Nombre total de pages vues

lundi 6 juin 2016

La clef USB (12)

Il m’a jeté un regard ahuri.
– Hein ? Une fessée ! Mais qu’est-ce que c’est encore que cette salade ?
– T’es incroyable, Damien ! T’es vraiment incroyable ! Ça fait dix fois que je t’en parle. Dix fois que je te dis qu’il a nos vidéos Antoine. Qu’il me menace de les montrer à Laurent. Seulement toi, ça te passe à dix mille au-dessus de la tête. Tu m’écoutes pas… Tu me crois pas…
– C’est pas que je te crois pas, c’est que je crois pas qu’il le fera.
– On voit que tu le connais pas…
– Arrête d’entrer dans son jeu, d’en passer par tout ce qu’il veut et tu verras que…
– Oui, ben alors ça, c’est un risque que j’ai vraiment pas l’intention de courir… Non, mais t’imagines si Laurent apprend une chose pareille ?
– Comme tu voudras… C’est toi qui vois après tout… Bon, mais alors du coup je suis censé faire quoi, moi, maintenant, dans cette histoire ?
– Je te l’ai dit… Me donner une fessée…
– C’est vraiment du grand n’importe quoi…
– Pour commencer… Parce qu’après…
– Après ?
– Tu verras bien… Allez ! T’es prêt ? Attends ! Que je démarre l’enregistrement…
– En plus !
– Ben oui ! Si je lui apporte pas des preuves… Que c’est bien toi… Que je me le suis pas fait faire par quelqu’un d’autre… Ou toute seule…
– En somme, c’est lui qui va gérer notre vie amoureuse maintenant, quoi !
Je me suis allongée en travers de ses genoux.
– Mais non ! C’est exceptionnel… Allez ! Vas-y !
Il m’a lancé quelques claques… De mauvaise grâce… Sans réelle conviction… S’est arrêté…
– Là ! T’es contente ?
– Mais c’est pas vraiment une fessée, ça, Damien, enfin ! Tu m’as à peine effleurée… Il y a pas la moindre marque, je suis sûre ! Non… Faut que tu tapes vraiment. Pas que tu fasses semblant.
– Ah, tu veux que je tape ? Eh ben, je vais taper ! Tu vas pas être déçue du voyage.
Et effectivement ! À toute volée. À grands coups réguliers, rapprochés. Une interminable grêle de claques qui m’ont fait battre des jambes, crier, me cramponner, de toutes mes forces, au montant du lit.
– Ça suffit, Damien ! Arrête ! C’est bon !
– Faudrait savoir ce que tu veux !
– Mais oui, mais…
Il m’a gardée contre lui… Plaquée contre son ventre… Sa queue durcie contre ma hanche…
– Mais ?
– Non, rien, Damien, rien…
Il m’a passé la main entre les jambes…
– Mais c’est que…
Je me suis ouverte plus au large. Il a introduit un doigt… Un autre… S’est fait plus précis… De plus en plus précis… Il allait avoir droit à un petit bonus Antoine… Oui, oh, au point où j’en étais ! Un peu plus un peu moins… Et je me suis abandonnée… Il a joui vite… On a joui vite… On est restés rivés l’un à l’autre… Quelques instants… Et puis il s’est relevé… Il a voulu se rhabiller…
– Attends, Damien, attends ! C’est pas fini…
Je l’ai fait revenir… Asseoir… Me suis penchée sur lui, les fesses en l’air, tournées vers…
– Je…
– Mais si, ça va revenir, tu vas voir ! En faisant ce qu’il faut pour…
Et je lui agacé la peau des couilles entre mes dents… Suis remontée tout au long de sa queue… C’est revenu…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire