Nombre total de pages vues

lundi 23 novembre 2009

Colocataires ( 26 )

- Ca gênera pas s’il revient dormir ici ce soir Peter ?… Mais vous inquiétez pas, hein !… Il va pas s’éterniser… De toute façon il a trouvé quelque chose… C’est pratiquement fait… Un toubib, vous pensez bien que le proprio il va pas faire la fine bouche… Il est sûr d’être payé… Le truc pas mal du tout en plus… Il m’a emmené voir… La petite résidence sympa au milieu des arbres… Avec des grandes baies vitrées… Et un balcon… Si je m’y prends bien – parce que c’est clair que c’est fini maintenant avec Alexandra… Il y a des choses qu’elle aurait jamais dû lui dire… il reviendra pas en arrière – si je m’y prends bien dans trois mois je suis installée là-bas… Le tout, c’est de savoir doser… De surtout pas avoir l’air de chercher à s’incruster… Au contraire… Faut se faire prier… Supplier même… « - Reste ce soir !… - Je peux pas… - S’il te plaît, reste !… Oh, s’il te plaît!… »… Il en crève d’envie, c’est clair… Tu cèdes surtout pas… Même si ça te fait chier… Ca recommence le lendemain… Ou le surlendemain… Tu finis par dire oui… Il est ravi… Il a eu gain de cause… Tu le laisses triompher… Pas à chaque fois… Mais de plus en plus souvent… Et puis toujours… Tu es dans la place… Et maintenant pour t’en déloger !…

- Ah oui, c’est ce qu’elle dit Mélianne ?… Eh bien moi je pense exactement le contraire… Je pense qu’un mec pour que ça dure il faut surtout pas vivre avec… Chacun chez soi… Parce que c’est quoi vivre ensemble ?… C’est partager les emmerdes, les galères de fric, les matins de mauvais poil, les gastros et tout ce qui va de travers dans la vie… Alors comment vous voulez qu’au bout d’un moment on n’ait pas envie d’aller voir si c’est pas mieux ailleurs ?… Et on va forcément trouver… Et ça va être idyllique… Petites auberges de campagne enamourées… Parties de jambes en l’air débridées… Promenades main dans la main… Pas un nuage à l’horizon… Les nuages ils sont restés à la maison… Comment on finirait pas par avoir envie de refaire sa vie sur ces bases toutes neuves ?… Divorce… Nouvelle vie de couple… Et… Les mêmes causes produisant les mêmes effets…
- Tu as une vision des choses d’un optimisme ravageur !…
- Elle est si fausse que ça ?…
- Pas complètement, non, mais…
- Mais c’est comme ça que ça se passe neuf fois sur dix… Et tout le monde continue à foncer là-dedans tête baissée… Ben pas moi !… Et c’est pas demain la veille qu’un type il réussira à me convaincre de venir habiter avec lui… Vous encore moins que les autres… Je sais… Je sais… Vous me le demandez pas… Et il y a pas de risque que vous le fassiez… Déjà que vous avez peur de m’abîmer en me laissant être amoureuse de vous… Mais vous me le demanderiez que vous seriez le dernier avec lequel j’aurais l’idée d’aller m’enroutiner… Ah non alors !… Je tiens beaucoup trop à vous pour ça… Je vous aime trop… Oui… Oui… Je sais… Je sais ce que vous allez dire… Mais peut-être que vous êtes pas obligé de décider à ma place ce qui est bon ou non pour moi ?… Je suis grande, vous savez !… Et je vous demande rien… J’attends rien de vous… Juste que vous ayez envie d’être avec moi de temps en temps… Que vous ayez envie de moi de temps en temps… Parce que de toute façon si c’est pas vous il y aura personne… Avec personne d’autre j’ai envie en ce moment…
Et elle est venue se nicher au creux de mes bras…

- Qu’est-ce qui se passe ?… C’est quoi ce chantier ?…
- Ben, vous voyez bien !… J’me casse !…
- Tu pars ?… Mais où ça ?…
- Il est libre finalement l’appartement… On peut l’avoir tout de suite si on veut avec Peter… Et on veut… Demain on aura les clés…
- Mais je croyais que tu voulais prendre ton temps… Doser…
- Oui, oui… Mais il m’a proposé… J’ai sauté sur l’occasion, tu parles !… Il y a des moments où il faut pas réfléchir… Faut foncer…
- C’est pas un peu prématuré ?… Tant que le divorce n’est pas prononcé…
- Il sait ce qu’il fait Peter… Si il pense qu’on peut le faire, c’est qu’on peut le faire… En tout cas vous avez loupé quelque chose tout à l’heure… Où vous étiez encore passé ?… Oui… Il y a eu du spectacle… Parce qu’il est venu… Les filles aussi… Emilie elle avait même amené son Benoît… Comment elle en fait tout ce qu’elle veut !… C’est hallucinant… Peut-être que j’aurais réussi à faire pareil avec vous à la longue ?… Mais enfin de toute façon maintenant la question se pose plus… Et vous savez qu’ils l’ont fait ?…
- Qui ?… Quoi ?…
- Ben Peter et Benoît, tiens !… Tous les deux… Ensemble… Devant toutes les filles… Et ils faisaient pas semblant… Ah non alors !… Je peux vous dire que ça donnait… Tout… On a eu droit à tout… Dans la bouche… Queue contre queue… L’un dans l’autre… A tour de rôle… Et ils y ont trouvé sacrément leur compte… Nous aussi d’ailleurs… Parce que comment ça nous avait mises !… Une nana qui te dit que ça lui fait rien du tout de voir ça ou c’est une fieffée menteuse ou elle est pas normale… C’est obligé que ça t’excite… Pire que d’habitude même… Une qu’ira pas prétendre le contraire en tout cas c’est Pauline… Elle s’était mis le cul à l’air pour être plus à l’aise et je te sais pas trop combien de fois elle a joui en les regardant faire et en beuglant pire que si elle avait été avec un mec… Impressionnant !… Les autres c’était pas mal non plus… Ah, ça vous aurait plu !… Sauf que si vous aviez été là elles vous auraient sûrement pas laissé assister… Parce qu’elles ont quand même une sacrée dent contre vous maintenant qu’elles savent que vous matez dans les douches…

- Bon, ben voilà !… C’est notre dernière nuit… Demain je vous aurai plus pour me réchauffer les pieds… Ca va me manquer… Si, c’est vrai, hein !… Mais ce qui va me faire drôle surtout c’est de plus pouvoir parler aussi longtemps que j’ai envie le soir… Parce que de ce côté-là Peter à peine il a posé la tête sur l’oreiller qu’il s’est déjà endormi… Faut dire qu’avec le boulot qu’il fait aussi !… Alors les coquineries avec lui il y a plutôt intérêt à les caser dans la journée parce que sinon t’es bonne pour t’amuser tous les soirs toute seule… Sauf que maintenant plus question que j’aille le retrouver au cabinet… Parce que les gens ils vont forcément savoir qui je suis et que si je déboule là-bas pour m’enfermer avec lui !… C’est même pas envisageable… Vous savez qu’il y a des moments où je me demande si je suis pas en train de faire une énorme connerie ?… C’est bizarre quand même comment on est faits nous les humains… Parce que je suis heureuse… Je suis follement heureuse de ce qui est en train de se passer… Je l’attends depuis toujours… Mais en même temps ça me fout une trouille monumentale… J’ai envie de me sauver en courant et d’aller me cacher dans un trou de souris là où personne pourrait jamais me retrouver… Comment vous expliquez ça, vous ?… Vous croyez que je sais pas ce que je veux ?… C’est ce qu’elle dit Emilie… Ou qu’au fond de moi j’ai pas vraiment envie d’être heureuse ?… C’est ce qu’elle pense Pauline… Et Cynthia que tout le monde, absolument tout le monde, ressent ça au moment de se lancer… Et vous ?… Non… Non… Me dites pas… Me dites rien… Je préfère… Ca va m’embrouiller encore plus sinon…

Elle s’est tue… Elle s’est lovée contre moi… Il m’a semblé qu’elle pleurait…



FIN ( toute provisoire )

2 commentaires:

  1. Merci pour le provisoir... parce que là... on reste trop sur sa faim(comme dirait Mélianne) et puis, moi je dis qu'il mérite mieux ce trop gentil monsieur...

    RépondreSupprimer
  2. Qu'il y ait une suite, c'est certain... Toute la question est de savoir quand ( ça ne devrait pas trop tarder tout de même ) et de savoir si ce gentil ( trop gentil? ) monsieur verra les choses tourner à son avantage...
    A très bientôt... Amicalement...

    RépondreSupprimer