Nombre total de pages vues

mardi 23 juin 2015

Fessées croisées (33)

1er Août 2012


– Et alors ? Il te l’a dit Charles finalement ce qu’ils sont allés faire tous les deux à Nice hier ?
– Non… Rien… Pas un mot… J’ai eu beau lui tendre des perches… Il a éludé… Il a éludé tant qu’il a pu…
– Oui, ben moi, Gilles, pareil… Il savait que me répéter, sur tous les tons : « Si on te le demande, tu diras que t’en sais rien… »
– Ça n’a pas vraiment d’importance de toute façon… Je le connais par cœur Charles… Je lis dedans à livre ouvert… Et s’il y avait quoi que ce soit… Non… Par contre il y en a un qui commence à me courir sérieusement sur le haricot, c’est Ludo…
– Ah, oui ? Qu’est-ce qu’il s’est passé ?
– Il s’est passé qu’il a fallu qu’il se pointe là-bas avec l’inévitable Alexandre et deux ou trois autres types… Alors qu’il savait pertinemment qu’elle serait pas là Mélanie… Elle l’avait prévenu… Et à quoi ils ont passé leur temps, à ton avis ?
– À se rincer l’œil, planqués dans les fourrés…
– Planqués ? Oui, oh, si on veut… On les voyait pas, non, mais on les entendait… Ça rigolait tout ce que ça savait… Oh, mais il va y avoir explication… Déjà Jaufret, de son côté, il va leur passer au cul… Et puis moi, attends que je la croque Mélanie…



10 heures


– Ah, oui ? Elle a dit ça ? Oh, mais si elle veut ! Moi aussi, je l’attends… Non, parce qu’elle est bien gentille Christine, mais quand tu baises dans la nature, faut bien que tu t’attendes à ce qu’à un moment ou à un autre, il y en ait qui te tombent dessus et qui profitent du spectacle… Tu vas à l’hôtel sinon… Elle a les moyens, non ? Et puis bon… C’est pas la première fois qu’il y en a à la mater, planqués dans les fourrés… Elle est pas idiote… Elle le sait pertinemment… Et, jusque là, ça la dérangeait pas plus que ça… Au contraire : ça l’émoustillait… Ce qui lui va plus maintenant, c’est qu’elle peut plus faire semblant de pas se rendre compte… Ils se manifestent… Elle est bien obligée de réagir… Bon, mais ça va s’arranger… Jaufret va lui parler à Ludo… Moi aussi… Ils vont lui jurer leurs grands dieux que ça se reproduira plus… Elle en croira pas un mot, mais les apparences seront sauves… Et tout pourra reprendre comme avant… À la satisfaction générale… Et surtout à la sienne… Parce qu’elle te prend un de ces pieds à leur exposer son petit derrière rougi… Même si c’est pas ce qui se fait de mieux dans le genre ces types… Ils savent pas apprécier… Ça se savoure un cul qui vient de ramasser… Ça se déguste… Mais eux ! Sortis des réflexions à la mords-moi-le-nœud… Non… Ils sont complètement à côté de la plaque… C’est comme quand il s’agit de t’en coller une… Je vois bien avec Ludo… À part taper… Ah, ça pour taper, il tape… Comme un sourd… Mais c’est tout… Il y a pas de contexte… Or, pour moi, c’est ça l’essentiel… Le contexte…
– Oui, oh, ben ça… T’es pas la seule…
– Qu’il y ait quelque chose… Que j’ai fait de mal… Qu’on m’a interdit, mais que j’ai fait quand même… Qu’on me menace… De me la donner devant quelqu’un… Qu’on me la fasse attendre… Que j’aie honte ! Mais honte ! Avant… Pendant… Après… Gabriel il savait… Jacques il sait… Sauf que Jacques…
– C’est vrai, ça… Il te la donne plus… Plus du tout… Comment ça se fait ?
– Ben, j’en sais rien… Du jour au lendemain ça lui est passé… Comme ça… Sans explication…
– Peut-être qu’il considère ton cas comme désespéré…
– Peut-être… Ou peut-être qu’il s’est rendu compte de quelque chose… Ou elle… Et qu’elle a voulu qu’il arrête… Et puis peut-être que c’est complètement une autre raison… À laquelle je pense pas… Mais enfin, résultat des courses, c’est que je suis en manque, moi ! Et pas qu’un peu… Je t’envie, toi, avec Gilles… Tu peux pas savoir comme je t’envie…
– Oui, oh…
– Non ? C’est pas ça qu’est ça ?
– Si ! Oh, si !
– Eh ben alors ?
– Alors je dois être un peu folle… Parce que tu sais ce que je voudrais des fois ? C’est qu’il découvre Gilles pour Enzo… Et qu’il me punisse à cause de ça… Parce que je l’ai trompé… Parce que je le trompe… Rien que d’y penser tu peux pas savoir ce que ça me fait…
– Dis-lui ! Passe aux aveux…
– Ce serait pas pareil… Il me prendrait pas en faute… Et c’est ça l’important… Qu’il me prenne en faute… Sur le fait… Quand je te dis que je suis folle…
– Et t’as pas peur que…
– Que quoi ? Qu’il veuille divorcer ? J’y pense… Oh, si ! Si ! Bien sûr que j’y pense… Même si j’y crois pas… Parce que ça lui ressemble pas… Mais j’y pense quand même… Et ça me terrorise… C’est pour ça : il y a une part de moi qu’en crève d’envie… Et l’autre que ça épouvante littéralement…
– Oui, oh, ben de toute façon, vu la façon dont ça tourne avec Enzo, c’est pas demain la veille que ça risque d’arriver…
– Il se fiche de moi, tu crois ?
– Oui, oh, alors ça ! Il le sait sûrement pas lui-même… Mais ce qu’il y a de sûr, c’est que t’en tireras rien… Et que si tu passes pas à autre chose…
– Tu sais que j’y ai pensé ?
– Et moi donc ! Parce que Ludo j’en ai vraiment fait le tour…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire