Nombre total de pages vues

jeudi 10 décembre 2009

Escobarines: Chambre d'étudiante





- C’est qui ?…
- Laurence…
- Qu’est-ce qu’il y a ?… Qu’est-ce tu veux ?… Je dors…
- T’auras tout le temps de dormir après… J’ai deux mots à te dire… T’es allé lui raconter quoi à Philippe ?…
- A Philippe ?… Rien du tout… Il y a une éternité que je l’ai pas vu…
- C’est pas ce qu’il m’a dit… Et il prétend que tu m’aurais raconté que vous avez couché ensemble… Tu sais très bien que si tu étais allé inventer une salade pareille j’en aurais pas cru un seul mot…
- On s’est pas compris… Je lui ai juste demandé si vous vous sépariez parce que tu croyais qu’il y avait eu quelque chose entre nous…
- Tu le sais très bien pourquoi on s’est séparés… Alors je vois pas pourquoi tu éprouves le besoin d’aller mettre ta pagaille comme ça…
- J’ai pas mis la pagaille…
- Ah non ?… Je sais pas ce qu’il te faut… De toute façon c’est toujours la même chose avec toi : il faut que tu fasses ton intéressante… Quoi qu’il se passe, quoi qu’il arrive il faut que tu occupes le devant de la scène… Que tu tires la couverture à toi… Tu ferais battre des montagnes… Bon, mais je sais ce qu’il me reste à faire…
- Quoi ?…
- Tu tires la route de ton côté et moi du mien… Moins on se voit et mieux on se porte…
- Tu peux pas faire ça !
- Je vais me gêner !…
- Non, Laurence, non, attends, écoute !… Après tout ce qu’on a traversé ensemble… Tout ce qu’on a vécu… Tu es comme une grande sœur pour moi… A qui je pourrai parler, moi, aller tout raconter si tu n’es plus là pour m’écouter ?…
- Pour le remerciement que j’en ai !… Tu me crées des complications sans arrêt avec tout le monde…
- Je le ferai plus, j’te promets !…
- Oui, oh, si je faisais le compte de toutes les promesses que tu m’as faites et que tu n’as jamais tenues…
- Parce que tu m’as pas obligée… Si tu m’avais obligée…
- Ben voyons !…
- Si, c’est vrai, hein !… Tu m’as jamais comprise là-dessus… S’il y a pas quelqu’un pour me forcer à les faire les choses je les fais jamais… C’était ça que j’attendais de toi… Depuis le jour où on s’est rencontrées… Parce que t’es plus âgée que moi… Parce que tu as un caractère fort… Pas moi… Je suis comme une girouette… Toujours dans le sens du vent… C’est le dernier qu’a parlé qu’a raison… Quand je prends de bonnes résolutions je sais déjà que je ne les tiendrai pas… Je suis nulle… Rien de ce que j’entreprends ne réussit…
- Tu peux quand même pas dire ça…
- Bien sûr que si !… Et tu le sais très bien… Elle est rien du tout ma vie… Alors si je vis pas un peu de celle des autres, si je m’implique pas un peu dedans, même si je le fais mal, même si je le fais de travers, même si j’y fous le bordel, je suis rien… J’existe pas… Et ce sera toujours comme ça… Je suis en train de foirer complètement mes études… Parce que j’ai aucune volonté… Ma vie sentimentale ?… C’est du grand n’importe quoi… Et quand j’en aurai bien marre j’épouserai le premier con venu et j’irai achever de m’étioler au fin fond d’une province quelconque… Tant pis !… Ou tant mieux !… Mais c’est quand même un sacré gâchis, avoue !… Parce qu’il suffirait de pas grand chose pour que tout se passe autrement… Juste que quelqu’un me prenne en mains… Décide pour moi… Sans que j’aie à réfléchir ni à me poser de questions… Juste faire ce qu’on me dit… Parce que c’est pour mon bien… Que quelqu’un me punisse quand je n’écoute pas ou que je n’obéis pas… C’est immature ?… Evidemment que je suis immature… Et je le resterai… Sauf si on m’oblige à ne plus l’être… Si toi tu t’occupes de moi… Parce qu’il n’y a qu’à toi que je peux demander une chose pareille… Il n’y a qu’en toi que je peux avoir vraiment confiance…
- Et en Philippe…
- Philippe ?… Oh non, non !… C’est un homme Philippe… C’est trop compliqué avec un homme… Et puis ils savent pas…
- Tu le lui as pourtant demandé…
- Moi ?… Je lui ai jamais demandé ça !…
- D’après lui pourtant…
- Oh non, non, c’est pas vrai !… J’ai juste voulu qu’il me mette une fessée…
- Ah ben bravo !… Bravo!… Une fessée… De mieux en mieux… On aura tout vu… Et pourquoi donc s’il te plaît ?… T’avais quoi derrière la tête ?…
- Mais rien du tout !…
- Arrête de me prendre pour une imbécile, veux-tu !?… A 23 ans on va pas coller son derrière sous le nez d’un type qui en a le double sans avoir des intentions bien précises… Un homme, c’est un homme… Lui aussi… Comme les autres… Ils n’ont tous qu’une seule chose en tête… Toujours la même… T’imagines s’il avait voulu après ?…
- Oui, mais non… Il a rien voulu du tout…
- Ca aurait pu…
- Vous étiez plus ensemble…
- Depuis deux jours… Et toi, tu te précipites… Tu sautes dessus… A croire que t’attendais que ça, hein ?… Qu’on se casse la figure tous les deux… Peut-être même que tu as poussé à la roue… Oui, sûrement !… C’est minable !… Tu es minable… Tu sais ce que tu mériterais ?… C’est que moi j’t’en colle une, tiens !… Et une bonne…
- Si ça peut te faire du bien…
- Il est pas question de ça… Il est question de…
Elle n’a pas fini sa phrase. Elle s’est résolument emparée de la brosse à cheveux sur la coiffeuse, est venue s’asseoir sur le lit, l’a renversée sur ses genoux et a tiré sur la culotte de pyjama qu’elle a descendue jusqu’à mi-cuisses. Et elle a tapé…
- Tu vas t’en souvenir… Je peux te dire que tu vas t’en souvenir…

- J’ai fait fort quand même !… Je t’ai mis les fesses dans un état !
- Ca fait rien… C’est pas grave…
Elle a posé la main dessus, l’y a laissée…
- Comment elles sont chaudes !…
Elle les a doucement caressées, s’est penchée pour y déposer un baiser…
- Tu m’en veux pas trop ?
- Tu sais bien que non…
Elle a cheminé entre elles…
- Tu es toute…
- Mouillée, oui !… Enlève-la moi ma culotte !… Enlève-la moi… Complètement…
Elle s’est mise sur le dos, a croisé les mains sous la nuque, fermé les yeux…

- Comment c’était bon !… Mais dis !… Tu vas t’occuper de moi maintenant, hein?!… Me donner des ordres… Tout ce qu’il faut que je fasse… M’obliger… Et me punir chaque fois que je serai pas sage… Ou que je désobéirai… Oui ?… Tu me promets, hein ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire