Nombre total de pages vues

jeudi 15 avril 2010

Escobarines: La servante ( 1 )





- Ca fait combien de temps qu’on dialogue sur MSN toutes les deux ?… Quinze mois… Ca fait quinze mois que tu me répètes, sur tous les tons, que tu aspires à recevoir une vraie fessée, une qui fait mal, devant témoins… Que tu ne penses qu’à ça… Seulement maintenant que c’est possible, et pratiquement sans aucun risque, tu recules, tu tergiverses, tu sais pas quoi inventer pour te défiler… C’est ton droit… Tu fais ce que tu veux… Mais c’est aussi le mien que de vouloir en rester là… Et de ne pas avoir envie d’alimenter des fantasmes stériles qui ne débouchent jamais sur le moindre commencement de début de réalisation…

- Mais non !… Mais si, je veux bien !… Seulement s’il y avait quelqu’un que je connais !… On sait jamais après tout…
- On habite à 800 kms l’une de l’autre… Alors la probabilité pour que ça se produise…
- Mais il y aura que des femmes au moins ?!… Hein, tu me promets ?…
- Un enterrement de vie de jeune fille il y a pas d’hommes… Jamais…
- Et je ferai quoi, moi, là-dedans ?… J’aurai quoi à faire ?…
- Le service… Je te l’ai déjà dit… C’est bien ça que tu voulais, non ?… Et qu’on se moque de toi… Mais de ce côté-là je peux te dire qu’il y en a deux ou trois qui sont redoutables. Elles ne te louperont pas…
- Bon, alors je vais venir… Oui, je vais venir…

- Ca fait drôlement de bruit !… Il y en a beaucoup…
- Une bonne trentaine… Presque quarante…
- Et comment ça rigole !…
- Tu voudrais quand même pas qu’elles pleurent dans une circonstance pareille !…
- Elles ont l’air drôlement énervées en plus !…
- Après la remontée des boulevards qu’on vient de faire il y a de quoi !… Bon, mais va leur servir à boire plutôt que de rester là à bavarder. Elles doivent être complètement déshydratées…

- Ah !… Enfin !… Ben c’est pas trop tôt !… Champagne pour moi… Mais t’es qui, toi, au juste ?… La nouvelle bonne, c’est ça ?… Tu sors d’où ?… On t’a jamais vue ici… En tout cas t’es pas très causante… C’est le moins qu’on puisse dire…
- Et nous !… Et nous !… Pas tout pour les mêmes !… Nous aussi on a soif !…

- Qu’est-ce qu’elles boivent !… Ca fait au moins dix fois que je les leur remplis les verres…
- En quoi ça te regarde ?… C’est pas toi qui paies… Bon, mais si on passait aux choses sérieuses maintenant plutôt ?!… Tiens, attrape-moi la pile d’assiettes là-haut… Elles sont moches… Elles sont vieilles… J’en peux plus de les voir… Pose-les sur le plateau… Et lève-le !… Plus haut !… Encore… Qu’elles entendent bien… Là… Vas-y !… Lâche !… Eh bien lâche !…

Un grand fracas de vaisselle cassée. Un hurlement. Le silence à côté… Que quelqu’un a rompu en applaudissant à tout rompre…
- Tu peux pas faire attention, non ?!… Espèce de petite maladroite !… Un service auquel je tenais comme à la prunelle de mes yeux… Que ma grand tante Sidonie m’avait rapporté du Laos… Ah ben oui, tu peux t’excuser, oui !… Tu vas me payer ça, ma petite !… Je te jure que tu vas me payer ça !… Cher… Très cher… Viens ici !… Allez !… Tu écoutes quand on te parle, oui ?… Là… Je vais t’en coller une que tu m’en diras des nouvelles… Que tu feras attention à l’avenir… Et à cul nu tu vas la prendre… A cul nu…
Il y en a trois qui se sont avancées jusque sur le pas de la porte…
- Enlève ta main !… J’ai dit : enlève ta main !… Oh, et puis arrête de brailler… Je t’ai à peine touchée… Attends que j’aie vraiment commencé à taper… Là au moins tu gueuleras pour quelque chose…

- Pour gueuler elle a gueulé… Elle a pas fait semblant…
D’autres s’étaient approchées. Regardaient par dessus les épaules avec de petits sourires ironiques et ravis…
- Oh oui, ça on peut pas dire… Elle a chanté…
- Pas seulement chanté… Elle a dansé aussi…
- Et elle y a mis tout son cœur… Comment elle se démenait !…
- En tout cas elle a pris des couleurs…
- Qui lui vont drôlement bien…

Elles sont retournées à côté. Il y en a une qui s’est égosillée en grands « Aïe » et en grands « Ouille » provoquant d’interminables éclats de rire...
- C’est bon la honte, hein ?!… Non ?…
- Si…
- Oh, mais c’est pas fini !… Parce que tu vas retourner les servir… Et maladroite comme tu es tu es bien fichue de t’étaler de tout long avec le plateau… Et c’est ce qui va se passer… Hein, que c’est ce qui va se passer ?…
- Oui…
- Et je serai encore obligée de te punir… Devant tout le monde… Allez, va vite !… Elles attendent… Elles ont soif…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire