Nombre total de pages vues

samedi 7 mars 2015

Escobarines: Les skieuses

On avait été internes dans le même bahut… Dans le même dortoir… On y avait passé des nuits et des nuits à échanger des confidences… À y élaborer des projets d’avenir tous plus fastueux les uns que les autres… À y rêver d’improbables princes charmants… À faire tourner les surveillantes en bourrique… On s’entendait si bien toutes les six qu’après le bac on était tout naturellement restées en contact… Au fil du temps nos chemins avaient divergé, mais on avait imperturbablement continué à se voir… Souvent… Par deux… Par trois… Par quatre… Ou toutes ensemble… Avec nos mecs ou sans… C’était selon…

C’est Jasmine qui a lancé l’idée au beau milieu de la nuit d’un réveillon – celui de 98 – qu’on passait ensemble…
– Et si on partait toutes les six une semaine au ski, en filles, en février ?
Ah, oui, oui… Génial… Absolument génial… Il y avait plus qu’à…
À fixer une date de départ… Ce fut le 13 février… À prendre des jours… Ce qui ne posa de véritable difficulté à personne… Et à préparer les valises… Un vrai plaisir…

Et, au jour dit, on s’est toutes retrouvées, équipées de pied en cap, devant la gare de Lyon… Toutes ? Non… Manquait Jasmine…
– Elle ! Comme par hasard…
– Mais qu’est-ce qu’elle fout ? Vous allez voir qu’elle est fichue de nous faire rater le train…
– Ah, j’ai un texto…
– Qu’est-ce qu’elle raconte ?
– Qu’elle a un empêchement de dernière minute… Qu’on l’attende pas… Elle nous rejoindra là-bas… Dans deux ou trois jours…
– Faut le faire quand même ! Mais c’est tout elle ça…

On s’est installées… Et puis on est allées skier puisqu’on était venues pour ça… Mais le cœur n’y était pas…
– On peut bien dire ce qu’on veut… N’empêche qu’elle a plombé l’ambiance…

On avait tiré les chambres au sort… Je partageais celle de Julie… Quant au troisième lit, celui de Jasmine…
– D’ici à ce qu’elle vienne carrément pas…
Julie pensait que si… Quand même…
– Dis rien aux autres, mais je sais où elle est…
– Ah, oui ? Où ça ? C’est une histoire de mec, j’parie…
– Elle est avec Jérémie…
– Jérémie ? Le Jérémie d’Aurélie ?
– Lui-même…
– Mais c’est dégueulasse !
– Ah, ça !
– Et toi qui veux qu’on dise rien ! Non, mais elle a le droit de savoir Aurélie, attends ! Ah, non, non ! Pas question de garder ça pour nous…

Mouais… Mouais… Et elle en était sûre de ça Julie ?
– Certaine… J’ai reçu un texto qu’était pas pour moi… Jérémie… Julie… On doit être voisins dans son répertoire…
– Et elle s’est emmêlé les pinceaux… Tu fais voir ?
Elle l’a relu plusieurs fois… Et puis elle a haussé les épaules…
– Jérémie, franchement, j’en ai fait le tour… J’en ai plus rien à battre…
– C’est pas une raison…
– Ça se fait pas, ça, entre copines…
– Surtout entre nous… En plus…
– D’autant qu’il y a la charte…
Il y avait la charte, oui… C’est vrai qu’il y avait la charte…

Elle a débarqué le mercredi matin… En pleine forme… Comme si de rien n’était…
– Alors les filles ? Ça va comme vous voulez ? Désolée pour ce contre-temps… Mais je vais mettre les bouchées doubles… Et rattraper le temps perdu… Allez, on y va ?

Le paysage était magnifique…
– Et il y a personne en plus…
Ce qui tombait bien…
– Oui… Parce qu’il faut qu’on cause… Tu te souviens de la charte ?
– La charte ? Quelle charte ?
– Fais bien l’innocente ! On avait juré – et signé – que celle qui ferait un jour un coup de pute à l’une des autres, rapport aux mecs, elle accepterait de se laisser flanquer une bonne fessée déculottée… Elle la réclamerait même…
– C’était il y a longtemps… Ça vaut plus…
– Bien sûr que si ça vaut toujours…
– J’ai piqué le mec de personne…
– Et menteuse avec ça ! En plus !
– Vous allez quand même pas me faire ça !
– Oh, ben si ! Si ! Parce que t’es quelqu’un qui met un point d’honneur à toujours tenir ses engagements… Et puis tu voudrais quand même pas qu’une si belle amitié se termine comme ça… En queue de poisson…
– Oui, mais alors… Vous tapez pas trop fort, hein !
– Ça, c’est à nous de décider… Allez, hop ! Cul nu !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire