Nombre total de pages vues

lundi 17 juin 2013

Le Centre ( 24 )

– Qu’est-ce qu’il te voulait ?
– Rien… Rien d’important… T’en es où les haricots ? Il y a plus que ça ?
– Il te voulait bien quelque chose quand même ! Vu tout le temps que t’y es restée…
– Non… En fait c’est parce qu’il se demandait qui c’est qu’avait bien pu répandre des bruits sur toi et sur lui…
– Il s’imagine que c’est moi, j’parie !
– Il s’imagine rien du tout… Il voulait juste savoir si j’en avais entendu parler…
– Et qu’est-ce tu lui as dit ?
– Que non… Que je savais pas…
– Et vous êtes restés enfermés une heure tous les deux là-haut juste pour ça ? Tu me prends vraiment pour une imbécile, hein !
– Mais non, mais…
– Oui, oh, ça va, j’ai compris, hein… Si tu crois que je le vois pas ton petit manège depuis le début… Comment tu lui tournes autour…
– Alors là je peux te dire que tu te plantes complètement…
– Mais bien sûr ! Tu ferais mieux d’avouer… Tu t’es envoyée en l’air avec et puis voilà… Seulement c’est dégueulasse… T’es dégueulasse… Parce que moi, j’te faisais mes confidences… Tu savais quelle importance il avait pour moi… Et à peine j’ai le dos tourné t’en profites pour lui sauter dessus…
– J’te dis que non ! Maintenant si tu tiens absolument à t’imaginer des trucs libre à toi…

– À moi, tu peux bien le dire…
– Mais non, Valentine, non ! Je l’ai pas fait, j’te jure ! J’ai pas couché avec…
– C’est pourtant ce que tout le monde dit… Et ce que tout le monde croit…
– Parce que Lucie s’est mis ça dans la tête… Et qu’elle le chante sur les toits…
– Il y a forcément un fond de vérité là-dedans…
– Mais jamais de la vie enfin… Leo ! Non, mais tu l’as vu ? T’as vu sa tronche ? C’est le dernier avec qui ça me viendrait à l’idée… Alors là !
– Avec lui peut-être pas… Mais il y en a un autre par contre tu diras pas le contraire…
– Qui ça ?
– Fais bien l’innocente…
– Mais non ! J’vois pas, j’t’assure…
– Martial…
– Oh, tu vas pas recommencer avec ça, écoute !
– T’as peut-être pas couché avec peut-être ?!
– Mais non enfin ! Qu’est-ce que tu vas chercher ?
– À d’autres ! Tu passes les nuits avec…
– Oui, mais non ! C’est pas ça…
– Ah oui ? C’est quoi alors ?
– C’est compliqué à expliquer…
– Ben voyons ! Te fatigue pas, va ! De toute façon tu peux bien faire ce que tu veux de ton cul… Si tu savais ce que j’en ai à battre !

– Eugénie…
– Oui, M’sieur Martial…
Il avait l’air furieux…
– Viens avec moi…
– Tout de suite ? Là ? Maintenant ?
– Tout de suite, oui…
– Mais…
Il m’a agrippée par le bras, entraînée jusque dans son bureau…
– Bon, ben j’t’écoute…
– Vous m’écoutez ?
– Tu vas nier, je suppose…
– Nier ? Mais nier quoi ?
– Qu’est-ce que tu racontes partout à qui veut l’entendre ?
– Oh, non ! Ça va pas recommencer !
– Je t’ai posé une question, il me semble…
– Mais rien ! Rien ! Ni sur Monsieur Leo ni sur Lucie… Je vous assure…
– Il ne s’agit pas d’eux, mais de nous… De toi et de moi…
– De nous ? C’est quoi encore cette salade ?
– Tu aimes ça faire ton intéressante, hein ?
– C’est Valentine… Je suis sûre que c’est elle… Faut toujours qu’elle sème la zizanie partout… Elle peut pas s’empêcher…
– S’il y a quelqu’un qui sème la zizanie ici… Je vais te la faire passer, moi, tu vas voir, l’envie d’inventer des histoires à dormir debout…
– Mais j’ai rien inventé du tout !
– C’est ça ! Parce qu’on a couché ensemble tous les deux peut-être … Ben voyons !
– Mais non, mais…
– Tu t’enfonces, là… Tu t’enfonces… Bon, mais allez ! Assez perdu de temps comme ça… Tu te déshabilles… Complètement…
– Vous… Vous allez pas me le faire à la ceinture ?
– Si… Pourquoi ? Tu y vois un inconvénient…

– Non… Aucun, non… Aucun…   

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire