Nombre total de pages vues

jeudi 18 août 2011

Escobarines: Angèle ( 3 )


- C’est pas vrai que t’es déjà levée ?!…
- Ben si ! Si !… Plus je m’y prendrai tôt et plus j’aurai des chances d’en trouver du travail…
- Quel changement !… C’est spectaculaire, dis donc !… Une véritable métamorphose… Faut croire que la petite leçon de l’autre jour a porté ses fruits… Et pas qu’un peu…
- Oui… Si… C’est vrai… Je serais une menteuse si je prétendais le contraire…
- Et alors ?… Qu’est-ce qu’on dit ?…
- Merci… Oh, oui… Merci, Angèle…
- C’est bien… Tu n’as pas mauvais fond finalement… C’est juste que personne, jusqu’à présent, ne s’est vraiment soucié de ton éducation… Mais il n’est pas trop tard… Il n’est jamais trop tard…

- Alors ?… Comment ça s’est passé ?…
- Quatre j’en ai vu… Ca a marché nulle part… Mais il y en a un qui m’a fait faire quelques tests comme ça vite fait et qui m’a dit que, même pour le boulot que je veux faire, il y a un minimum de connaissances à avoir en français… Ne serait-ce qu’en orthographe… Et alors là c’est un truc où j’ai toujours été d’un nul, mais d’un nul !…
- Parce que tu n’as jamais voulu t’en donner la peine…
- Si !… C’est pas ça, mais…
- Bien sûr que si que c’est ça !…
- Ca s’apprend pas l’orthographe… C’est inné…
- Ben voyons !… Et puis quoi encore ?… T’as vu jouer ça où ?… On va voir si ça s’apprend pas… Et pas plus tard que tout de suite… Tu vas me chercher du papier… un stylo… et tu t’installes à la table de la cuisine…

- Bon… Alors… Voyons ça !… Non, mais c’est pas vrai !… Tu l’as fait exprès… C’est pas possible autrement…
- Ah, non, non, j’te jure !…
- Non, mais l’étendue des dégâts !… Ah, il y a à faire… C’est le moins qu’on puisse dire… A part tout reprendre à zéro je vois pas comment on pourrait te remettre à niveau… Tu n’as jamais fait le moindre effort, hein ?!…
- Mais si !… Seulement…
- Ah, tu vas pas recommencer, écoute !… Tu ferais beaucoup mieux de reconnaître, une bonne fois pour toutes, que t’as un poil long comme ça dans la main et que ça fait des années que tu te laisses vivre… C’est pas vrai peut-être ?… Reconnais-le au moins !…
- Peut-être que si j’avais un peu plus travaillé…
- C’est pas peut-être, c’est sûrement… Et c’est pas un peu plus, c’est VRAIMENT… On voit le résultat avec ce torchon… Ah, tu peux être fière de toi… Il est temps de t’y mettre, hein, Pauline !… Il est plus que temps…
- J’y arriverai jamais… Je suis nulle alors !… Je suis une ratée… Je serai toujours une ratée…
- Mais non !… Faut pas dire des choses pareilles… Je t’aiderai… Tu y arriveras, tu verras…
- Je sais pas…
- Mais bien sûr que si !… Si on y met toutes les deux du nôtre… Bon… Et pour partir d’un bon pied, on va commencer par régler le solde de cette lamentable dictée et de toutes ces années de paresse… Ca s’impose, non, tu crois pas ?…
- Si…
- A la bonne heure !… Allez, viens là !…

- Angèle ?!…
- Oui, ma grande…
- Tu vas me laisser longtemps là comme ça ?…
- Le temps qu’il faudra… Le temps que tu réfléchisses… Et que tu prennes autant de bonnes résolutions que possible…
- Ca y est, ça !… Je l’ai fait…
- Aussi vite ?… Oh, non !… Non… C’est pas en deux petits quarts d’heure que tu as pu aller vraiment au fond des choses…
- Si, je t’assure !…
- Mais non !… Bien sûr que non !… Et tu le sais très bien…

- Faut que je reste encore ?…
- Encore un peu, oui !…
- Oh, s’il te plaît !… Ca va faire une heure…
- Et alors ?… Quelle importance ?…
- Oh, si, c’est important, si… Parce que…
- Parce que ?…
- Ben parce qu’il peut arriver d’un moment à l’autre mon père…
- Et que s’il te trouve comme ça… C’est ce qu’il faudrait… Ca n’en serait sans doute que plus efficace…
- Oh, non, hein ?!...
- Mais non !... Je ne vais pas t’imposer une épreuve pareille, rassure-toi !… Tout ça restera strictement entre nous…
- Merci…
- Le voilà !… Dépêche-toi de te rhabiller…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire