Nombre total de pages vues

mardi 14 avril 2015

Fessées croisées (23)

28 juillet 2012


Christine s’est enfin extirpée de son long silence…
– Tu crois qu’il se doute de quelque chose Charles ?
– J’en sais rien, moi ! Comment tu veux ? Pourquoi ? Qu’est-ce qui te fait penser ça ?
– Rien de spécial… Juste une impression… Non… Ce que je me dis, c’est que si j’étais à sa place, il y a longtemps que j’aurais eu des soupçons… Et plus que des soupçons… Que j’aurais voulu en avoir le cœur net…
– Ils fonctionnent pas comme nous les mecs…
– Ah, ça, c’est sûr… Du moment que rien ne vient troubler leur sacro-sainte tranquillité… Il en a rien à foutre en fait que j’aille me faire tirer ailleurs… Du moment qu’il le sait pas… Ou qu’il peut faire semblant de pas le savoir…
– Ce qui t’arrange bien finalement…
– Oui, oh, si on veut… Dans un sens, oui… Mais dans l’autre… Parce que comment c’est exaspérant de vivre avec un mec aux yeux de qui t’existes pas vraiment…
– T’aurais un moyen…
– Lequel ?
–Ben…
– Oh, tu vas pas recommencer avec ça !
– Pourtant je t’assure… C’est du tout au tout qu’il a changé Gilles avec moi… Comme avant c’est redevenu… Comme au début… En mieux même… Sans compter que comment c’est agréable comme truc… Une fois qu’on y a goûté…
– Oui, ben très peu pour moi…
– Essaie au moins ! Au moins une fois…
– Non, j’te dis ! Arrête d’insister comme ça… C’est d’un pénible à force…
– Oh, tu sais, moi ce que j’en dis… Maintenant si ce que tu vis te convient…
– Oui, bon ben c’est bon… Ça va… N’en rajoute pas…



10 heures



Mélanie se prélassait dans la baignoire…
– Grouille ! Ça commence déjà à refroidir… Et dis-moi… T’en as pensé quoi d’Alexandre ?
– D’Alexandre ? J’ai rien à en penser d’Alexandre… Rien du tout…
– Il est sympa, non ?
– Mouais… Mouais… Je peux te dire quelque chose ?
– Vas-y !
– Il se prend des paris sur ton dos, là…
– Ah, oui ? Quel genre ?
– Que Ludo arrivera à te flanquer une fessée…
– Non ? Mais c’est trop génial, ça… Oh, mais c’est quand il veut, hein ! Je demande pas mieux, moi… Et c’est qui ?
– Les paris ? Ses copains…
– Ce qui veut dire qu’ils sont au courant… Tout le monde est au courant en fait, hein ?
– Peut-être pas tout le monde… Mais beaucoup de monde… Sûrement…
– Alors ça, c’est un truc, tu peux pas savoir comment ça me remue… C’est bizarre d’être comme ça, non ? Normalement je devrais être morte de honte… Avoir envie d’aller me cacher dans un trou de souris… Eh ben, c’est tout le contraire qui se passe… J’adore… C’est complètement fou, non, tu trouves pas ?
– Oui… Oui et non… C’est souvent qu’on a du mal à se comprendre soi-même…
– En attendant, moi aussi j’ai quelque chose à te dire… À propos d’Enzo c’est… Il y aurait moyen si tu veux…
– C’est gentil, mais non… Non…
– Il est malheureux d’une force de pas pouvoir te voir ! Il s’en rend malade… Ils ont mis un truc au point les types alors du coup, à ce qu’il m’a dit Ludo… Il y en a un qui va l’emmener passer l’après-midi à Marseille l’Aurélie… Vous aurez le champ libre comme ça… Pas de risque qu’elle vous tombe dessus…
– Écoute, Mélanie…
– Et même ce qu’il propose Ludo, c’est que vous retrouviez chez lui… Vous serez tranquilles… Il y aura personne… Lui, il sera à la plage avec moi…
– Oui… Oui, mais non… Je viendrai pas…
– Ben pourquoi ?
– Parce que… C’est beaucoup trop dangereux…
– À cause ? De Gilles ? Il le saura pas…
– C’est pas ça, non… C’est que ça a aucun avenir tous les deux…
– Qu’est-ce t’en sais ? Et qu’est-ce tu t’en fous… Faut prendre les bons moments quand ils se présentent dans la vie… Et puis voilà…
– N’insiste pas ! S’il te plaît, n’insiste pas ! C’est déjà assez compliqué comme ça…
– Comme tu veux… Mais il va être déçu Enzo… Ce qu’il va être déçu…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire