite remise derrière… File ! Déjà qu’on est en retard…
– Oui, mais il est où le potager ?
– Te fais pas plus idiote que tu n’es, veux-tu ! Allez ! Dépêche-toi !

– Eh, là-bas ! Tu vas où comme ça ?
– Je suis perdue, Monsieur… Je cherche le potager…
– Le potager ! Ben voyons ! Tu me prends pour un imbécile ? De l’autre côté il est le potager… Et tu le cherches ici ? Dis plutôt que tu fais ta petite curieuse, oui…
– Ah, mais non… Non… Pas du tout… Non… Je vous assure…
– Il est formellement interdit aux pensionnaires de s’approcher des bâtiments administratifs… Tu l’ignores, ça, peut-être ?
– Je le sais bien… Mais c’est pas de ma faute…
– Mais bien sûr ! C’est jamais de votre faute à vous, les filles… Jamais… Bon, mais assez discutaillé… Je vais te la faire passer l’envie de te mêler de ce qui te regarde pas, moi, tu vas voir ! Allez, hop ! Amène-toi ! Et tu vas t’en souvenir, ma petite ! Crois-moi que tu vas t’en souvenir…

Ça a pas duré longtemps… Il a même pas pris la peine de me baisser ma culotte, mais alors !
– File ! Et que je te revoie pas traîner par ici…
Je n’ai pas demandé mon reste…

Il y avait Laëtitia au potager…
– Ah, mais c’est vrai que tu travailles là, toi… J’y pensais plus… Des poireaux on m’envoie chercher… Et… Dis-moi un truc… Un type avec une casquette rouge ça te dit quelque chose ?
– C’est Lambert… Le gardien… Pourquoi ?
– Il m’en a mis une…
– Holà ! Ma pauvre… T’as dû le sentir passer… Parce que quand il tape, lui, il tape…
– Ah, ça, je confirme… Par-dessus celle d’hier en plus… Comment j’ai dégusté !
– Bon, mais tu connais le règlement… Quand on en a pris une on doit rester à poil… Alors fais gaffe… Parce qu’il va faire son rapport… Et si on s’aperçoit que t’as essayé de passer à travers… alors là je voudrais pas être à ta place…
Et je me suis dépêchée de tout enlever…

Lucie a écarquillé les yeux…
– Oh la la ! Comment t’es arrangée !
Notre chef cuisinier s’est approché… M’a fait pivoter sur moi-même…
– Du beau travail… Du très beau travail… Un vrai travail de pro… C’est Lambert, hein ? Oui… Je reconnais là sa patte… Et il t’a punie pour quoi ?
– C’est parce que…
– Oui, oh, on s’en fout ! On s’en fout complètement… Par contre ce qu’il y a de sûr c’est que pendant les heures de travail tu es sous ma responsabilité… Et si tu as mérité d’être punie, c’est à moi de le faire et à personne d’autre... En conséquence de quoi… eh bien on va remettre ça…
Lucie s’est récriée…
– Oh, non, M’sieur ! Vous avez vu dans quel état elle l’a déjà ?!
– Oui, ben ça… Elle avait qu’à y réfléchir avant...
– Donnez-moi-la à moi plutôt alors… À sa place…
– Mais tu sais que c’est pas une mauvaise idée du tout, ça ?! Allez, va me chercher la canne… Tu sais où elle est… C’est toi qui l’as rangée…

– Merci… Parce que sans toi…
– Oh, de rien… À charge de revanche… Et puis de toute façon…
– De toute façon ?
– Je sais pas… Des trucs vraiment bizarres je sens quand il me le fait…

Au réfectoire toutes les filles étaient agglutinées devant le tableau d’affichage près de la fenêtre…
– Qu’est-ce qui se passe ?
Ils ont décidé de pas nous laisser nous mettre comme on voulait dans les boxs… De faire eux-mêmes la répartition…
Valentine m’a fait signe, tout excitée…
– T’es avec moi ! On est ensemble… Ce que je suis contente !

Elle est venue s’asseoir à table à côté de moi…
– Oh, oui… Ce que je suis contente, oui… Pas toi ?
– Si… Bien sûr…
Du bout des lèvres…
– Surtout que toi, j’ai l’impression que tu vas en recevoir plus souvent qu’à ton tour… Tu me laisseras regarder, hein?!  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire