Nombre total de pages vues

lundi 30 mai 2011

Belle-soeur, beau-frère ( 21 )


- Ah, ben tu tombes bien, toi !…
- Qu’est-ce qui se passe ?…
- Il se passe que Zélia vient de s’en prendre une…
- Encore !…
- Encore, oui !…
- T’avais pas le droit… Et t’as pas le droit de fouiller dans mon ordi non plus…
- Et toi t’as pas le droit de faire n’importe quoi…
- Je fais ce que je veux… T’es mon beau-frère… T’es pas mon père…
- Je te rappelle quand même que t’es mariée…
- Et alors ?… Je fais rien de mal… On fait rien de mal…
- Ca… C’est toi qui le dis…
- Tu parles !… C’est pas parce qu’on discute de temps en temps sur Internet que pour autant…
- Il y a discuter et discuter… Et quand on voit ce que vous vous écrivez on est quand même en droit de se poser des questions…
- Qu’est-ce qu’ils s’écrivent ?…
- Demande-lui…
- Vous comprenez rien à rien… Ni l’un ni l’autre… Je vais me coucher, tiens !… Bonne nuit…

- Qu’est-ce qu’ils s’écrivent ?…
- Il y a un siècle on aurait appelé ça du badinage… Ou de l’amitié amoureuse…
- Et on sait où ça mène… Où ça finit forcément par mener…
- C’est pas que je veuille forcément la défendre, mais…
- Mais ?…
- Mais à son âge on a quand même, sur le plan sexuel, un certain nombre de besoins qu’il est légitime de satisfaire et Paul…
- Je l’attendais… Ca, je l’attendais… Eh bien vas-y !… Et Paul ?…
- On peut pas dire que de ce côté-là…
- Tu es d’une mauvaise foi !… Non, mais alors là d’une mauvaise foi !… Il peut pas être au four et au moulin Paul… S’il est parti là-bas tu sais très bien que c’est en grande partie pour elle… Pour qu’elle ne manque de rien… Pour qu’elle puisse se payer tous ses petits caprices… Et voilà tout le remerciement qu’il en a… Les besoins sexuels de Madame ne sont pas satifaits… Je t’en ficherais, moi !… Comment on fait, nous ?…
- On n’a pas le même âge…
- Ce n’est pas une question d’âge… C’est une question de bon sens… Tout simplement de bon sens… Quand on est un tant soit peu adulte et responsable on privilégie l’essentiel… Un point c’est tout… Mais enfin ça je suppose que ça lui passe très largement au-dessus de la tête… Il n’y a que son petit plaisir à elle qui compte… Il n’y a toujours eu que ça qui a compté pour elle… Bon… Mais enfin, si je comprends bien, tu lui donnes raison, quoi !…
- Je ne lui donne pas raison… Je propose simplement une explication…
- Des explications aux excuses il n’y a qu’un pas… Ah ben j’ai pas fini de me faire du souci, moi !… Parce que si tu commences à prendre son parti et à tout lui passer c’est sûr qu’elle va pas se priver…
- Est-ce que je te donne vraiment l’impression de tout lui laisser passer ?…
- Non… Evidemment non… Mais tu baisses pas les bras, hein ?!… Surtout tu baisses pas les bras… Parce que je te connais… Quand t’en auras assez de la lutter…

- Tu sais ce qu’elle m’a demandé avant de repartir ?… Je te le donne en mille… Elle m’a demandé que je lui montre…
- Que tu lui montres ?… Que tu lui montres quoi ?…
- Mon derrière, tiens !… Qu’est-ce tu veux d’autre ?… Pour être sûre que j’en avais bien pris une… Comme quoi là-dessus, à mon avis, elle te fait pas forcément complètement confiance…
- Et tu l’as fait ?…
- Evidemment que je l’ai fait… Ca m’amuse trop !… Si elle savait !… Si elle savait tout ce qu’on trafique, toi et moi, depuis des semaines derrière son dos… Et c’est pas fini !… Ca fait que commencer… Alors un peu que je lui ai fait voir… Comment je jubilais… Et elle de me faire tant et plus la morale… Que c’était quand même malheureux de t’obliger à en arriver là… Que j’avais le meilleur des maris… Non ?… Je n’avais pas le meilleur des maris ?… Si ?!… Eh bien alors ?… Qu’est-ce que j’avais besoin d’aller perdre mon temps à discuter avec des gens qui n’en valaient pas la peine… Avec tous les risques que ça comportait… Parce que les hommes, pour la plupart, n’étaient que de beaux parleurs prêts à promettre la lune pour arriver à leurs fins… Et quand ils avaient eu ce qu’ils voulaient ils s’évanouissaient dans la nature sans se préoccuper le moins du monde des dégâts qu’ils avaient occasionnés… C’était ça que je voulais ?… Non ?… Eh bien alors !… Que je laisse tomber tout ça… D’autant que Paul était très à cheval sur certaines choses… Et que si ça lui revenait aux oreilles… Je jouais gros… Vraiment très gros… Alors le mieux c’était que je rentre dans le droit chemin… Avec ton aide… Hein ?… Je croyais pas?… J’ai promis tout ce qu’elle a voulu… En prenant mon air de petite fille sage et contrite… Comme je sais si bien faire… Ca l’a pas vraiment rassurée… De toute façon il y a rien qui pourrait vraiment la rassurer…
- Et maintenant ?… La suite du programme ?…
- Je vais rencontrer Lucas… Et elle va le savoir… Et tu vas me punir…
- On peut se contenter de lui faire croire que tu l’as rencontré… Sans que tu le fasses vraiment…
- Oh ben non, non !… Ce serait pas marrant…

4 commentaires:

  1. Toujours un réel plaisir de venir lire tes feuilletons François!
    Tu es inépuisable ma parole!

    Je ne sais pas comment tes autres lecteurs procèdent mais quand il s'agit d'une série, j'aime bien patienter un peu, attendre un jour ou j'ai le temps pour pouvoir en lire plusieurs a la suite.

    Et je suis ravi par la même occasion de découvrir les très jolis dessins d'Emma! .. De plus en plus coquins il me semble! ;-)

    Bonne continuation!

    RépondreSupprimer
  2. Merci de ta constance, Jean-Philippe... Ravi que ces histoires te plaisent...

    Pour autant que je puisse en juger par ce qu'on me dit en mail, il y a des lecteurs très attachés à la régularité des publications et d'autres qui, comme toi, attendent que le récit ait bien avancé, voire même qu'il soit terminé...

    Quant au côté inépuisable je ne voudrais effrayer personne, mais j'ai... 12 projets en tête... De quoi alimenter un bon moment mes blogs!!!

    Ce "Belle-soeur, beau-frère" ne va pas tarder à prendre fin... Va lui succéder un récit relatant les vies antérieures de mêmes personnages ( essentiellement deux ) avec pour fil directeur... la fessée...

    Les dessins d'Emma me fascinent et je ne saurais assez la remercier d'avoir aussi gentiment accepté d'illustrer cette histoire...

    Bonne journée...

    Bien amicalement...

    RépondreSupprimer
  3. Si mes dessins sont de plus en plus coquins , c'est entièrement la faute à François!parfaitement!;D
    Merci à vous deux:)
    et merci aussi à Armandie , Elise , Miss Leg de m'avoir autorisée à emprunter leur univers:D

    RépondreSupprimer
  4. Faut bien un coupable!...;D

    Cela étant, personne ne s'est encore plaint que tes dessins deviennent de plus en plus coquins!!!!!

    RépondreSupprimer