Nombre total de pages vues

jeudi 19 août 2010

Escobarines: Le pique-nique





- Encore deux jours et puis c’est fini pour nous… On rentre…
- Déjà !…
- Déjà, oui !…
- Nous aussi… On va pas tarder à repartir… Va falloir…
- Dommage !… On formait un bon petit groupe…
- Tout a une fin…
- Ah, on peut dire qu’on en aura passé des heures à la plage…
- Oh, mais on se retrouvera… Suffit de poser nos vacances de l’an prochain au même moment…
- Et si, en attendant, on s’organisait un petit quelque chose tous ensemble avant de se séparer ?… Une sortie… Un pique-nique…
- Un pique-nique… Oui… Un pique-nique… C’est une excellente idée…

- Et si nous on leur terminait ça en apothéose ?… C’est pour le coup qu’ils s’en souviendraient de leurs vacances…
- En apothéose ?… C’est-à-dire ?…
- Leur montrer – soi-disant à ton corps défendant – ton derrière rougi sur la plage(*) c’était bien… Ils ont beaucoup apprécié… Fallait voir les regards qui se posaient sur toi… Entendre les commentaires…
- Moi aussi j’ai apprécié… Surtout ça j’ai apprécié… Comment ça te met la honte les réflexions… T’arrêtes pas d’y repenser pendant des jours et des jours après… Tu peux pas t’empêcher…
- Et si maintenant je te la flanquais devant eux ?…
- Wouaaaah !… Déjà devant des inconnus qu’est-ce ça doit être !… Mais alors devant des gens que tu connais tous… A qui t’as parlé…

La première voiture s’est arrêtée…
- On s’installe là ?… C’est calme… C’est tranquille… Personne viendra nous déranger…
Les coffres se sont vidés, des tables dépliées. On a sorti des paniers, des glacières, des pliants, des chaises longues…
- On a une chance, mais une chance !… Il fait un temps magnifique !…
Tout le monde s’est installé. Bernard Lépanthe a distribué des verres. Les a remplis…
- Bon, ben à la nôtre…

- Tiens-toi correctement, Estelle !…
- Oh, mais on est en Vacances… Si je peux même plus boire un coup…
- Un, oui… Mais tu t’en es déjà enfilé sept ou huit… Les uns derrière les autres…
- Je peux jamais rien faire alors !… Rien… J’en ai plein le cul…
- Vous la laissez vous parler sur ce ton-là ?…
- Certainement pas, non… Tu vas me présenter immédiatement tes excuses, Estelle !…
- Oui, ben alors là !…
- Tu entends ce que je te dis ?…
- J’en ai marre, mais marre !…
- Fais attention !… Fais bien attention !…
- Tu me fais pas peur !… Et qu’est-ce qu’ils ont à me regarder comme ça tous ces cons ?…
- Cette fois ça suffit !… Viens ici !… Tu l’as assez cherchée… Tu vas t’en prendre une…
- Oh non, Tatie, non !… Tu vas pas me faire ça ?!… Je le ferai plus… Je te promets… Je serai sage… Je boirai plus… Tiens, regarde !… Je le rends à monsieur Lépanthe le verre… Tu vois ?!…
- Arrête tes simagrées, veux-tu !… Tu aggraves ton cas… Viens ici !… Tu entends ce que je te dis ?… Viens ici, Estelle !… Je le répéterai pas…

- En tout cas elle a pas été bien courageuse la demoiselle…
- C’est le moins qu’on puisse dire…
- Jouer les fortes têtes ça elle sait faire…
- Mais dès qu’il s’agit d’assumer les conséquences de ses actes…
- Oui… Parce que qu’est-ce qu’elle aura braillé !…
- Comme un cochon qu’on égorge…
- Et gigoté…
- Elle aurait quand même pu prendre sur elle… Si elle avait un minimum de pudeur…
- C’est clair que c’est pas ça qui l’étouffe…
- Heureusement que sa tante…
- Oui… Lui coincer les jambes comme ça c’était la seule solution pour l’obliger à un peu de décence…
- Trop gentille elle a été… Moi, je te lui en aurais collé une beaucoup plus longue… Et beaucoup plus forte…Pour lui apprendre à savoir se tenir…
- En tout cas ça l’a calmée on dirait…
- Oui… Elle est toute sage d’un seul coup…
- Comme quoi…

- Elle veut boire un petit quelque chose la grande fille ?…
- Mais oui !… Qu’elle en profite !… Tantine est en pleine discussion là-bas… Elle ne s’apercevra de rien…
- Tiens, prends !… dépêche-toi !… Elle a le dos tourné…
- Non, merci, monsieur Lépanthe, merci…
(*) Voir "La plage"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire