Nombre total de pages vues

lundi 16 décembre 2013

Le Centre (48)



– J’arrête pas d’y repenser à ton enterrement de vie de jeune fille, là, samedi dernier…
– Oui… Et alors ?
– Si t’en avais pas déjà reçu une de fessée tu lui aurais demandé au type qu’il te le fasse ?
– Je sais pas… Je crois pas, non…
– J’imagine sa tête… C’est le genre de truc qu’un mec on doit pas lui demander tous les jours… Tu parles qu’il doit sauter sur l’occasion…
– Pas si sûr… Il doit trouver que c’est trop beau pour être vrai… Se dire qu’il y a sûrement un truc quelque part… Une camera cachée… Ou une embrouille quelconque… Se méfier…
– Oui, mais d’un autre côté, il doit se dire aussi que ça se peut très bien… Qu’après tout un jour comme ça il y a des filles elles doivent être complètement dans leur délire… Qu’il y a des tas de barrière qui doivent tomber… Et qu’il serait un vrai con de pas en profiter…
– Possible aussi, oui…
– Tout dépend du type alors finalement…
– Comme souvent… Mais pourquoi tu me parles de ça ?
– Pour rien… Comme ça…
– Il doit bien y avoir une raison…
– Oui… Non… Ce que je me demande, en fait c’est ce que ça peut bien faire de se ramasser une fessée comme ça par un type qu’on n’a jamais vu et qu’on reverra jamais…
– Et t’as envie d’essayer…
– Tu pourrais, toi, plutôt… Comme t’en reçois déjà… Et puis tu me dirais…
– Ben voyons !
– Tu voudrais pas ?
– Non, mais t’es trop, toi, dans ton genre ! On n’est jamais mieux servi que par soi-même… Si t’as envie de savoir ce que ça fait t’es assez grande pour prendre toi-même les choses en mains, non ?
– J’oserai jamais…
– Dans ces conditions…

– Je voulais te dire… J’ai réfléchi… Peut-être bien que je vais tenter le coup finalement…  Parce que ça me prend trop la tête… J’arrive plus à penser qu’à ça…  Et tant que je l’aurai pas fait…
– Eh ben vas-y !
– La seule chose, faudrait pas que ça tourne mal…
– Ça… Effectivement… Il y a un risque… Minime, mais il y a quand même un risque…
– Tu voudrais pas venir avec moi ? À deux c’est pas pareil… Au cas où il déraperait le mec…
– Si tu veux… Mais alors on est bien d’accord… C’est toi qui la prends la fessée… Pas moi… Moi, j’ai ce qu’il me faut par ailleurs…
– C’est qui quite la donne ? Tu veux toujours pas le dire ?
– Tu connais pas…

– J’ai la trouille… Non, mais comment j’ai la trouille…
– Faudrait savoir ce que tu veux…
– Si ! Oui, mais…
– Ben alors vas-y ! Ça fait au moins dix fois que tu te défiles… On va pas passer la soirée là… Le prochain tu te lances… Sinon moi j’me casse… Tiens celui-là, là, qu’arrive…
– Monsieur…
– Oui ?
– Vous voudriez pas me donner une fessée ? Non, mais attendez ! C’est pas une blague, hein ! C’est pour de vrai…
– Pauvre cinglée ! Va te faire soigner…
– Oui, ben si tu t’y prends comme ça ! Attends ! Laisse-moi faire… Le prochain… Celui-là… Excusez-moi, mais ma copine, là, elle enterre sa vie de jeune fille…
– Oui ? Et alors ?
– Et alors un défi on lui a lancé… Nous toutes… Ses copines… Ses collègues… Faut qu’elle réussisse à se faire mettre une fessée par un inconnu…
– Et c’est tombé sur moi… C’est mon jour de chance… Une fessée comment ?
– Déculottée… Et sévère…
– C’est décidément mon jour de chance… Bon, mais pas question de faire ça dans la rue, je suppose…
– Ah, ben non, non ! Ça, non ! Il y a une salle de sport, là, juste derrière… Il y a personne à cette heure-ci… Et on a la clef…

–Oh, mais c’est qu’en plus elle a un très joli petit derrière la demoiselle… Il va pas s’ennuyer l’heureux fiancé… Allez, on lui donne de belles couleurs ? Bien seyantes…


– Eh, mais c’est qu’elle aime ça la jeune fille… Faut pas lui en promettre…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire