Nombre total de pages vues

jeudi 22 septembre 2011

Escobarines: Première fois


- Toi aussi ?...
- Moi aussi, oui… Et depuis longtemps…
- Je m’en doutais… Je sais pas pourquoi, mais je m’en doutais… C’est qui qui te les flanque ?... Ton mari ?...
- Oui, oh, ben alors là !... Il y a pas de risque… C’est pas quelqu’un que tu peux imaginer dans le rôle mon mari… S’il savait !... Mais il m’en fait une crise d’apoplexie…
- Vous en avez parlé ?...
- Oh, non, non !... C’est même pas la peine…
- Le mien, le jour où j’en ai eu assez de glisser de fines et inutiles allusions dans la conversation et où je me suis montrée fort explicite, j’ai cru qu’il allait m’arracher les yeux… De tout il m’a traitée… Il a même parlé de me faire enfermer… T’as qu’à voir… Depuis c’est un sujet que j’évite soigneusement d’aborder… Bon, mais comment tu te débrouilles du coup, toi, alors, pour en avoir ?... T’as un amant ?...
- Oh, non, non !...
- Non ?... Comment tu fais ?...
- Ben… Toute seule… A la main… Ou avec des trucs… Ca dépend…
- Ah, oui… Mais c’est quand même pas pareil que quelqu’un qui te la donne… Ca n’a rien à voir… C’est pas du tout les mêmes sensations…
- Je sais, oui, mais…
- Mais t’as pas encore osé sauter le pas… Tenter l’expérience avec quelqu’un d’autre que ton mari…
- Voilà, oui…
- Seulement l’idée a quand même fait son chemin… Et il s’en faudrait de pas grand-chose maintenant pour que tu te laisses tenter…
- Comment tu le sais ?...
- C’est pas bien difficile à deviner… Et puis moi aussi je suis passée par là… Il arrive toujours un moment où l’envie est trop forte… Où tu peux bien t’y prendre comme tu veux… tu peux pas résister…
- Et alors ?... T’as pris un amant, toi ?...
- Oh, non !... Non !... Un amant, c’est toujours source de toutes sortes de complications… Il y a mieux… Beaucoup mieux…
- Ah, oui ?... Quoi ?...
- Un club… Je te raconterai… Parce qu’il faut peut-être qu’on aille bosser, non ?... Sinon on va encore se faire taper sur les doigts…

- C’est quoi que t’aimerais, toi, comme scénario de fessée ?...
- Hein ?!... Oh… Il y en a plein…
- Mais celui que tu fais revenir le plus souvent…
- C’est au siècle dernier… Je suis pensionnaire dans une maison… un bordel, quoi !... Et les types, ils paient pour venir me donner la fessée…
- C’est tout à fait réalisable… On a une pièce, au club, aménagée dans le style de l’époque pour les nostalgiques de ce genre de situation… Sauf qu’on te paiera pas… C’est la règle… Aucune transaction financière d’aucune sorte entre les participants…
- Oui… Non… Mais ça… Et puis, de toute façon, ça m’étonnerait que j’y aille…

- Ca se passe où ?...
- Je te dirai si tu te décides…
- Et c’est qui les types ?...
- Des passionnés, soigneusement triés sur le volet… Il n’y a jamais eu le moindre problème avec aucun d’eux… Tu n’as absolument rien à craindre…
- C’est pas facile quand même…
- Je sais… Je suis passée par là… Si tu veux… Si ça peut t’aider… Je viendrai avec toi… Et le premier il sera pour moi… Tu verras comment ça se passe… Ca te rassurera…

- Alors ?!... Tu vois que t’as aucune espèce de raison d’appréhender…
- Comment il a tapé !...
- Ah, ben oui, oui !... C’est comme ça que j’aime… Quand ça fait pas semblant… Pas toi ?...
- Si !... Enfin je sais pas…
- Oui… Parce que toute seule on a tendance à se ménager… Et il y a pas l’effet de surprise chaque fois que ça tombe… Bon, mais à ton tour… Il va pas tarder…
- J’ai la trouille… Non, mais comment j’ai la trouille…
- Normal… Tiens, le v’là !...

- Qu’est-ce tu fais là ?...
- Ben… Et toi ?...
- Ah, ben ça alors !...
- Vous vous connaissez ?...
- Un peu qu’on se connaît… C’est Paul… C’est mon mari…
- Je vous laisse alors… Vous devez avoir des tas de choses à vous dire…

2 commentaires:

  1. Ravi que cette histoire vous ait plu...
    Malheureusement ma "réserve" de dessins d'Escobar fond comme neige au soleil... Heureusement il me reste la ressource de reprendre des illustrations déjà "utilisées" et d'en déduire une autre histoire...
    Bonne journée...

    RépondreSupprimer