Nombre total de pages vues

mardi 27 octobre 2015

Fessées croisées2 (11)

11 août


Dix fois je l’ai reposé le téléphone… Dix fois je l’ai repris… Ça a sonné… Cinq fois… Six fois… Ça a décroché…
–Allô… Oui…
– Bonjour… Monsieur Joubert ?
– Ah, non ! C’est pas monsieur Joubert, non…
– Excusez-moi ! J’ai dû me tromper… J’ai vérifié pourtant… Chiffre à chiffre… Je comprends pas…
– Attendez ! Raccrochez pas ! Elle me dit quelque chose votre voix… N’importe comment si vous avez mon numéro, c’est forcément qu’on se connait…
– Je vois pas…
– Je suis dans votre répertoire ?
– Non… Sur un petit bout de papier…
– Ah, ça y est ! J’y suis… Vous êtes la fille du café… Vous allez bien ?
– Du café ? Quel café ? Ah, oui ! Désolée… Joubert aussi m’avait laissé son numéro sur un papier… Je me suis emmêlé les pinceaux…
– Pas grave… Ça fait plaisir de vous entendre… Alors ! Qu’est-ce que vous devenez ?
– Oh, rien de spécial…
– En attendant, vous me faites faux bond… Tous les après-midis je suis fidèle au poste… Et tous les après-midis j’attends pour rien…
– S’il y a que ça pour vous faire plaisir, je finirai bien par revenir faire un bout de causette avec vous…
– Quand ?
– J’en sais rien quand… Quand je pourrai…
– Cet après-midi ?
– Vous êtes bien pressé…
– Oh, oui… Oui… C’est un tel bonheur de passer un moment avec vous…
– En faites pas trop…
– Vous viendrez ?
– J’essaierai…
– Oh, si, vous viendrez… Si ! Dites oui…
– Vous verrez bien…



11 heures


– Gilles…
– Oui…
– Tu comptais qu’on fasse quoi cet après-midi ?
– Pourquoi tu me demandes ça ?
– Parce que je l’ai eu au téléphone le type du café, tu sais…
– Ce qui veut dire que tu l’as appelé… Il te manquait tant que ça ?
– Non… Enfin, si ! Un peu…
– Et alors ?
– Ben, je vais y aller…
– Tu fais bien ce que tu veux…
– Mais si tu préfères qu’on soit tous les deux, je reste là, c’est pas un souci…
– Il n’en est pas question… Non, non… Tu y vas…



14 heures


– Bon, ben à tout-à-l’heure alors…
– Attends ! Une petite seconde… Viens voir là…
– Qu’est-ce qu’il y a ?
– Elles y sont plus les marques ?
– Pratiquement plus… Faut vraiment le savoir…
– Faut remédier à ça alors… Non ?
– Gilles…
– Oui ?
– Non… Rien…
– On va te faire toute belle, tu vas voir… Quelque chose de soigné… Qu’il soit content… Qu’il apprécie… Si d’aventure elle se termine au lit votre après-midi… Allez ! Mets-moi ce petit derrière à l’air…

2 commentaires: