Nombre total de pages vues

jeudi 15 juillet 2010

Escobarines: Petites culottes






- Pour trois pommes à moitié pourries faut pas exagérer !…
- Oui, mais n’empêche qu’on était chez elle… On n’avait pas le droit…
- C’était pas une raison… C’était quand même pas une raison pour nous mettre une fessée…
- Et pour nous obliger à aller accrocher nos culottes dans l’arbre avant…
- T’as bien entendu ce qu’elle a dit… C’est pour faire un exemple… Que les autres aussi ça leur en fasse passer l’envie…
- Faut reconnaître qu’elle doit en avoir marre à force qu’on vienne sans arrêt lui piquer quelque chose… Une fois c’est les cerises… Une fois c’est les pêches… Une fois c’est les poires… Une fois c’est les pommes… Après ce sera les noix… Et puis les châtaignes…
- Qu’est-ce qu’on va faire maintenant ?… On peut pas rentrer comme ça…
- Jusqu’au château d’eau encore ça irait… C’est rare qu’il y ait quelqu’un… Mais c’est après… Dans les rues… C’est presque sûr qu’il y en a qui vont s’en apercevoir qu’on est à poil sous nos robes et qu’on s’en est ramassé une…
- Si on en avait pas mis d’aussi courtes aussi !… Et comme par un fait exprès aujourd’hui…
- Il fait tellement beau…
- Peut-être qu’en tirant bien dessus…
- C’est le meilleur moyen d’attirer l’attention…
- Non… Faut qu’on aille les récupérer nos culottes… Il y a pas d’autre solution…
- Oui, mais elle doit attendre que ça l’autre !… Qu’est-ce que vous pariez qu’elle rôde dans les alentours en se disant qu’on va forcément revenir les chercher ?… Et qu’elle va nous retomber dessus…
- On n’est pas obligées d’y aller tout de suite non plus… On n’a qu’à rester cachées là pour le moment… Dans une heure ou deux elle se sera lassée… On retournera là-bas…

- C’est quoi ça, là, dans l’arbre ?…
- Des culottes on dirait !… Oui… Des culottes de nanas…
- Qu’est-ce qu’elles font là ?…
- Peut-être que c’est pour faire fuir les petits oiseaux ?…
- Ou pour les attirer plutôt…
- Non, sans déconner… Qu’est-ce que ça peut bien fabriquer là ?…
- Sûrement des filles qui sont allées se baigner avec dans l’étang là-bas derrière et qui les ont mises à sécher là…
- Elles le sont sèches…
- Alors elles vont sûrement pas tarder à venir les reprendre…
- On leur pique ?…
- Chiche !…
- Oui… Et si elles veulent les ravoir va falloir qu’elles négocient…
- Et ça va leur coûter cher… Très cher…
- Bon, allez !… On se planque en attendant…

- Elles sont plus là !… Nos culottes !… Elles sont plus là…
- Ben nous v’là bien !… Comment on va faire ?…
- C’est elle !… Je suis sûre que c’est elle… Quand elle a vu qu’on revenait pas elle les a embarquées… Pour qu’on soit obligées de rentrer comme ça et qu’on ait la honte…

- C’est ça que vous cherchez ?…
En faisant de grands moulinets avec…
- Oh non !… C’est pas vrai… Manquait plus que ça…
- Hein ?… C’est ça ?…
A grandes enjambées vers elles…
- C’est qui ces types ?… Vous les connaissez ?…
- Moi, de vue… C’est des vacanciers… Ils louent un gîte par là-haut…
- Ben alors !… C’est à vous ou c’est pas à vous ?…
C’était, oui…
- Et vous voulez qu’on vous les rende ?…
Evidemment qu’elles voulaient !… Cette question !…
- Et vous nous donnez quoi en échange ?…
- Hein ?!… Mais rien du tout !… Ca va pas, non !…
- Bon, ben on les garde alors… Ca nous fera un souvenir… Et tant pis pour vous !… Parce que, entre nous, vous êtes pas vraiment présentables comme ça et vous avez beau essayer de le cacher comme vous pouvez on voit quand même ce qui vous est arrivé…
- Et il y a pas longtemps en plus… C’est tout le monde qui va s’en apercevoir si on vous les rend pas vos culottes…
- Bon, mais c’est quoi que vous voulez ?…
- Rien… Juste discuter…
- C’est tout ?…
- C’est tout, oui… Mais alors assises… Toutes les trois… Bien en face de nous… Avec défense d’allonger les jambes…
- Oui, ben alors là sûrement pas !…
- Bon, ben tant pis !… Salut !…
- Attendez !… Attendez !… Faut d'abord qu’on parle toutes les trois... Qu'on décide ensemble…

Elles sont revenues vers eux...
- Bon, d'accord!... Mais alors pas longtemps, hein !… Juste un peu...
- Ca on verra… Installez-vous !… On va causer fessée…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire