Nombre total de pages vues

lundi 21 septembre 2009

Colocataires ( 8 )

- Qu’est-ce qu’on passe comme temps ensemble, hein, tous les deux !… Presque tout notre temps finalement…

- Faudrait quand même que tu te consacres un peu à tes études, non, tu crois pas ?

- Oui, oh, mes études !… Pour ce que ça va me servir… Je me fais pas d’illusions : je finirai caissière dans un Supermarché… Comme tout le monde… Alors autant que j’en profite d’ici là… Que je me paye du bon temps… On y est presque… C’est le magasin qui fait l’angle là-bas… Vous pouvez pas vous tromper… Il est au rayon des appareils numériques Baptiste…




- Alors ?… Vous en pensez quoi ?…

- C’est pas en le voyant trente secondes vite fait sur son lieu de travail que je peux me faire sérieusement une idée…

- Oui, oh, de toute façon je vous demandais ça comme ça… Parce que j’m’en fiche un peu de Baptiste au fond… Je ferai pas ma vie avec… Il est là il est là… Il serait pas là… Non, si je vous disais la vraie raison pour quoi je le garde vous feriez des bonds comme ça…

- C’est si extraordinaire ?…

- Oui… Enfin non… C’est qu’il accepte Kevin…

- Qui c’est Kevin ?

- Un autre copain… Avec qui je couche aussi…

- Et il est pas jaloux…

- C’est pas seulement ça… C’est qu’il veut bien qu’on fasse des trucs à trois… C’est rare chez les mecs… Parce qu’ils sont beaucoup plus possessifs que nous… Et vous pouvez pas savoir quel pied c’est pour une nana d’en avoir deux en même temps pour elle toute seule… Surtout s’ils assurent… Ca te fait des mains partout… Des bouches partout… Ca te met dans un état !… Et puis bon… Vous, les types, quand vous avez giclé, vous pouvez pas remettre le couvert tout de suite… Même si on a besoin… Tandis que comme ça au moins t’en as un pour prendre tout de suite la relève de l’autre… Sans compter que si tu veux tu peux aussi les avoir tous les deux dedans en même temps… Pas la peine que je vous fasse un dessin…

Un type, en la dépassant, s’est retourné sur elle. Elle a éclaté de rire…

- Vous avez vu sa tête à celui-là… Horrifiée… Il a entendu… Qu’est-ce que vous pariez qu’il a entendu ?…

On a attendu, pour traverser, que le feu passe au rouge…

- Vous devez quand même commencer à avoir une drôle d’opinion de moi, vous aussi, quand j’y pense…

- J’aime bien t’écouter…

- Et moi j’aime bien vous raconter… Tout… C’est excitant… Mais pas excitant comme d’habitude… Comme quand on fait les choses… C’est mieux dans un sens… Parce que c’est pas souvent que ça arrive qu’on puisse parler comme ça… Jamais même… Elle me l’avait dit Victorine… « - Tu verras… Tu verras… Il te fait mettre ton intérieur tout nu et tu te rends même pas compte que tu le fais… Pas tout de suite… Seulement après quand t’y repenses… Ca te fait honte des fois, mais en même temps tu te sens toute délivrée… »




- Je me suis fait couler un bain… Vous venez ?… Vous venez le prendre avec moi ?

Elle y était déjà installée…

- T’as pas mis beaucoup d’eau…

- C’est mieux… Je préfère… Pour plein de raisons…

Elle m’a regardé enjamber le rebord de la baignoire, m’asseoir. Sa jambe est venue se caler contre la mienne…

- Ca va ?… C’est pas trop chaud ?… Parce que comme j’aime bien y rester longtemps je mets brûlant au début sinon c’est tout de suite froid…

L’autre jambe de l’autre côté…

- Oh, c’est trop marrant !… Vous avez vu ?… Regardez !… Non, mais regardez !… Votre truc… On dirait qu’il flotte tout seul… Qu’il s’est détaché et qu’il part à l’aventure… Si, c’est vrai, hein !… Oh non, c’est trop marrant… C’est vraiment trop marrant…

Elle a battu l’eau, à pleines mains, pour faire des vagues…

- Non, mais comment il bouge !… Méfiez-vous !… D’ici à ce qu’il se tire et qu’il file dans le trou quand on va vider la baignoire… Vous imaginez si vous l’aviez plus… Qu’est-ce que vous deviendriez ?… Un mec il est plus rien sans ça… Il y a plus qu’à l’euthanasier… Mais non, oh, faites pas cette tête-là… Je déconne…

Elle s’est vigoureusement savonné le torse…

- Vous savez ce qui serait pas mal ?… C’est que je fasse venir dormir une copine ici et que je prenne mon bain avec elle… Et puis à un moment je vous appellerais pour que vous nous apportiez quelque chose qu’on aurait décidé tous les deux avant comme prétexte… Et comme ça vous pourriez en profiter pour vous rincer l’œil dessus… Par contre ce qu’il faudrait c’est bien la choisir la fille… Qu’elle soit pas trop mal foutue, évidemment… Ce serait mieux pour vous… Et pas trop coincée… sinon elle voudra jamais prendre son bain avec moi… mais assez coincée quand même pour qu’elle se sente gênée quand vous rentrerez et que ça se voie… C’est pas la peine sinon, c’est pas drôle… Elle est pas bonne mon idée ?… Qu’est-ce que vous en dites ?… Elle vous fait de l’effet en tout cas… Vous pouvez pas dire le contraire… Non, mais regardez-moi ça !… Vous n’avez pas honte ?… Devant une pure jeune fille comme moi !…

Elle m’a effleuré du bout du pied…

- Comment elle est dure !… Vous êtes vraiment rien qu’un vieux dégoûtant…

Elle y est revenue, l’a lissée avec ses orteils. Deux fois. Trois fois…

- Vous avez aimé quand elle vous a branlé Victorine ?… Oui, évidemment !… J’ai de ces questions, moi !… Je vous parie que si je voulais je vous en ferais sortir beaucoup plus qu’elle… Et beaucoup plus vite… Vous pariez ?…

Elle y a délibérément appuyé son pied. A approché l’autre. M’a pris en étau entre eux. Elle a pressé, appuyé, emprisonné, fait rouler. Triomphé…

- Ca y est !… Ca y est !… Ca crache !… J’en étais sûre !… J’en étais sûre que je vous ferais venir à toute allure… Et pas qu’un peu…




Elle s’est levée…

- Vous voulez pas me frotter le dos ?… Mais que le dos, hein !… Et sage… De toute façon maintenant que vous êtes vidé il y a plus grand chose à craindre… Ben allez-y !… Faites pas semblant… Je suis pas en sucre… Allez-y, j’vous dis !… Comme ça, oui !… Là… Là… C’est bon… Merci…

Elle m’a tendu la main…

- Aidez-moi à sortir…

Elle a enfilé un peignoir, en a noué la ceinture…

- Vous savez quoi ?… Eh bien peut-être qu’un jour je vous laisserai me laver en entier… Tout… Complètement… Peut-être… Je sais pas… Je verrai…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire