Nombre total de pages vues

mardi 22 décembre 2015

Fessées croisées2 (18)

14 heures


– Prends à droite…
– À droite, mais…
– Mais c’est moi qui choisis… Toi, hier… Moi, aujourd’hui… Chacun son tour… Allez, vas-y ! Tourne ! Et ensuite première à gauche…
– Vos désirs sont des ordres, petite Madame…

– Alors ? T’en dis quoi de mon petit hôtel ?
– À vrai dire, je m’en fiche complètement de l’hôtel… Du moment que toi, t’es là…
Et il m’a poussée vers le lit…
– Non, attends !
– Attendre ? Attendre quoi ? J’ai trop envie… Tu me rends fou… Toute la nuit j’ai pensé qu’à ça… J’ai pensé qu’à toi… À nous… À comment j’étais bien en toi… J’ai même…
– Même ?
– Coulé pour toi… J’ai pas pu m’empêcher… Tu m’excites d’une force ! J’ai jamais eu envie de personne comme ça… Personne… Jamais…
– Moi aussi ! Si tu savais !
Et on s’est rués l’un sur l’autre… Agrippés l’un à l’autre… Noués… J’ai joui… Il a joui… On a joui… Recommencé…

On est retombés, épuisés… Sa main s’est posée, légère, au creux de mes reins… Y a séjourné… Longtemps… S’est aventurée vers les fesses… Qu’elle a parcourues et reparcourues… Du bout des doigts… Apprises… Longtemps… Et puis ses lèvres… Et une volée de petits pincements entre ses dents…
– Aïe !
– Ça fait mal ?
– Un peu, oui…
– Faut dire que vu l’état dans lequel t’as le derrière !
– Mais c’est pas vraiment désagréable non plus…
– Ah, oui ? Oh, ben alors !
Et il y est retourné… En suçotements… En mordillements… De plus en plus profonds… De plus en plus déterminés… Je me suis crispée… Raidie… Il s’est interrompu… A relevé la tête…
– Continue ! Oh, s’il te plaît, continue !
Il ne s’est pas fait prier… Il a continué, une main glissée entre mes cuisses… Le plaisir m’a emportée… Ravagée…

– C’est qui qui te donne la fessée ?
– Ça, c’est mon secret…
– Des secrets ? Pour moi ? Non, mais alors là ! C’est qui ?
– Je te le dirai pas…
– Oui, ben alors ça, c’est ce qu’on va voir…
Et il m’a lancé une grande claque… À plein derrière…
– Oh, tu peux bien tant que tu veux… Tu sauras rien n’importe comment…
– Tant que je veux ? Tu sais pas à quoi tu t’exposes…
Et il m’a flanqué une magistrale fessée… Il y a mis tout son cœur…

– N’empêche que j’ai rien dit…
– Mais j’ai quand même ma petite idée…
– Ah, oui ? C’est quoi ?
– Ah, ça, tu sauras pas… Moi aussi, j’ai mes secrets…



19 heures


– Alors ? Ça s’est passé comme tu voulais ?
– En beaucoup mieux même…
– Tu vas me raconter… En détail… Mais pas ici ! Je t’emmène…
– Tu m’emmènes ? Où ça ?
– Devine !
– Pas là-bas au moins ?
– Ben si ! Même chambre… Même lit… J’ai retenu…
– Non, mais t’es vraiment retors d’une force, toi, dans ton genre…
– Ça te dit pas ?
– Si ! C’est ça le pire…
– Un amant le matin… Un autre l’après-midi… Et le soir le mari… En bouquet final…
– Oui… Ben, il y a une, la patronne de l’hôtel, je te dis pas la tête qu’elle va faire… Déjà que tout-à-l’heure…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire