Nombre total de pages vues

lundi 20 décembre 2010

Colocataires3 ( 26 )

- Ils les font plus les ris de veau comme avant ?… Comment c’était bon pourtant !…
- Prends des rognons sauce madère… Ils sont délicieux…
- Oui, mais c’est pas des ris de veau… En attendant qu’est-ce qu’on s’est bien amusés tout à l’heure tous les deux, hein ?!… J’en étais sûre que c’était un vicieux ce type… Et un vrai !… Ca se sent tout de suite ça… C’est quoi cette espèce de tête que vous faites ?… Vous allez quand même pas essayer de me faire croire que ça vous a pas plu !… Oui, ben alors là !… Pas à moi !… Si vous croyez que ça se voyait pas !… Vous adorez ça que je me montre tant que je peux… Surtout si je fais celle qui le fait pas exprès… Je le sais… Vous avez pas du tout les mêmes yeux que d’habitude… Je vous surveille, vous savez !… Non, mais sérieusement… vous avez aimé, hein ?!…
- Evidemment que j’ai aimé !…
- Plus qu’avant ou moins ?…
- Tout autant…
- Et par rapport à la fois du maillot, à Nice ?…
- Ca n’a strictement rien à voir… Le vendeur de Nice il était tellement estomaqué, il s’y attendait tellement peu qu’il en a pas vraiment profité… Tandis que celui-là… Tu as remarquablement su faire monter la pression… En montrer juste assez pour qu’il ait envie d’en voir plus… Pour que rien d’autre ne compte plus pour lui que cette envie-là… Et en montrer toujours un peu plus… Sans tout montrer…
- Douée, hein, la fille ?!…
- Je te dis pas dans quel état il doit être… Et comment il va espérer te la voir repasser la porte de son magasin…
- Vous voulez qu’on y retourne ?… Oh, mais moi, je dis pas non, hein !… Au contraire… Quand ?…
- Laissons-le mariner un peu dans son jus…
- Vous savez ce qui serait bien ?… C’est que la prochaine fois vous me fassiez des tas de réflexions devant lui… Du genre que ça se fait pas de pas se cacher plus que ça pour essayer… Et moi je jouerais les innocentes… « - Oh, ben quoi, tu parles !… On n’est plus au Moyen Age… Il en a vu d’autres le bonhomme !… Etc… » A chaque fois qu’on irait on recommencerait… Vous, à me faire des réflexions… Et moi, à m’en foutre complètement… Vous deviendrez menaçant à la fin… « - Fais attention, Victorine, fais bien attention !… Tu sais ce que je t’ai dit… A force de chercher tu vas finir par trouver… »… Et moi je ferais la docile bien obéissante… Sauf que ça me reprendrait quand même… Ce serait plus fort que moi… Et pour finir vous m’en flanqueriez une devant lui de fessée… Quand il y aurait personne dans le magasin quand même… Que nous trois… Qu’est-ce que vous en pensez ?… Elle est pas bonne mon idée ?…
- T’en as eu de beaucoup plus mauvaises…
- Oui, hein… Bon, mais alors on le fera ?…
- On verra… Mais en attendant dépêche-toi de finir ton assiette… Qu’on rentre t’en donner une pour te punir d’avoir des idées pareilles…

- C’est la première fois… Vous avez vu ?…
- Non… Quoi ?…
- Menteur !… C’est pas possible que vous vous soyez pas rendu compte… Alors là ce que vous pouvez être menteur !… Vous vous en êtes pas rendu compte que j’ai joui pendant que vous me la mettiez la fessée peut-être ?… Et pas qu’un peu… Comment c’est bon comme ça en même temps, vous pouvez pas savoir…
- Hélas, non !…
- Vous savez ce qu’est le plus important pour moi ?… C’est la raison pour laquelle vous me le faites… Faut qu’elle soit vraie… Ou bien alors, même si elle l’est pas, faut que ce soit plausible… Que ça touche des endroits en moi que personne sait qu’ils sont là… Où personne doit avoir accès… Absolument personne… C’est que vous les connaissez que vous tombez toujours juste comme ça ou bien c’est le hasard ?… Non… Dites rien… Me dites pas… Je préfère pas savoir…

- Vous dormez pas…
- Non… Toi, non plus apparemment…
- J’y arrive pas… Ca me brûle trop… Plus que d’habitude… Tiens, touchez !… Vous sentez ?… Oui, hein ?… Laissez-la votre main… Vous pouvez pas savoir comment ça fait du bien… Et vous, vous avez envie ?… Que je m’occupe de vous ?… Ca vous dit ?… Sûrement !… Après la journée qu’on vient de passer !… Ce serait le contraire qui serait étonnant… Faites voir !… Ben tiens, qu’est-ce que je disais !… Faut que j’y aille tout doucement… En prenant bien mon temps… En arrêtant souvent… Ca va aller beaucoup trop vite sinon… Ce serait pas marrant… Ni pour vous ni pour moi… J’aime trop ça quand ça dure… Qu’est-ce que vous faites ?… Ah oui, vous voulez me voir en même temps… Je sais pas si je vous laisse… Parce que si je vous laisse vous allez sortir tout de suite… Et comme je viens de vous dire… De toute façon je sais même pas si je vais vous le faire jusqu’au bout… Sauf si vous me promettez quelque chose…
- Quoi donc ?…
- De jamais laisser personne d’autre que moi vous le faire… Que tout ce qu’on fait ensemble tous les deux vous le fassiez jamais avec personne d’autre… Promettez !… Promettez ou je vous la lâche… Oh ben non, non !… Ca y est !… Même que je vous l’ai pas bougée du tout… Ca y est et vous avez pas promis… C’est pas juste…

2 commentaires:

  1. Difficile comme promesse quand même...
    C'est excellent de les retrouver comme au départ, ou presque...

    RépondreSupprimer
  2. Oui... La boucle est quasiment bouclée... Ce qui fait qu'on pourra tout reprendre à zéro, si on veut, d'ici quelque temps...

    RépondreSupprimer