Nombre total de pages vues

lundi 19 mai 2014

Le Centre (69)



– Je pensais pas que c’était ça, moi, une fessée !
– Que c’était quoi ?
– Ben ça ! C’est franchement pas la mer à boire, hein, finalement !
– Je te le disais !
– Je m’en faisais tout un monde… Bon… C’est vrai que ça pique… C’est vrai que ça chauffe… Mais c’est très supportable… Et même…
– Et même ?
– Il s’en faudrait pas de beaucoup pour que ce soit agréable…
– Ça ! Faut dire aussi qu’il sait y faire Clément… Et que pour une première fois valait mieux que ce soit lui…
– Non, mais comment il t’emberlificote tout quand il te parle ce type… Tu sais plus du tout où t’en es…
– C’est fait exprès…
– Tu t’empêtres… Tu t’enferres… Je finissais presque par le croire que j’avais menti… Et que je le méritais d’être punie…
– Il sait toujours mettre le doigt là où il faut… Là où il y a quelque chose qu’est pas trop clair en toi…
– Et maintenant ? Il va se passer quoi maintenant ?
– Ça, ça dépend de toi… Si t’es décidée ou pas…
– Je crois, oui…
– Alors demain je dis à Sandra que t’es d’accord pour faire le bout d’essai qu’elle t’a proposé… Et après vogue la galère…
– Hou la la ! J’ai la trouille… Non, mais comment j’ai la trouille !


– Ce sera mardi… À 15 heures…
– Mardi ! Déjà !
– Tu lui aurais pas fait excellente impression ça aurait pas été aussi vite… Je commence à la connaître Sandra depuis le temps…
– C’est Clément qui va me le faire ?
– Ça, ça m’étonnerait… Il est sur un tournage…
– Qui alors ?
– Je sais pas… Sans doute Sylvain… Tu verras bien n’importe comment…
– Il tapera fort ?
– Un peu quand même, oui… Faut qu’elle puisse se rendre compte…
– Plus que Clément hier ?
– À peu près pareil… Sûrement… T’inquiète pas…
– Et toi, tu seras là ?
– Ah, non, non… Ce serait très mal vu…
– Va falloir que je fasse quoi au juste ? Que j’aie l’air d’avoir mal ? Que j’aie l’air d’aimer ça ?
– Le mieux… Tu te mets à l’écoute de ce que tu ressens et tu restes la plus naturelle possible… Quand on simule, dans ce genre de truc, c’est très rare que ça donne de bons résultats…


– Ça y est ! Ça y est ! Je suis prise…
– Ah, ben tu vois…
– Dès la semaine prochaine je commence… « Faut battre le fer tant qu’il est chaud… » qu’elle m’a dit… Par contre c’était pas du tout Sylvain…
– Ah, oui ? C’était qui ? Alexandre ?
– Non… Une nana…
– Helline… Sûrement…
– Si je m’attendais à ça ! Une nana qu’a commencé d’emblée par m’engueuler… Sans dire bonjour ni rien…
– Alors oui… C’était Helline…
– Que soi-disant je couchais avec son mec… « Mais tu vas me le payer, sale garce ! Tu vas me le payer… » Elle avait l’air tellement en colère que j’ai commencé par me demander si c’était pas sa femme à Jean… Qu’aurait découvert le pot-aux-roses… Mais c’était idiot… Qu’est-ce qu’elle aurait fait là ? En tout cas elle le jouait super bien le rôle… T’aurais vu ça comment elle s’est jetée sur moi ! En me traitant de tous les noms… Comment elle m’a bousculée… Poussée contre la fenêtre… Et comment elle me l’a descendue ma petite culotte…
– Elle a dû t’en mettre une bonne… Elle est réputée pour ça Helline…
– Pas trop… Enfin je sais pas… Avec un espèce de truc en caoutchouc elle a tapé… J’ai braillé à ce qu’il paraît… Je me rappelle pas… Mais ce qu’il y a de fou, c’est que j’étais complètement entrée dans le rôle… Comme si c’était vraiment la femme de Jean… Qui se vengeait de ce que je couche avec son mari… Non, mais tu te rends compte ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire