Nombre total de pages vues

samedi 14 mars 2015

Escobarines: Rencontre

– Et si on faisait un peu mieux connaissance toutes les deux ? Si on se branchait sur Skype ? Pour se voir… Parce que je sais pas toi, mais moi je trouve ça frustrant de discuter comme ça, sur le forum ou en MP, depuis des mois, sans même savoir à quoi tu ressembles… Non, t’es pas de mon avis ?
Elle l’était… Si ! Oui…
– Eh bien, à tout de suite alors ! On se retrouve là-bas…

– Bon, ben voilà…
– Je t’imaginais pas comme ça…
– Ah, oui ? Tu me voyais comment ?
– Je sais pas… Plus petite… Et l’air plus déluré…
– C’est pas d’avoir l’air qui compte… C’est de l’être…
– Et pour ça encore faut-il avoir un partenaire avec qui ce soit possible…
– Oui, ben alors là, c’est loin d’être mon cas… Thierry est un mari travailleur, sobre, bourré de qualités, mais totalement dépourvu d’imagination… J’imagine sa tête si je faisais mine ne fût-ce que d’effleurer le sujet… Il m’en fait un arrêt cardiaque, oui !
– Je suis guère mieux lotie que toi… Vincent a des idées très arrêtées sur tout… Tout est soigneusement rangé et étiqueté dans des petites cases… Pour l’éternité… Et la fessée, à ses yeux, c’est un truc de pervers qu’on devrait envoyer se faire soigner… Alors tu penses bien que c’est un sujet que j’évite soigneusement d’aborder avec lui…
– Le problème, c’est que moi, plus ça va, plus je lis de trucs, plus je discute sur le forum, et plus j’ai envie d’y goûter à la fessée…
– Et moi donc ! Plusieurs fois j’ai été à deux doigts de sauter le pas…
– Ah, oui ? Avec qui ?
– Léonard41…
– J’ai discuté aussi un peu avec… C’est vrai qu’il a l’air pas mal…
– Il a des tas d’idées en tout cas… Dont deux ou trois qui me branchent vraiment… Et puis ça a pas l’air d’être le genre à vouloir autre chose…
– Eh ben, vas-y, fonce ! Qu’est-ce qui te retient ?
– Je sais pas… J’ai envie, mais, d’un autre côté, j’arrive pas à me décider vraiment…
– Ça me fait pareil… Mais moi, c’est avec Serguino… Il arrête pas de me tarabuster… Je lui dis oui, mais quand il veut qu’on fixe une date, je trouve toujours une bonne raison pour me défiler…
– Je crois qu’au fond on a la trouille…
– D’eux ou de nous ?
– Peut-être surtout de nous… De pas savoir nous comporter… D’être ridicules… T’imagines si à peine il a commencé le type tu le fais arrêter parce que ça te fait trop mal… Que tu supportes pas ? Ou que ça te plaît pas du tout… T’aurais l’air maligne…
– Le problème, c’est qu’on n’a pas la moindre expérience dans ce domaine… Et tant qu’on en aura pas…
– Sauf que pour en avoir faut bien, un jour ou l’autre, finir par se lancer…
– Oui… On tourne en rond, quoi !

– Écoute, j’ai pensé à un truc… Et si on testait ça ensemble ? Toutes les deux ? Histoire de voir ce que ça donne ?
– J’y avais bien pensé aussi, mais j’avais pas osé te le proposer…
– Ce serait une solution, non ? On essaie ça tranquillement… À notre main… Si ça va pas, on se le dit… On arrête… Basta… Au moins on saura à quoi s’en tenir… Et si ça va, ben on se sentira rassurées… Ça nous libérera pour nous lancer avec des mecs si on veut…

On s’est retrouvées chez elle… Bon, mais alors avec quoi on allait se le faire ? À la main ? Ben oui… Oui… Le plus souvent c’était à la main que ça se faisait, non ?
– Et puis c’est ce qui fait le moins mal…
– Oh, alors ça ! Quand on t’a tapé dessus un bon moment au même endroit…
Bon, mais à la main, oui… On verrait bien… Allez, qui c’est qui commence ?

Ça a été elle… Enfin… Moi plutôt… Allongée en travers de ses genoux…
– Oui, non, mais attends… Tu effleures, là… Tu caresses… Si on s’y prend comme ça on va jamais y arriver…
Un peu plus vite… Un peu plus fort…
– Mais tape, putain ! Tape ! Vas-y carrément ! Qu’on sache…
Elle a tapé… Ouche ! Et cette fois elle a pas fait semblant…

Et puis on a interverti les rôles…
– Ah, t’y es allée de bon cœur, hein ! T’en as bien profité… Mais tu vas me payer ça…
– Mais c’est toi qui…
– Tu vas me payer ça, j’te dis ! Et cher…

– Alors ?
Oh, j’avais bien aimé, moi ! Mais vraiment…
– Et même… Plus ça allait, plus ça cuisait et plus je trouvais ça bon…
Elle aussi, elle avait apprécié…
– Surtout que tu me punisses pour te l’avoir fait avant… J’ai trop adoré tous les mots que tu m’as dits pendant tout du long à cause de ça…

On s’est revues le surlendemain…
– C’était vraiment trop bien, hein !
– Ce qu’il faudrait, c’est qu’on essaie avec autre chose pour voir…
– Attends ! Attends ! Je reviens…
Avec une cravache…
– D’où tu sors, ça, toi ?
– Je l’avais achetée, comme ça, un jour… Des fois que…
– Excellente initiative… On l’étrenne ? Dix coups chacune… À tour de rôle… Jusqu’à ce qu’il y en ait une qui demande grâce…
– Ce sera pas moi, alors là !
– Ni moi non plus…
– On va voir…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire