Nombre total de pages vues

lundi 26 mai 2014

Le Centre (70)



– À ton avis, c’est quand que je vais commencer à tourner ?
– Alors ça ! Pour savoir… Ça dépend de tellement de trucs… Du planning… Qu’est jamais respecté n’importe comment… Il y a toujours des imprévus… Des impondérables… T’en as qui tombent malades… T’as des scènes entières qu’il faut recommencer parce qu’on s’aperçoit, au montage, qu’il y a quelque chose qui cloche… C’est hyper rare qu’ils soient tenus les délais… Pour pas dire jamais…
– Ils pourraient me donner une idée – au moins approximative – de quand ce sera… Me dire avec qui je jouerai… Ce que ce sera mon rôle… Tout ça…
– T’es bien impatiente !
– Oh, ben oui, attends ! Maintenant que c’est décidé…
– Va quand même falloir que tu prennes ton mal en patience…


– Faut que je te dise quelque chose…
– Ben vas-y ! Je t’écoute…
– C’est au sujet de Clément… Je l’ai revu…
– Il t’a appelée ?
– Non… C’est moi… Des fois qu’il ait des infos… Une idée du temps que ça allait mettre avant qu’on me fasse jouer…
– Et alors ?
– Alors on a mangé ensemble… Et il me l’a fait dire…
– Il te l’a fait dire ? Il t’a fait dire quoi ?
– Que c’était pas de tourner que j’étais impatiente… Que c’était d’autre chose… « Dès que je vous ai vue, j’ai su… J’ai su que, si vous y goûtiez à la fessée, vous ne pourriez jamais plus vous en passer… Que vous adoreriez ça… » J’ai voulu protester… J’ai lamentablement bafouillé… Il m’a pris les deux mains par-dessus la table… « Allons ! Allons ! Cessez donc de vous voiler la face comme ça sans arrêt… À quoi ça rime ? Une grande fille comme vous… Hein ? Il m’a serré les mains plus fort… « Regardez-moi ! Dans les yeux… Et dites-le ! Dites-le que vous aimez la recevoir la fessée… » « Je sais pas… » « Bien sûr que si vous savez… Vous savez même très bien… Et vous savez, en plus, que c’est pas bien du tout… Que vous mériteriez d’être punie pour ça… Non ? » « Si ! Oui… » « Et vous allez l’être… Venez ! » En bas il m’a emmenée… Dans les toilettes… On s’est enfermés, il m’a baissé ma culotte et debout, comme ça, il me l’a fait… Une vingtaine de claques… Drôlement fortes… Bien plus fortes que l’autre fois… Quand il a arrêté il s’est assis sur la cuvette, il m’a fait venir sur ses genoux et il m’a câlinée… Sans rien dire… Et puis… Bon, ben oui, quoi ! Voilà… On en crevait d’envie… L’un comme l’autre… Alors on l’a fait…
– Et c’était bien ?
– Tu parles que c’était bien ! Je t’ai pris un de ces pieds… Mais quand même… Le truc que je me demande, c’est s’il y a beaucoup de filles que ça met dans un état pareil la fessée…
– En ce qui me concerne je sais que c’est souvent, quand je reviens d’en recevoir une, qu’il faut que je me soulage… C’est impératif…
– Et les autres ?
– Ça dépend… T’as plein de cas de figure… Il y a celles qui prétendent que ça leur fait ni chaud ni froid… Qu’elles font ça pour la thune… Comme elles feraient autre chose… Certaines, c’est sûrement vrai… D’autres, non, mais elles l’avoueraient pour rien au monde… Et puis t’en as aussi qui s’en cachent pas d’apprécier… Qui se vantent de joindre l’utile à l’agréable… Mais qu’est-ce ça peut foutre les autres filles ? Tu t’en fiches n’importe comment…
– Non, mais c’est pour savoir…
– Pour savoir quoi ? Si t’es dans la norme ? Laisse tomber ce genre de préoccupation, va… Ça mène nulle part… Et ça te bouffe la tête…


– Je l’ai revu Clément… On a recommencé… Dans le même restaurant… En bas… Sauf que cette fois un martinet il avait apporté…
– Et alors ?
– C’est pas vraiment pareil les sensations… C’est mieux dans un sens… Enfin non… Différent… On peut pas comparer…
– Mais quand même je dois être un peu folle…
– Ça y est ! Voilà que ça la reprend !
– Parce que… Non, mais attends ! Tu trouves ça normal, toi, de passer des heures et des heures à regarder les marques sur son derrière dans la glace ?

1 commentaire:

  1. Je crois que chacun et chacune qui a reçu une fessée, il regarde à son cul dans la glace.

    RépondreSupprimer