Nombre total de pages vues

vendredi 31 juillet 2015

Escobarines: Tableaux (3)

– Alors, les filles ?
– Oh, ben on y est retournées, vous pensez bien…
– Même qu’on y a passé l’après-midi…
– Et qu’il y avait foule !
– Pas autant qu’au vernissage, mais pas loin…
– Vous m’avez l’air bien excitées toutes les trois…
– Oh, ben oui, attendez ! Montrer ses fesses comme ça à tout un tas de monde pendant des heures et des heures…
– Même que ce soit qu’en peinture, c’est quand même les nôtres…
– Et toutes rouges…
– Comment ils les regardaient les gens !
– Sans se douter que c’était nous…
– Il y en a c’était de la folie, ce qu’ils pouvaient rester longtemps devant…
– Et ils causaient… Des tas de commentaires ils faisaient…
– Qu’ils auraient bien aimé nous la mettre eux-mêmes la fessée qu’ils disaient certains…
– Oui… Parce que de beaux petits culs comme ça, ça leur donnait sacrément envie…
– Et ils se demandaient pourquoi on avait bien pu l’avoir… Qu’est-ce qu’on avait fait ?
– Ils imaginaient… Des tas d’idées ils avaient…
– Surtout les filles…
– Oui, mais ça, c’est normal…

– On y est encore retournées…
– Et vous savez ce qu’on s’est dit qu’allait pas finalement, à force de les entendre ? Ben, c’est qu’on l’avait eue sans raison la fessée…
– Juste pour que vous puissiez la peindre…
– Ce qu’il aurait fallu, c’est qu’on l’ait pour quelque chose… Une vraie bêtise…
– Et qu’il y ait un panneau à côté de chaque tableau qui raconte… Qui explique pourquoi on l’a reçue…
– N’importe comment maintenant c’est trop tard…
– Ah, non, c’est pas trop tard… Non…
– Comment ça ?
– Elle dure huit mois cette expo… J’aurais largement le temps…
– De refaire trois tableaux ?
– Pas trois, non… Un… Je vous mettrais toutes sur le même…
– Oui, mais le motif ? Ce serait quoi ? Faudrait un motif pour la fessée…
– Il est tout trouvé le motif… Vous passez vos après-midis à vous repaître de l’effet que produisent vos petits derrrières sur les gens qui les voient… Et à y prendre du plaisir…
– C’est vrai… Ça mérite… Elle a raison…
– Et pas qu’un peu…
– Et qui c’est qui va nous la donner alors ? C’est vous ?
– Bien sûr que c’est moi ! Qui vous voulez que ce soit d’autre ?

– Si vous bougez tout le temps, j’y arriverai jamais…
– Oui, mais ça brûle… Ça fait du bien de remuer… Ça soulage…
– Oui, parce que qu’est-ce que vous avez tapé fort n’empêche !
– Oh, pas tant que ça…
– Je sais pas ce qu’il vous faut…
– Tenez-vous tranquilles… Arrêtez de gigoter… Sinon je vous en recolle une… Et par-dessus la première, je peux dire que vous allez le sentir passer…


– Wouah ! Comment ça rend bien… Vous allez l’exposer ?
– Bien sûr ! À la place d’honneur…
– Ils vont aimer les gens…
– Et vous allez expliquer sur un panneau à cause de quoi on l’a eue ?
– Comme convenu…
– Oh, c’est trop… Non, mais comment c’est trop…

– On y va ? On va les regarder le regarder notre tableau ?
– Oui, mais alors une par une… Pas toutes les trois ensemble…
– Ben, pourquoi ?
– Parce que toutes les trois ensemble il y en a ils risquent de se douter que c’est nous… Les cheveux… L’allure générale… Tout ça…
– Ça me déplairait pas, moi, qu’ils se doutent… À condition qu’ils soient pas complètement certains…
– Moi pareil… Ça m’exciterait même…
– Peut-être que moi aussi finalement… Oui… Sûrement même…
– Bon… Ben, allez alors…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire