Nombre total de pages vues

vendredi 24 avril 2015

Escobarines: Collègues…

– C’est pratique, hein, d’avoir accès à la caisse ?
– Pourquoi tu dis ça ?
– Ben, parce que… Comme ça quand la patronne a le dos tourné on peut se servir… On oublie de taper, on empoche la somme et le tour est joué…
– N’importe quoi ! Tu racontes n’importe quoi…
– Ah, non… Non… Je raconte pas n’importe quoi, non… Des dizaines de fois je vous ai vue faire… Des centaines de fois…
– Dans tes rêves… Et quand bien même ce serait vrai, qu’est-ce ça peut te foutre ?
– Ça peut me foutre que je suis honnête, moi !
– Oui, ben c’est sûrement pas une petite merdeuse de ton âge qui va me donner des leçons de morale…
– La preuve que si !
– File ! Va bosser ! Il y a la réserve à ranger… Va bosser et lâche-moi !

– Vous avez vu ?
– Qu’est-ce que c’est que ça ?
– Une liste… Il y a la somme… L’article auquel elle correspond… Avec le jour et l’heure où vous avez opéré… Ça en fait, hein ? Il y en a pour un sacré pognon… Vous êtes vraiment une serial piqueuse, ça, on peut pas dire…
– Et toi une petite garce… Une infâme petite saloperie…
– Et encore il y a pas tout… Parce qu’il y a des jours j’étais pas là… Ou occupée ailleurs… Je voyais pas…
– Montre !
– Pour quoi faire ?
– Montre, j’te dis !
– Si c’est que vous avez l’intention de les déchirer, c’est pas la peine… J’ai fait des doubles… Et même des triples… Je suis pas née de la dernière pluie…
– Et ça va te servir à quoi ?
– Sûrement que Madame Ternier sera ravie d’apprendre que la vendeuse hors pair en qui elle a mis toute sa confiance la pille depuis des éternités…
– Elle te croira pas…
– On prend les paris ?
– C’est ta parole contre la mienne…
– J’ai des témoins… Des amis à moi… Qui vous ont également vue faire… Qui sont prêts à témoigner…
– T’as bien préparé ton coup, hein ?
– Faut reconnaître que je suis pas mécontente de moi…
– Jouons cartes sur table… Tu veux quoi ? De l’argent?
– Oh, non… Non… Mieux que ça… Bien mieux que ça…
– Mieux que ça ?
– Oui… Parce qu’à piquer comme ça, sous mon nez, c’est pour une conne que vous me prenez… C’est une façon de dire que je suis trop bête pour m’en rendre compte… Et ça, ça passe pas… Alors je vais vous punir…
– Et puis quoi encore ?
– Eh si ! Si ! Depuis le temps que j’en rêve… Depuis le temps que vous me prenez de haut… Que vous me traitez comme une moins que rien… C’est enfin le moment de solder nos comptes… Alors je vous attendrai chez moi ce soir… Et à une bonne fessée déculottée vous aurez droit… Et ce sera pas cher payé, avouez !
– Oui… Eh bien compte là-dessus…
– Comme vous voudrez… Mais si à neuf heures vous n’êtes pas passée, demain matin Madame Ternier sera au courant… Et les gendarmes aussi… Pour faire bonne mesure…

– Attendez ! Faites voir ! Non… Non… Restez comme ça… Que j’en profite un peu… C’est pas tous les jours que j’ai l’occasion… Pas mal, oui… De belles couleurs ça lui donne… Regardez ! Mais si ! Regardez ! Juste derrière vous elle est la glace… C’est très réussi, vous trouvez pas ? Même si… je suis sûre que ça peut encore être amélioré… Mais ça viendra… Avec l’expérience… Parce qu’on va pas s’arrêter en si bon chemin… D’autant que… j’ai aimé, moi… J’ai même adoré… Pas vous ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire