Nombre total de pages vues

lundi 25 novembre 2013

Le Centre ( 45 )



– Oh, les filles ! C’est bon, là… C’est bon… On peut avoir la paix ?
– C’est elle… Elle me cherche… Elle arrête pas de me chercher depuis tout à l’heure…
– Oh, non, mais l’autre ! Elle manque pas d’air… Qui c’est qu’arrête pas d’être après moi depuis deux jours ?
– Forcément tu fais tout de travers… À croire que c’est exprès… Sans arrêt je suis obligée de recommencer derrière toi…
– Vous me les brisez menu, là, toutes les deux… Vous me les brisez vraiment…
– Si elle faisait pas sans arrêt des histoires comme ça pour tout aussi !
– Mais c’est toi ! C’est toi qui…
– Putain ! Mais c’est pas possible, ça ! Vous allez la fermer ? Parce que merde à la fin ! Merde ! Vous êtes toutes les deux dans une galère pas possible… Sans un rond… Sans nulle part où aller… Bon, Okay ! Je vous héberge… Pour vous dépanner… Et tout le remerciement que j’en ai, c’est de vous entendre vous prendre le chou comme des chiffonnières à longueur de journée… J’en ai marre… J’en ai vraiment marre… Ça peut plus durer comme ça… Alors vous savez pas ? Eh bien le mieux, pour tout le monde, c’est que vous preniez vos cliques et vos claques et que vous alliez chercher bonheur ailleurs…
– Tu vas pas nous foutre dehors ? Tu vas pas pas faire ça ?
– Oui, parce que qu’est-ce qu’on va devenir ?
– Tu vas pas nous mettre à la rue !
– Si je me suis installé ici, à l’écart de tout, c’est pour être tranquille et au lieu de ça depuis que vous êtes là…
– On le fera plus… On se disputera plus…
– Oui… On promet…
– Alors ça ! Je demande à voir…
– Si, c’est vrai, hein !
– La preuve, c’est que si on recommence, tu pourras nous mettre une fessée si tu veux… Une vraie… Une qui met le feu aux fesses…
– Mais t’auras pas besoin…
– Allez, on peut rester ?
– Oh, oui, va !

– Faut toujours que tu croies tout savoir mieux que tout le monde…
– Non, mais que je sache mieux que toi, ça, c’est sûr… C’est pas bien difficile en plus !
– Ce qui veut dire ?
– T’as très bien compris…
– Oui, ben en attendant n’empêche qu’avec tous tes soi-disant diplômes qui c’est qui nous a dépatouillées chaque fois qu’il y a eu besoin ?
– Forcément… Faut toujours que tu régentes tout… Que tu décides de tout…
– Oui, oh, ben si on attend après toi pour prendre une décision…
– J’ai vécu avant toi…
– Mal… Faut quand même pas que je te rappelle dans quelle situation t’avais réussi à aller te fourrer quand…
– Ferme-la !
– T’aimes pas qu’on te le rappelle ça, hein !
– La ferme, j’te dis !
– Ah, tu faisais moins ta fière ! C’est comme le jour où…
– Je te préviens… Si tu la fermes pas…
– Si je la ferme pas ?
– C’est toutes les deux que vous allez la fermer… Que je vais vous la faire fermer… Parce que j’en ai marre… Et plus que marre… Une fessée on avait dit… C’est bien ça ? Vous étiez bien d’accord ? Eh bien allez alors ! Par qui on commence ? Armelle ? Mais oui ! Excellente idée… Armelle…


– Oh, tu peux te les frotter les fesses ! Elles vont te cuire un moment…
– T’as tapé fort !
– Ah, oui, tu trouves ? Et pourtant c’est rien à côté de ce que ce sera la prochaine fois… Bon, mais allez ! Au tour de Carole…

– Elle est où Carole ?
– Au potager… Pourquoi ?
– Je voulais te dire… Je l’ai fait exprès qu’on se dispute…
– Et pourquoi donc ?
– Pour que tu lui en mettes une de fessée… Comment j’ai adoré…
– Sauf que tu y as eu droit toi aussi…
– Oui, mais moi, c’est pas pareil…
– Ben voyons !
– Non, c’est pas pareil… Parce que moi j’adore ça les fessées… Alors qu’elle ! Et toi ? T’aimes ça en donner ? Oui que t’aimes ça… Ça se voyait drôlement, tu sais, tout-à-l’heure… oh, mais on recommencera… Surtout qu’au quart de tour elle part… Je t’arrangerai ça… Quand tu voudras…

2 commentaires:

  1. Bonjour à Vous !

    Bon texte. On s'y croirait. Qui n'a pas vécu un jour ou l'autre , de près ou de loin, pareille situation.
    Ah non mais !! 'Pas deux p'tites pestes écervelées" (et je pèse mes mots !) qui font faire la loi ! Non !!!! Sans blaaaague !!! Bien choisie l'illustration. Et merci à Mr Waldo (I presume ?). Mac-Miche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci… J'ai pris bien du plaisir à écrire cette histoire et à imaginer ces deux "péronnelles" en train de faire leurs intéressantes… Et le dessin est de Waldo, bien sûr, qui m'a très aimablement autorisé à puiser dans ses oeuvres… Bonne journée à vous… FF

      Supprimer