Nombre total de pages vues

lundi 27 décembre 2010

Colocataires3 ( 27 )

- Ben qu’est-ce tu fais là, toi ?…
Mélianne… En train d’empiler des vêtements dans deux grands sacs de voyage…
- Je suis venue chercher mes affaires… Ce qu’il en reste ici… Mon père est mort…
- Ah…
- Et ça se passe exactement comme j’ai toujours pensé que ça se passerait… Je suis morte avec…
- Mais non !… Réagis !… Ne te laisse pas…
- S’il te plaît… Pas toi !… Epargne-moi ce genre de discours… Je n’ai pas le choix… Je ne peux pas laisser ma mère toute seule dans ces conditions-là et dans l’état où elle est… C’est au-dessus de mes forces…
- Peut-être que quand le temps aura fait son œuvre…
- Non… Tu la connais pas… Non… Elle est finie ma vie… Foutue… Je vais me retrouver derrière un comptoir à faire des tas de salamalecs à des gens dont j’ai strictement rien à foutre… A surveiller tout ce que je dis… Tout ce que je fais… Pour pas faire perdre des clients à ma mère… A m’habiller aussi terne que possible pour pas être considérée comme la dernière des dernières… Pour pas sortir du lot…
- Personne ne peut savoir de quoi l’avenir sera fait…
- Oui, oh, alors ça !… Il suffit que je les regarde là-bas… Que je les écoute… Pour m’en faire une idée extrêmement précise… Bon… Mais ça fait rien… Ca n’a pas d’importance… Je n’ai pas d’importance… Je n’aurai jamais d’importance… Pour personne…
- Ne dis pas n’importe quoi…
- C’est pas n’importe quoi, c’est… Bon, allez, faut que j’y aille… Ils m’attendent en bas… Et ils sont mal garés…
- Mélianne…
- Oui…
- On reste en contact si tu veux… On s’écrit… On se téléphone… Je pourrai même, de temps en temps, faire un petit saut là-haut…
- Non… C’est gentil, mais non… Je préfère pas… Ca me ferait bien trop mal… Ca me donnerait beaucoup trop envie… Non… Oublie-moi !… Ca vaudra mieux… Pour tout le monde…
- Ca, c’est pas possible…
- Ca klaxonne en bas… On m’attend… On s’impatiente… J’y vais… Je t’ai beaucoup aimé, vous savez… Je t’aime énormément…
- Moi aussi, Mélianne…
- Adieu… Non, s’il te plaît, me raccompagne pas…
Elle a tiré la porte sur elle sans se retourner… Par la fenêtre de la petite chambre elle a jeté son sac dans le coffre d’une voiture garée le long du trottoir, s’est engouffrée à l’arrière sans lever une seule fois la tête vers la façade…

- Bon, ben c’est le jour…
- Pourquoi tu dis ça ?…
- Parce que Amandine vous n’entendrez plus parler d’elle non plus… Elle est partie…
- Comment ça partie ?… Où ça partie ?…
- Avec un type… Personne sait où…
- Quel type ?…
- Je sais pas… Personne en sait rien… Mais ce qu’il y a de sûr, c’est qu’elle est partie avec… Et qu’elle veut couper les ponts avec tout le monde… La preuve : elle a changé de portable…
- Comment t’es au courant de tout ça, toi ?…
- Parce que je connais du monde, tiens !… Vous vous imaginez quoi ?… Que les jeunes ça parle pas ?… Pire que les vieux souvent… Et encore plus méchant… C’est pas peu dire… Bon… Mais allez, on reste pas là… On va quelque part… De quoi vous avez envie ?… Pas le magasin de sapes… Il va être fermé… Il reste le resto… Mais pas celui de d’habitude… Un autre… J’ai envie de trucs nouveaux maintenant qu’elles sont plus là… Vous me laissez faire… C’est moi qui choisis…

- Alors ?… Qu’est-ce vous en pensez ?… Pas mal, non ?… En douce que vous en avez drôlement de la chance d’être avec une fille comme moi qu’apprécie les bonnes choses… Parce que il y en a plein des filles, si vous étiez avec elles, vous seriez bon pour vous taper le Kebab et le Mac Do à longueur de temps… De toute façon maintenant…
- De toute façon ?…
- Non… Rien…
- Ah ben si, si !… Qu’est-ce que tu voulais dire ?…
- Qu’il y a pas de risques qu’il y en ait qui vous approchent… J’ai été conne une fois… Je le serai pas deux… Parce que Mélianne c’est moi qui vous l’ai jetée dans les bras… Et s’il y avait pas eu Mélianne il y aurait pas eu Amandine… Ni toutes les autres… Parce que d’après ce qu’il se dit il s’en est passé des choses chez vous quand j’étais pas là…
- Il s’en raconte tellement…
- Ca me regarde pas… Et puis j’m’en fiche… Complètement… Ce qui compte pour moi c’est ce qui va se passer maintenant… Maintenant qu’on va être que tous les deux… Et j’ai des tas d’idées… Vous serez pas déçu, vous verrez…

2 commentaires:

  1. La boucle est bouclée... comme vous le dîtes.

    RépondreSupprimer
  2. Presque... Plus qu'un chapitre avant de passer à autre chose... Mais sans doute reverrons-nous réapparaître Victorine... Avec ou sans ses petites camarades...

    RépondreSupprimer