Nombre total de pages vues

jeudi 10 juin 2010

Escobarines: Confidences ( 2 )






- Ca y est !… Je les ai retrouvés… Tous les deux… Tu vois que ça n’a pas traîné…
- Et alors ?… Eh bien raconte, quoi !…
- Ils sont absolument ravis. J’ai passé trois heures au téléphone avec Martin et à peu près autant avec Thibaud…
- Ils seraient d’accord pour qu’on se revoie ?… Tu le leur as demandé ?…
- Non… C’est eux qui me l’ont demandé… Qui ont insisté tant et plus… Et tu sais ce qu’ils proposent ?… Qu’on se retrouve pour une partie de gendarmes et de voleurs… Comme quand on était gamins… Au même endroit…
- Comme ça ?… D’entrée de jeu ?… Sans s’être revus ?… Sans même s’être un peu parlé avant ?…
- Oui…
- Et tu leur as répondu quoi ?…
- Qu’on était d’accord… Evidemment…

- Ils iront sûrement pas le chercher là le butin… Sûrement pas…
- Plus que dix secondes… Cinq… Top… Allez !…
A course folle… Echevelée… En sauts par dessus les broussailles… En mollets mordus de griffures… En battements de cœur tonitruants dans la poitrine… Le petit pont là-bas… Le petit pont à atteindre absolument… Le petit pont et le salut… Mais eux… Eux derrière déjà… Eux à grandes enjambées… En chevauchée-cavalcade… Leurs souffles tout près… Le petit pont… Le petit pont… Trop tard… Leurs bras qui empoignent. Leurs rugissements de victoire. Prisonnières…

- Et vous restez là pendant qu’on cherche, hein !… Pas question de vous enfuir… Comme dans le temps… Sinon…
- Sinon vous nous rattrapez et vous nous ligotez… On sait…
- Non… Vous êtes bien trop grandes pour ça maintenant… Non… Sinon on vous flanque une fessée et on vous confisque vos culottes…
- Ooooohhh !…
Ils se sont éloignés sans se retourner…

- Ils le feraient, tu crois ?…
- Ils en seraient bien capables…
- Comment ils ont changé !… C’est de la folie… Ils font hommes maintenant… Vraiment hommes…
- Normal… Ils ont 30 ans… Nous aussi ils doivent nous trouver changées…
- Comment il est devenu beau Martin !…
- Et Thibaud donc !… Si je me retenais pas je crois bien que je retomberais follement amoureuse…
- Personne t’oblige à te retenir… Et d’ailleurs moi aussi je crois bien que je vais me laisser aller…

- Qu’est-ce qu’on fait ?…
- Comment ça ?…
- On s’évade ?…
- Ils vont nous mettre une fessée…
- Peut-être que oui… Sûrement même… Et puis après ?… Qu’est-ce que ça peut faire ?… Au contraire… Rappelle-toi !… Le jour où on s’en prend une ils tombent amoureux de nous pour toujours… Et si en plus c’est eux qui nous la donnent alors là je te dis pas !…

- Vous étiez prévenues… On vous avait pas prévenues ?…
- Mais si, mais…
- On croyait que vous nous attraperiez pas…
- On en était presque sûres même…
- Eh bien vous vous êtes trompées… Bon… Mais vous savez ce qui vous attend…
- C’est pas juste…
- On recommencera plus… On promet…
- Oui, oh, vos promesses !… On sait ce qu’elles valent depuis le temps…
- Si, c’est vrai, hein !…
- Mais oui !… Mais oui !… Venez donc par là… Allez, hop, confisquées les petites culottes…

- Wouah !… Ce cul !… Non, mais ce cul qu’elle a !… La tienne aussi, Thibaud ?… Oui… La tienne aussi… Vu d’ici… Oh la la !… Ces culs qu’elles ont !… Non, mais ces culs qu’elles ont !… Jamais je vais oser taper, moi !…
- Va bien falloir pourtant !… Dans leur intérêt…
- On va le leur abîmer…
- Mais non !… Avec de la couleur… des couleurs profondes et chaudes… ils seront tout aussi ravissants… Sinon plus…
- Tu crois ?…
- Mais bien sûr !… De toute façon si on essaie pas on saura jamais…
- Oui, mais attends alors !… On attend… Pas tout de suite… Le temps d’en profiter… Le temps de… Et dis ?!… Si on les lâchait et qu’on les laissait d’abord un peu rester comme ça… Le derrière à l’air… Hein ?… Qu’est-ce t’en penses ?…
- Qu’on n’est pas pressés… Qu’il y a rien, mais vraiment rien qui nous presse…
( à suivre )

2 commentaires:

  1. Vous savez à quel point j'adore ce genre d'histoire...
    Je ne trouve rien de plus savoureux que de retrouver son adolescence quand le temps en est révolu... il y a alors comme une saveur retrouvée... comme une conscience plus aigüe de l'interdit... comme vivre enfin des rêves anciens mais avec en y étant autant spectateur qu'acteur...
    En bref, merci... j'attends impatiente la suite...

    RépondreSupprimer
  2. Les intérêts ou passions d'adultes sont, me semble-t-il, presque nécessairement tissés à des émotions anciennes qui ont pu, sur le moment, apparaître comme totalement anodines. Ou qui, enfouies, resurgissent au moment où on s'y attendait le moins... Et qui, comme vous le dites, peuvent se révéler quand elles reviennent habiter le présent, d'une force suggestive inouïe...

    Bonne journée

    Amicalement à vous...

    RépondreSupprimer