Nombre total de pages vues

jeudi 10 mars 2011

Escobarines: Cours de maintien





- Inutile que je te raconte des histoires… Vous êtes plusieurs centaines, au bas mot, à avoir été présélectionnées… Plusieurs centaines sur lesquelles on n’en retiendra, pour finir, que quatre ou cinq… Qui feront, elles, partie intégrante, comme modèles attitrés, de la maison… Alors autant te dire tout de suite que les probabilités, pour que tu fasses partie du lot, sont extrêmement faibles… Voire insignifiantes… Mais comprends-moi bien !… Tu es très jolie… Ce n’est pas la question… Tu es très élégante… Tu as beaucoup de classe… Beaucoup de chien… Seulement… c’est votre cas à toutes… Vous ne seriez pas arrivées jusque là sinon… Et s’il n’y a pas le petit quelque chose en plus qui permette d’emporter la décision…
- Et ce serait quoi ce petit quelque chose ?…
- Ecoute… Tu m’es vraiment très sympathique… Je serais absolument ravie qu’on te garde et qu’on soit amenées à travailler ultérieurement ensemble toutes les deux… Alors je vais te donner le moyen d’avoir un énorme atout dans ta manche à condition… à condition que tu me promettes le secret le plus absolu…
- Oh, oui, oui, bien sûr… Bien sûr que je vous promets…
- A la suite de l’entretien que nous sommes en train d’avoir, là, en ce moment, je remettrai un rapport… Bien évidemment, dans ton cas, très louangeur… Mais ce n’est pas moi qui décide en dernier ressort… C’est Monsieur Lucien… Il fait la pluie et le beau temps ici monsieur Lucien… Et si ça se prolonge un peu notre conversation toutes les deux il va venir voir ce qui se passe… Il va forcément venir voir ce qui se passe…
- Et il va me remarquer…
- Si on fait ce qu’il faut pour… Parce que… il est de la vieille génération monsieur Lucien… Il a le goût du travail… Et de l’effort… Et ils apprécie que les autres l’aient aussi… Alors s’il voit que tu y es prête, que dès à présent, avant même que tu saches si ton avenir ici est assuré, tu fais preuve de la meilleure volonté du monde, tu t’efforces de mettre à profit les conseils qu’on te donne tu as partie pratiquement gagnée…
- Il faut que je fasse quoi alors, moi, du coup ?…
- Que tu te laisses guider… Le plus important dans notre métier, c’est le port… C’est de savoir se tenir droite… S’il me trouve en train de te l’expliquer… De te montrer comment t’y prendre…
- Oui, ben allez !… On y va… Je veux bien, moi…
- Et puis… on est entre adultes… il apprécie beaucoup, mais alors là énormément… la docilité… Et… Je peux te parler franchement ?…
- Tant que vous voulez…
- Une fois dans la place la plupart des modèles font preuve d’indiscipline, de mauvaise volonté ou de paresse… Ce qui l’exaspère… « - S’il ne tenait qu’à moi… S’il ne tenait qu’à moi je te flanquerais de bonnes fessées à tout ça… Elles verraient de quel bois je me chauffe… »… Alors… Alors tu comprends bien que s’il est amené à constater, par lui-même, que tu es prête à te laisser punir, sans rechigner, chaque fois que tu l’as mérité tu mets toutes les chances de ton côté… Absolument toutes les chances…
- Je comprends, oui… Eh bien, allez !…

- Il vient pas…
- Il va venir…
- C’est long…
- Laisse-lui le temps… Allez !… Jusqu’à la porte là-bas… Là… Et reviens !… Bien droite… Mais tiens-toi droite, nom d’un chien… Tu le fais exprès… C’est pas possible autrement…
- Mais non, mais… Aïe !…
- On recommence… C’est mieux… C’est beaucoup mieux… Tu vois que quand tu veux… Quand tu t’appliques vraiment…

- Il est pas venu…
- Il est pas venu, non… Ce qui m’étonne d’ailleurs… Il aura eu un imprévu… Bon… Mais c’est pas un problème en soi… Je lui en toucherai deux mots… J’appuierai ta candidature… Tu n’as aucun souci à te faire… Aucun…

- Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ?… C’est pas moi qui décide… Je suis juste une secrétaire, moi, ici… Je fais ce qu’on me dit… Un point, c’est tout…
- Oui, mais la brune dans le bureau là-haut elle m’avait dit que je serais prise… Que c’était sûr…
- A moi aussi…
- Et moi pareil…
- Et moi !…
- Et moi !…
- Et nous !…
- Non, mais c’est pas possible…
- La preuve que si !…
- Mais que deux places il y avait !… Elle le savait très bien…
- Ca va pas se passer comme ça !…
- Ah non alors !… On veut la voir…
- Et tout de suite…
- Oui, ben alors ça il y a pas de risque !… Parce que… Son contrat se terminait jeudi… Elle fait plus partie de la maison…
- On la retrouvera… Elle est où ?…
- A ce qu’il paraît… en Colombie…

La fille blonde, derrière, s’est penchée à son oreille…
- Non, mais comment on s’est fait avoir !… En beauté… Mais tout compte fait c’était pas si désagréable que ça finalement… Pas pour toi ?…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire