Nombre total de pages vues

jeudi 30 septembre 2010

Escobarines: Entraide amicale








- Il se fout de toi… Tu vois pas qu’il se fout de toi ?…
- Oh, tu vas pas recommencer avec ça, écoute !…
- N’empêche qu’il te mène en bateau… Et proprement…
- C’est pas parce que toi, tu tombes chaque fois sur des cas que ça doit forcément être la même chose pour moi…
- Il tient pas la route ce type… Ca se voit comme le nez au milieu de la figure… Il va t’en faire baver, mais baver !… Quelque chose de rare… Tu viendras pas me dire, après, que je t’avais pas prévenue…
- Mais enfin qu’est-ce que t’as contre lui ?…
- Rien… Absolument rien… Sauf que c’est le genre de dragueur-né qui va t’en faire voir de toutes les couleurs…
- Dragueur, lui ?… Laisse-moi rire…
- Evidemment il va pas aller s’en vanter…
- Non, mais alors là s’il y a une chose dont je sois sûre, c’est bien celle-là…
- Tu parles !… Laisse-moi deux heures avec lui et je te parie tout ce que tu veux qu’il me branche… Et qu’il fait pas semblant…
- Si tu tiens à perdre ton temps…

- Alors ?!… T’en as été pour tes frais, je suis sûre…
- Pas vraiment, non… Il m’a invitée au restaurant…
- Au restaurant ?… Comment ça au restaurant ?…
- Jeudi soir… Tu vas bien dormir chez ta mère jeudi soir ?…
- Le salaud !… Non, mais quel salaud !… Et t’as répondu quoi ?… T’as accepté ?…
- Je m’en suis bien gardée… Tant que je t’avais pas vue…
- Vas-y !… Je veux en avoir le cœur net… Vas-y !… Mais il t’a proposé ça comment ?…
- Comme un homme qu’invite une femme au restaurant avec des intentions bien précises…
- C’est pas possible… Mais non, c’est pas possible… Tu te l’es imaginé… Il t’a invitée parce qu’on est amies toutes les deux… Pour me faire plaisir… Pour te parler de moi…
- Ben voyons !…
- Mais si !… Il est pas idiot quand même… Il sait bien que t’auras rien de plus pressé que de venir m’en parler…
- Sauf si je le trouve irrésistible… Ce qu’il est persuadé qu’il est…
- Je peux pas y croire… Non, je peux pas y croire… Mais vas-y !… Oui, vas-y !… Faut que je sache…

- Je t’attendais…
- Ca… Je m’en doute…
- Et alors ?…
- J’ai appris pein de choses…
- Quoi ?…
- Par exemple qu’il aimait mettre des fessées… Et que tu ne détestais pas en prendre…
- C’est bien ce que je pensais… En fait vous avez parlé de moi, quoi !…
- Tu me l’avais jamais dit ça…
- L’occasion s’est jamais présentée… Et à part ça ?…
- Il s’est montré très entreprenant, mais vraiment très entreprenant…
- Entreprenant comment ?…
- Faut pas que je te fasse un dessin ?…
- Oui, mais enfin ça !… Entreprenant… Entreprenant… Tout dépend de ce qu’on entend par là…
- J’en étais sûre que tu me croirais pas…
- C’est pas que je te crois pas, mais quand on le connaît comme je le connais…
- Il te faut des preuves, c’est ça ?…
- C’est pas qu’il me faut des preuves, c’est que… Qu’est-ce que tu fais ?…
- Je me déculotte…
- Oui, ben ça je vois bien…
- Alors ?… T’en dis quoi ?… Tu me crois maintenant ?…
- Mais t’es une vraie salope !…
- Quoi !?…
- T’as couché avec !… Me dis pas que t’as pas couché avec…
- Non, j’ai pas couché avec, non… C’est pourtant pas faute qu’il ait insisté… Qu’il ait juré ses grands dieux que tu saurais rien…
- C’est dégueulasse ce que t’as fait… Dégueulasse…
- Non, mais alors là c’est la meilleure… Parce que moi je me dévoue… Je me décarcasse pour te rendre service et voilà tout le remerciement que j’en ai… Tu crois que c’est pour le plaisir que je me suis laissé tambouriner le cul tant et plus ?…
- Oui, oh, alors ça !…
- Eh ben non, figure-toi !… Non… Mais c’était le seul moyen pour que tu me croies… Pour que tu ne continues pas à le défendre aveuglément envers et contre tout… Ah, tu m’y reprendras à vouloir te rendre service… Tu m’y reprendras…
- Qu’est-ce qui me le prouve ?…
- Qu’est-ce qui te prouve quoi ?…
- Que c’est lui qui t’a fait ça ?… Ca peut être n’importe qui d’autre… Et toi, tu dis que c’est lui… Pour l’enfoncer… T’as jamais pu le sentir…
- Oui, bon ben tu sais pas?... Tu te démerdes avec... Moi, j'me casse... Et tu m'oublies... Surtout tu m'oublies...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire