Nombre total de pages vues

lundi 6 juin 2011

Belle-soeur, beau-frère ( 22 )



- C’est moi, oui !… J’ai pu parler un peu avec elle ce matin avant de prendre la route… J’ai profité de ce qu’elle me paraissait un peu plus réceptive que d’habitude… Un peu plus raisonnable… Comme quoi, tu vois, dès qu’on fait preuve d’un peu de fermeté on obtient des résultats… Je lui en veux pas la pauvre gamine de tout ça… Ca a été élevé à la va-comme-je-te-pousse… Par des gens qui… Comment auraient-ils pu aller lui inculquer des valeurs dont ils n’ont même pas conscience qu’elles existent ?… Et je me demanderai toujours ce qui a bien pu passer par la tête de Paul le jour où il est allé s’enticher de ça… Lui si rigoureux… Si à cheval sur certains principes… On fait de ces choses parfois… Bon, mais enfin !… Je vais pas revenir là-dessus… Tu sais ce que j’en pense… Ce qu’il faut maintenant, c’est tirer tout le parti possible des bonnes dispositions dans lesquelles elle se trouve pour enfoncer le clou… Pour la convaincre de se comporter comme elle aurait toujours dû le faire… Comme il faut qu’elle le fasse… J’ai bon espoir… Elle n’a pas mauvais fond finalement… Mais tu surveilles, hein ?… Et à la moindre incartade tu n’hésites pas à sévir… Je te fais confiance… De toute façon je vais pas tarder à redescendre… On n’en finit plus avec tous ces papiers…

- Ca y est !… Je l’ai vu Lucas…
- Je m’en doute… Etant donné l’heure à laquelle tu es rentrée cette nuit…
- Tout ce qu’on a parlé !… On n’arrivait pas à s’arrêter…
- Seulement parlé ?…
- Oh, oui, oui !… Autre chose on n’y a même pas pensé…
- Toi, peut-être… Mais lui ?…
- Lui non plus… Enfin je sais pas… Je peux pas savoir… Il a pas eu l’air en tout cas…
- Et maintenant ?…
- Maintenant ?… Je vais aller à l’ordi lui mettre un petit mot…
- Oui, mais avant… on a un petit compte à régler tous les deux avant, non, tu crois pas ?…
- Ben si, mais…
- Quand on fait sa désobéissante on s’expose à devoir en supporter les conséquences…
- Je sais bien, mais il y a rien qui presse… Ca peut attendre…
- Sûrement pas… Attendre ?… Attendre quoi ?…
- Qu’elle revienne… Comme ça tu me la mettrais devant elle la fessée…
- Hein ?!…
- Ben quoi ?!… Tu peux très bien t’en rendre compte juste au moment où elle vient d’arriver qu’on s’est vus avec Lucas…
- Oui… Non… C’est pas ça…
- C’est quoi alors ?… T’as peur de la traumatiser ?…
- Oh, non !… Non… Je la vois mal s’en offusquer… Au contraire… Elle est tellement persuadée que c’est la seule façon efficace d’en user avec toi…
- Alors que demande le peuple ?… Elle te verra à l’œuvre… Elle verra que tu me ménages pas quand c’est nécessaire… Que quand tu tapes tu fais pas semblant…
- Si je m’étais attendu à t’entendre formuler un jour une proposition pareille…
- T’es peut-être pas au bout de tes surprises avec moi…
- J’ai l’impression…
- Encore que… depuis le temps… me connaissant comme tu me connais… il aurait bien dû te venir à l’esprit que c’était quelque chose à quoi je finirais bien par penser… Tu vas me punir pour ça ?… Pour avoir des idées pareilles ?…
- Faut reconnaître que ce serait amplement mérité…
- Eh ben alors te gêne pas!… Vas-y !… Et de bon coeur… Pour celle-là on n’est pas obligés de l’attendre…
- A moins qu’on attende quand même… Jusqu’à ce soir… Il serait ravi le patron de l’hôtel là-bas…
- Ca !… Il y a toutes les chances…

Il l’était… De toute évidence il l’était… En courbettes… En regards qui étreignaient Zélia… Qui s’en éloignaient, confus… Qui ne pouvaient s’empêcher de revenir obstinément à elle… Elle a fait quelques pas sur le côté, lui a tourné le dos… J’ai demandé…
- Dites… On ne pourrait pas avoir une chambre un peu à l’écart cette fois-ci ?… Parce que…
- Mais certainement… Certainement…
Il s’est longuement attardé sur ses fesses… M’a jeté un bref coup d’œil complice… Y est retourné… Les a abandonnées à regret…
- Encore que… Celle que je vous donne d’habitude devrait parfaitement faire l’affaire… C’est creux en ce moment… Vous n’aurez pas de voisins…
Zélia a appelé l’ascenseur…
- Pas de voisins ?… Sauf lui…
En chuchotis… A l’oreille…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire